vendredi 3 juillet 2009

Violence au hockey

Depuis quelques temps, je vois des articles sur la violence au hockey dans les journaux. Je ne suis pas un fan de hockey du tout. Par contre, j'ai joué quelques années quand j'étais jeune et j'ai justement arrêté lorsque j'allais passer Bamtam, au moment où les mises en échec devenaient "légales" ou "tolérées".

J'ai surtout laissé tombé parce que je n'aime pas les sports d'équipe, mais aussi parce que la violence au hockey ne m'intéresse pas. On pourrait se demander pourquoi j'ai fais le saut aux arts martiaux après si, justement, je n'aime pas la violence! Pourtant, c'est un choix logique je crois. Dans les arts martiaux, ceux que je pratique enfin, la "violence" est "propre". C'est à dire qu'elle est réglementée, dosée par les gabarits des participants et surtout, puisque le combat est le focus principal, les gens savent se contrôler.

Ne venez pas me dire que, parce que le hockey est un sport d'action, les esprits s'échauffent et que les limites sont dépassées! Ça devrait aussi être le cas dans les arts martiaux et j'ai rarement vu ça en 20 ans de pratique.

Est-ce que c'est une bataille qui fait une bonne partie de hockey? J'ose croire que non. Parlez-moi d'habiles jeux de passes, de beaux buts, de beaux échappés, mais pas de mises en échec ou de combat. Si vous voulez vous battre, faites ça proprement et avec classe. Certainement pas à coup de bâton.

Certains vont se dire que les arbitres sont là pour gérer ça. Mais les arbitres sont là pour séparer les adversaires quand ça dure trop longtemps. Ils devraient adopter la ligne dure: pas de combat ou punition, point à la ligne. Après tout, ils ne sont pas arbitres de combats, mais arbitres de hockey. Ils sont souvent plus petits que les joueurs (pas de protection entk) et ils n'ont pas l'air d'être respectés par les joueurs autant que des arbitres d'arts martiaux seraient respectés par les participants. Ils n'ont pas l'air de trop savoir quoi faire quand il y a un combat.

Mais avant même d'en arriver là... Qu'est-ce qui peut bien justifier une bataille au hockey? Frustration? Fais un tour de banc pour te calmer les idées. Défendre un compatriote? L'arbitre est là pour empêcher ça. Esprit anti-sportif? Inacceptable: suspension. Le gérant de l'équipe qui veut planter le petit attaquant trop rapide de l'autre équipe pour l'empêcher de compter? Innaceptable!!! La victoire ne devrait jamais se gagner au détriment de la santé de quelqu'un. Y'en a combien de ces petits attaquants talentueux qui ont fini leur carrière à cause de ça? (À cause de blessures ou juste à cause de la peur de devoir faire face à des grosses armoires à glace sans consience?)

J'attends vos commentaires!

3 commentaires:

Alexandre Babeanu a dit…

Hehe... Je suis d'accord! En fait, le hockey, je l'aime plus aux jeux Olympiques, parce que justement l'accent y est mis sur la technique, pas sur la violence. Les regles y sont differents, la piste est plus grande, les joueurs ont plus de place pour maneuvrer et se faire des passes. Mon match prefere est Suede/Finlande il y a deux jeux Olympiques de ca. Maginifique, on aurait dit du foot (euh... pardon, du "soccer").

D'ailleurs, le soccer est ici au Canada un sport de filles (entendez, a tort, de mauviettes), mais c'est justement un jeu de techn ique, d'equipe et d'endurance. C'est le sport le plus joue sur la planete (sans doute parce qu'il suffit d'une vieille boite de conserve pour y jouer). Alors quoi, tous des mauviettes?? Non! Ce qu'on veut voir c'est l'art. Voir Zidane faire ses tours de magie avec le ballon, voir Ronaldo courber la balle vers la lucarne, c'est ca qui est beau, pas quand les joueurs se tapent dessus. Et c'est malheureusement ce qui manque dans la NHL, mais heureusement pas dans le hockey mondial...

Gen a dit…

Hep, comme quoi quand ça se tape pas dessus sans raison et sans règle, c'est un sport de filles (foot/soccer, hockey olympique). Et quand on se tape dessus de façon contrôlée, c'est un sport de brutes (MMA et autres arts martiaux).
... en tant que fille qui fait des arts martiaux, je me sens un brin confuse...

richard tremblay a dit…

Au footbal canadien comme américainl, pas de batailles. Tolérance zéro. Et pourtant s'il y a un sport de contact violent, c'est bien celui-là.

Tout part de la direction de la ligue.