vendredi 9 novembre 2018

Salon du livre de Montréal

Alors, la semaine prochaine, ce sera le salon du livre de Montréal.

Ce sera aussi le début des travaux dans ma maison afin de remettre ma salle de bain et ma salle à dîner en état. Ah et la gang qui devait venir changer ma porte-patio en octobre va finalement venir faire ça la semaine prochaine aussi... Tsé, tant qu'à être prise dans le bordel!

Voici donc mon horaire de la semaine prochaine :

Lundi
Début des travaux de démolition/reconstruction.
Je gère la puce au milieu du bruit et du bordel.

Mardi
Les travaux de démolition/reconstruction continuent.
Une autre gang vient changer ma porte-patio.
La puce fait le bacon au milieu du chaos.

Mercredi
La puce se repose à la garderie.
Les travaux de démolition/reconstruction continuent.
J'attends que les ouvriers soient partis en break pour faire ma crise du bacon.

Jeudi
Les travaux de démolition/reconstruction continuent.
Au tour de mon chum de gérer les travaux.
Je suis au salon du livre de Montréal :
    10h à 11h chez Druide (kiosque 260)
    12h à 13h aux Six Brumes (kiosque 100)
    13h à 14h chez Druide (kiosque 260)
    14h à 15h aux Six Brumes (kiosque 100)

Vendredi 
Les travaux de démolition/reconstruction continuent.
Mon chum fait probablement le bacon en cachette à la maison.
Je suis au salon du livre de Montréal :
    10h à 11h aux Six Brumes (kiosque 100)
    11h à 12h chez Druide (kiosque 260)
    12h à 13h aux Six Brumes (kiosque 100)
    14h à 15h chez Druide (kiosque 260)
    En soirée, (20h30) j'assisterai à la table-ronde des Horizons Imaginaires

Samedi
La maison est en bordel, mais les travaux prennent une pause.
Mon chum gère ma fille.
Je suis au salon du livre de Montréal :
    10h à 11h chez Druide (kiosque 260)
    11h à 18h aux Six Brumes (kiosque 100)
    En soirée (18h) je serai à l'événement Solaris au kiosque d'Alire.

Dimanche
Toute la famille dort au milieu de la poussière de plâtre et du chaos.

Bref, le blogue sera sans doute silencieux la semaine prochaine, mais on se voit au Salon du livre!

Sinon, je vous rejase ici lundi le 19 novembre, si j'ai survécu à ma semaine! O.o (Et non, les travaux ne seront probablement pas encore finis!!!)

mercredi 7 novembre 2018

La quête de la barre tendre parfaite

Ok, alors pendant nos vacances, on avait décidé d'aller en camping.

Et comme on avait aussi prévu marcher pas mal, j'avais pensé nous préparer des barres tendres pour emporter.

Déjà, ça voulait dire trouver une recette de barres tendres sans gluten ni avoine (parce que mon chum ne tolère même pas l'avoine certifiée sans gluten, comme 10% des cœliaques).

En plus, question de ménager mon tour de taille et d'éviter à ma puce de se transformer en diable de Tasmanie, je ne voulais pas un truc qui tenait grâce à 1 tasse de miel!

Ni quelque chose de trop salé (parce que, ouais, semblerait que je vais devoir surveiller mon apport en sodium, parce que la génétique paternelle me rattrape).

Oh et, idéalement, la recette pourrait être fabriquée sans noix ni arachides. Parce que la puce entrera à l'école dans un an, alors autant commencer à tester des recettes adaptées...

J'ai donc fait une recherche Google pour des barres de céréales sans avoine ni gluten ni arachides ni noix avec faible sodium et faibles calories...

Ouais, j'étais optimiste.

Après avoir lu près de quarante recettes, j'en suis arrivée à la triste conclusion que si je voulais une barre tendre répondant à mes critères, j'étais mieux de l'inventer moi-même.

J'ai donc relevé mes manches et je me suis mise à l'ouvrage!

Ça a donné ça (inspirée de la barre "Rizgotante" de Mme Labrisky) :

Barres tendres sans... toute!

1 oeuf
½ tasse de purée de dattes
¼ tasse de beurre d'arachides ou d'amandes ou de sésame ou autre remplacement
1 c. à soupe d'essence de vanille (ou d'amande ou d'érable ou de caramel...)
2 tasses de céréales style rice crispies (les miennes sont évidemment sans gluten)
2 c. à soupe de graines de lin moulues
1 tasse d'ajouts divers (fruits séchés, graines, noix, etc) ou 1 tasse de céréales de plus

Mélanger l'oeuf, la purée de dattes et le beurre de noix.

Ajouter tous les autres ingrédients et mélanger.

Étendre sur une plaque à biscuit recouverte de papier parchemin et bien compresser.

Cuire 15 min à 350F.

J'ai testé à date une version céréales seulement, avec beurre d'arachides et essence de vanille. Ce n'était pas très sucré, mais quand même très bon, avec le riz qui avait conservé un peu de croquant. :)

lundi 5 novembre 2018

L'aventurière des siestes perdues

Depuis quelques temps, à mon grand regret, je vous néglige les lundis.

C'est que, voyez-vous, le moment que je redoutais depuis longtemps est finalement arrivé dans la vie de ma puce : elle ne fait plus de sieste!

Cela veut non seulement dire que j'ai perdu mes pauses quotidiennes pendant lesquelles je rédigeais des billets de blogue, buvais un café chaud, regardais un peu de télé, lisais et faisais du yoga, mais en plus je dois désormais gérer une petite fille trop avide d'aventures pour dormir, mais trop épuisée pour vraiment profiter de son temps.

Ouf! J'ai hâte que tout ça se replace!

vendredi 2 novembre 2018

Opinions et plomberie

Vous devez commencer à le savoir : j'ai assez souvent une opinion sur les sujets d'actualité. Opinion mûrement réfléchie, nourrie de nombreuses lectures, mais prête à se modifier au contact d'arguments solides.

Cependant, s'il y a ben un truc sur lequel je n'ai pas d'opinion, c'est la plomberie.

Bain podium ou bain autoportant?

Robinet à deux poignées ou une seule?

Lavabo d'acier émaillé, de pierre cultivée (kossé cé ça?!?) ou d'acrylique?

Douche en angle, en néo-angle, en demi-cercle, en rectangle?

Or, ces jours-ci, alors que nous sommes en magasinage intensif de matériaux pour refaire notre salle de bain de l'étage (celle dont la douche a coulé et inondé mon plafond de salle à manger), je DOIS avoir une opinion sur tout ça.

Et ça m'énarve!

Tout ce que j'attends d'une salle de bain, c'est qu'elle me permette de me laver et de la laver elle-même sans trop de problèmes.

Pfffff!

C'est rare que ça me dérange d'avoir trop de choix dans un domaine, mais côté plomberie, je prendrais volontiers une seule option : le truc solide et fiable qui ne coulera pas et qui rentre dans l'espace disponible. Oui, en blanc, merci.

mercredi 31 octobre 2018

Halloween et robes de princesse

C'est l'Halloween! Youppi!

Mais... Brrrrr! Il fait frette...

Oh oh!

J'avais oublié ce problème.

Ce dilemme que j'ai pourtant connu moi aussi à l'Halloween quand j'étais petite : est-ce que je préfère geler en robe de princesse ou avoir chaud dans un manteau qui cache mon costume?

(Pour une petite fille de 4 ans, l'option de porter autre chose qu'une robe de princesse ne semble pas vraiment exister, c'est l'âge je suppose, à moins d'opter pour une robe de princesse-licorne, comme ma puce l'a fait.)

Ils fabriquent des costumes magnifiques pour les enfants maintenant... mais faudrait qu'ils pensent à fournir les combines qui vont dessous!

M puce va grelotter ce soir, même avec un chandail sous sa robe. :(

Maintenant je sais pourquoi ma mère nous avait fabriqué (à ma soeur et moi) des costumes de Calinours en peluche quand j'étais petite (qui sont devenu des licornes et des lapins en peluche dans les années suivantes!).

Quelqu'un a une solution miraculeuse à proposer?

lundi 29 octobre 2018

Parentalité, manuel d'instruction

Chers parents, devant un comportement problématique de votre enfant, veuillez suivre les étapes suivantes :

1- Cernez bien le comportement. Est-ce que l'enfant hurle à pleins poumons pendant des heures pour s'opposer systématiquement à toutes vos demandes ou est-ce qu'il refuse simplement d'aller au lit le soir?

2- Ne vous mettez pas la tête dans le sable : s'il fait ça "seulement avec vous", c'est qu'il se pratique pour le faire ensuite en permanence.

3- Fouillez dans les livre de développement de l'enfant que vous avez acheté afin d'y trouver votre problème et les solutions proposées. Refermez les livres en constatant que, évidemment, votre problème précis n'y est pas abordé.

4- Googlez comme un fou le comportement en question. Lisez les explications et les solutions proposées sur des sites relativement fiables comme Naître et Grandir, Maman pour la vie, Canal vie, etc. Évitez les forums et Facebook (sinon, gare aux trolls!).

5- Choisissez la solution qui semble la plus proche de vos valeurs, expliquez-la à votre enfant (attendez qu'il ait fini sa crise du moment) et appliquez-la.

6- Résolument. (Même s'il hurle pendant 2 heures).

7- Pendant une bonne semaine. (Au bout de la deuxième journée, les hurlements devraient durer moins longtemps.)

8- Ré-examinez la situation. Le comportement problématique a-t-il disparu? Si oui, bravo, vous devriez avoir un ou deux jours de répit avant qu'un prochain problème apparaisse. Profitez-en pour dormir. Si non, reprenez le processus à l'étape 3, sauf s'il s'agit de votre troisième tentative, auquel cas, sautez à l'étape 9.

9- (facultatif) Allez en parler à son pédiatre, il aura sans doute d'autres solutions à vous proposer.

10- Écrivez un billet de blogue plus ou moins cryptique. :p (Si ça peut vous rassurer, à date j'ai jamais eu besoin de l'étape 9. ;) )

vendredi 26 octobre 2018

Torpeur automnale

L'automne est ma saison préférée. C'est un moment de douceur, de langueur. L'automne, c'est un peu comme si la Nature se préparait pour une soirée en amoureux : elle s'habille de ses plus belles couleurs, festoie dans un grand éclat de lumière dorée, puis s'effeuille peu à peu et s'endort pour l'hiver.

Le seul problème avec l'automne, c'est que sa langueur est contagieuse. Depuis deux semaines, j'ai juste envie de vestes douillettes, de thés chauds, de siestes sous la couette, de repas longuement mijotés... Bref, je me retrouve plongée dans une douce torpeur, amplifiée par le fait qu'octobre a démarré sur les chapeaux de roue et que la fatigue s'est accumulée.

C'est pas mêlant : j'en oublie d'écrire des billets de blogue! ;)

(Pis là on parlera pas de mes romans en réécriture, qui avancent, mais à un rythme... ben... automnal!)

Et vous, quel effet l'automne a-t-il sur vous?