lundi 17 juillet 2017

Biodiversité

Mon gazon est tellement biodiversifié (euphémisme pour : c'est un champ de mauvaises herbes) qu'on y trouve des fraises sauvages.

Les marmottes et les lapins m'aiment.

Mes voisins jardiniers préparent sans doute mon assassinat à coup d'arrache-pissenlits! :p

6 commentaires:

Daniel Sernine a dit…

Geneviève, tu as du chemin à faire (ou plutôt, à laisser faire) avant que ton terrain ressemble à la jungle d'Élisabeth.
Quant à l'humeur des voisins, le temps y a porté remède: on ne les voit plus derrière le mur végétal...

Gen a dit…

@Daniel : Selon mes souvenirs, la principale différence entre nos deux terrains, c'est qu'on paie pour garder la nôtre à ras de terre! ;p (règlement municipal... et peur d'y égarer la puce obligent! lol)

Une femme libre a dit…

C'est devenu mal-vu d'avoir un gazon totalement exempt de mauvaises herbes. On se doute alors que son proprio emploie des produits toxiques qui polluent la planète et sont la cause potentielle des cancers de nos enfants. Idéalement, la terre fertile des villes devrait servir. Tu pourrais transformer cette pelouse en un vaste potager luxuriant qui nourrirait ta famille et même un peu tes voisins! des tomates fraîchement cueillies du jardin, ça apprivoise bien du monde!

Frederic Raymond a dit…

Dans la plupart des écosystèmes (à part quelques exceptions comme le microbiome d'une espèce de poisson que j'oublie), une haute diversité est synonyme de santé. Alors ton gazon (comme le miens), est en santé! Vive la biodiversité!

Caro a dit…

Vive la biodiversité! J'ai lu qu'on pouvait dire "pelouse écologique", ça fait beau dans une conversation. Apparemment, on disait "pelouse à vache" avant! lol!!! Moi aussi j'ai des fraises sauvages! Rien de transcendant, côté goût ou grosseur, mais ça bat la gazon à plate couture, non? ;-)

Gen a dit…

@Femme libre : Mal vu d'avoir un gazon ressemblant à un "green" de golf? Pas dans mon coin en tout cas! Les gens paient des fortunes pour faire paysager leurs terrains et les désherbent patiemment à la main!!! O.o Personnellement, y'a pas grand chose que j'haïs autant que le jardinage (ah si : le repassage), alors on va oublier l'idée du jardin! :p En plus, mon patelin est enclavé dans une zone agricole, alors les légumes frais sont en vente au marché fermier à deux rues de chez moi... et puis, faut bien que les marmottes et les lièvres aient au moins UN refuge! :p

@Frédéric : Ah ça, pas de doute, mon gazon est en santé!

@Caro : C'est joli "pelouse écologique", j'adopte! Et oui, c'est sûr, entre du bête gazon et des fraises sauvages, j'aime mieux les fraises. :)