vendredi 28 août 2009

Course à la vie

Yé! Je viens de faire une BA. :)

La collègue de travail qui court avec moi deux fois par semaine m'a invitée à me joindre à elle lors de la prochaine "Course à la vie" patronnée par la CIBC et la Fondation canadienne du cancer du sein. L'idée : on paie 40$ et, le 4 octobre, on courra 5 kilomètres vêtues d'un chandail rose pour venir en aide à la recherche sur le cancer du sein (si ça vous intéresse, ça c'est le lien pour participer).

Normalement, je suis pas tellement le genre grande-cause-et-croisade, ni le style donnez-c'est-pour-notre-avenir-à-tous, mais là l'idée de combiner un don, somme toute minime, avec une occasion de faire de l'activité physique, ça m'a rejoint.

En plus, la femme de mon directeur de maîtrise est décédée du cancer du sein l'année dernière. Je ne l'ai pas tellement connue, mais il est lui-même une personne tellement généreuse que sa douce moitié ne pouvait faire autrement qu'être extraordinaire. Alors quand le questionnaire d'inscription m'a demandé pour qui j'allais courir, j'ai écrit son nom. Il n'est pas au courant, ce qui me plaît bien : me voilà en train de faire une BA parfaitement anonyme... je me transforme en super-héros quoi ;)

Bref, vous risquez d'entendre parler de mes déboires d'entraînement, parce que pour l'instant, je cours 3 kilomètres en 20-25 minutes et je suis crevée... Faut dire que je suis bâtie sur le modèle "québécoise de souche" : petites, épaules de bûcheron, hanches faites pour accoucher 14 fois et poitrine à l'avenant, os capables d'endurer bien des chutes sur la glace, graisse sous-cutanée prête à me faire survivre à -30 pas de manteau...

Être solide, ça m'aide beaucoup dans les sports de combat parce que j'endure des coups que bien des filles de ma taille pourraient pas prendre, mais disons qu'à la course, je sens que j'ai toute une masse à traîner sur mes petites pattes courtes.

5 kilomètres, ce sera pas de la tarte!

D'ailleurs, score de l'entraînement d'hier : bitume 1, moi 0 (me suis dégonflée avant la fin du deuxième intervale de 10 minutes)

4 commentaires:

ClaudeL a dit…

Vous me faites rire avec votre "modèle-québécoise-de-souche", mais bonne chance pour le 5 kilomètres. Cet été j'en ai fait 7 en 3 heures, hihihi! Sentier national.

Gen a dit…

C'était fait pour être drôle ;)

Isa Lauzon a dit…

Vraiment hilarant! Bonne chance pour ta course, c'est pour une bonne cause en plus... Je trouve juste drôle que ce soit toi qui paies pour courir? D'habitude, on se fait commanditer, non?

Gen a dit…

Je pense pas trouver quelqu'un prêt à me commanditer... alors je fais ça toute seule, comme une grande ;)