mardi 5 août 2014

Sur-écriture

J'ai souvent dit que je n'aimais pas les textes sur-écrits.

Et il m'est arrivé de me faire demander ce que je voulais dire par là.

Souvent, je répondais "c'est quand l'auteur donne l'impression d'avoir mangé son dictionnaire de synonyme pour mieux le recracher sur la page", mais ce n'était pas tout à fait exact. Il y a des auteurs qui utilisent des termes très précis et très peu usités et qui produisent quand même des textes sans sur-écriture.

Mon chum m'a sorti dernièrement l'explication parfaite. C'est, dit-il quand tu lis un paragraphe qui parle d'une averse et que tu peux, une fois les termes ramenés au "vocabulaire de base" résumer ça par :

"Il tombait de la pluie mouillée et humide qui mouillait tout avec de l'eau trempe qui tombe".

Ouaip! Merci chéri, je vais le retenir cet exemple! :)

(Bon, maintenant qu'il a découvert que ce genre de descriptions exagérées et répétitives me fait rigoler, faut que je trouve moyen de l'arrêter d'en faire à tout propos... et que j'évite de m'y mettre aussi! ;)

6 commentaires:

Prospéryne a dit…

Tu as vraiment raison de dire que ton chum est une muse! C'est fou le nombre de réflexion qu'il sort! ;)

Gen a dit…

@Prospéryne : Disons qu'il a une manière de réfléchir qui sort des sentiers battus! ;) (Et, bon, je vous fait grâce de toutes les folies qu'il peut raconter dans une journée! lolol! :p )

Pierre-Luc Lafrance a dit…

Je suis de ceux qui pensent que l'écriture est au service du récit, alors oui, la sur-écriture a tendance à me déranger. Par exemple, quand il y a tellement de figure de style qu'on en oublie de quoi on parle. J'ai en tête une scène de sexe où il y a tant de métaphores maritimes que je voyais des bateaux et non des corps nus...

Gen a dit…

@Pierre-Luc : Lol! Moi aussi j'ai tendance à croire que l'écriture doit servir le récit (j'ai même tendance à jouer avec mon style pour essayer de l'adapter à mon propos). Et je vois tout à fait ce que tu veux dire avec les bateaux! Hihihihi! J'ai déjà lu un texte du genre moi aussi. Je pense qu'on décrivait une femme, mais avec des métaphores alimentaires et rendue au bout, je savais pas de quoi la fille avait l'air, mais moi j'avais faim entk! :p

Carl Rocheleau a dit…

J'aime ton chum. Et j'aime pas la sur-écriture ;)

Gen a dit…

@Carl : Lol! ;)