mercredi 29 mars 2017

Ça bouge dans le milieu de la SFFQ

Même si le paysage ne le laisse pas deviner, le printemps est arrivé, si si.

Et comme à tous les printemps, ça bouge dans le milieu de la SFFQ.

Premièrement, le concours des Six Brumes est lancé. Saurez-vous identifier quelques artistes du Cirque des Monstres (ou tous) grâce à leurs surnoms et à leurs photos? (J'vous donne un indice : j'en parle, donc... ;) À gagner : deux mystérieux prix d'une valeur de 90$ (je crois qu'il s'agit d'une partie des publications de cette année...)

Deuxièmement, c'est le moment de voter pour les finalistes des prix Aurora-Boréal. La liste des œuvres éligibles est ici, le bulletin de vote par là. (Pour une fois, je fais cette annonce de manière tout à fait désintéressée, car je n'ai rien publié en SFF en 2016, rôle de jurée littéraire oblige. ;) Ce n'est pas grave si vous n'avez pas lu tous les candidats en liste, l'important c'est de voter pour vos œuvres préférées.

Comme d'habitude, le vote final aura lieu durant le congrès Boréal. Congrès qui se tiendra la première fin de semaine de mai et auquel je participerai pour la première fois en tant qu'invitée cette année. :) J'ai déjà plusieurs activités à l'horaire, notamment une table-ronde où je questionnerai trois scientifiques pour qu'ils nous démystifient les notions de base en nanotechnologie, en génétique et en physique quantique. (Si, comme moi, vous lisiez Asimov au lieu d'écouter durant vos cours de science, ça pourra servir de rattrapage accéléré...)

Troisièmement, dimanche, si jamais vous n'avez rien à l'horaire et que vous habitez la Rive-Sud de Montréal, je participerai à l'Avenue Littéraire de Communication-Jeunesse. Autrement dit, vers 14h, si vous êtes à la Librairie Le Fureteur (25 rue Webster, Saint-Lambert, J4P 1W9), vous aurez la chance de suivre une petite bande d'écrivains (et de supporteurs) alors que nous passerons de commerce en commerce pour lire des extraits de nos romans. Personnellement, semblerait que je vais lire un extrait d'Hanaken dans une savonnerie. (J'vais essayer d'en choisir un où ça parle pas trop d'entrailles déversées sur le champ de bataille... hihihihi!)

C'est pas mal tout pour les annonces. De retour vendredi avec un billet sérieux.

Enfin, plus sérieux, hein. C'est quand même moi qui vais l'écrire! :p

2 commentaires:

Frederic Raymond a dit…

Il me semble que des annonces c'est assez sérieux. Ou bien je suis trop sérieux. Ou pas sérieux à la bonne place. En tout cas. Sérieux, là.

Gen a dit…

@Fred : Comme j'ai parsemé les annonces de petites folies, j'sais pas si ça compte. Et me semble que ça fait longtemps que j'ai pas fait un billet un peu réfléchi sur l'écriture.

Remarque, c'est ptêt parce que je n'aurais rien de neuf à dire! :p