mercredi 18 août 2010

Je suis une fille de l'eau

Je suis une fille de l'eau. J'aime la pluie, la natation, le canot, le bruit des vagues, les paysages de terre et d'eau...

Mon grand moment chaque matin, c'est lorsque je traverse le pont Champlain en autobus et que je vois, d'un côté, le centre-ville se refléter dans le fleuve et, de l'autre les côtes boisées de l'Île-des-Soeurs où les bâtiments jouent à cache-cache avec les arbres. J'adore voir le paysage changer selon la température du jour : le fleuve bleu-vert en été, gris-blanc en hiver, les nuages plus ou moins bas, la brume, certains matins, qui enveloppe tellement le pont que les grattes-ciels disparaissent et que l'Île-des-Soeurs prend des allures d'île d'Avalon...

Ce que j'aime encore plus que le fleuve par contre, c'est la mer. L'odeur iodée du sel, le bruit des vagues, les rochers battus par les flots, les plages qui disparaissent peu à peu sous l'eau... tout ça m'inspire et me détend au plus haut point! Je ne sais pas si c'est à cause de mes ancêtres Irlandais, mais, au bord de la mer, je me sens toujours comme si j'étais de retour chez moi.

Un jour faudra bien que j'aille voir de quoi ça a l'air une mer chaude...  D'ici là, je me contente amplement de nos fréquents voyages en Gaspésie.

Et vous, y a-t-il des paysages qui font résonner en vous une fibre étrange, mémoire millénaire ou simple voix des muses?

Addendum
Je tombe en vacances ce soir. Je ne sais donc pas de quoi aura l'air l'horaire du blogue pour les prochaines deux semaines et demi. Au programme de mes vacances, il y a du tir à l'arc, des entraînements d'arts martiaux, une virée en Gaspésie, des jeux vidéos, de la lecture et, bien sûr, de l'écriture. Le tout énuméré dans le désordre pour que les voleurs ne sachent pas quand venir chez moi ;) Je reprendrai ma belle discipline quotidienne après la Fête du travail!

25 commentaires:

Elisabeth a dit…

Je te souhaite de très belles vacances... et de beaux moments d'écriture ;)

Gen a dit…

@Élisabeth : Merci. Y'était temps pour les vacances mettons. J'ai la cervelle lessivée. Je termine des projets en cours, mais j'ai pas eu de nouvelle étincelle côté inspiration. J'espère que la mer va régler ça!

Vincent a dit…

Les paysages qui remuent une fibre étrange en moi, c'est les montagnes. J'adore avoir une vue à perte de vue à partir d'un sommet. C'est tout de même étrange puisque ça me donne aussi le vertige. :)

Gen a dit…

@Vincent : Ce que ça remue, ce serait donc pas plutôt le contenu de ton estomac? hihihihi :p

Bon, bon, je note : faut ajouter un trekking jusqu'à un sommet montagneux dans notre liste de chose à faire dans nos vacances! :)

Isa a dit…

Bonne vacances !

Gen a dit…

@Isa : Merci! :)

Karuna a dit…

La grandeur de la nature au complet me remue. L'immensité de la mer ou du ciel. La force d'une montagne. La détermination dans la végétation d'une forêt ou d'une jungle. Tout ça est prodigieux.
@Vincent: je suis comme toi, j'ai le vertige lorsque la montagne est digne d'intérêt. Mais les paysages qu'on y trouve sont si grandioses qu'ils valent bien les affreux tournis.

Gen a dit…

@Karuna : Difficile de croire qu'on n'en pas plus soin de notre petite planète quand on regarde les paysages qu'elle nous offre, hein?

Karuna a dit…

C'est vrai :(
Passe de belles vacances.

Pat a dit…

Attends... mais tu as quand même préparé 14 billets pour nous occuper pendant ton absence, n'est-ce pas?

Gen a dit…

@Pat : Nope! J'vous mets au régime sec. (J'suis pas fine, hein?)

Pat a dit…

D'ici deux semaines, je t'aurai pardonnée ;)

Allez, passe de belles vacances!

Isa Lauzon a dit…

Je comprends maintenant pourquoi nous nous entendons aussi bien... nous portons en nous un même amour pour l'eau! J'ai été élevée dans une famille de pêcheurs d'eau douce... Je visite à l'occasion l'eau salée... Et toujours le même enivrement, l'émerveillement devant tant de beauté, et, malheureusement, le désolement de voir tout ça se dégrader, par la faute des humains...

En tout cas, bonnes vacances, Gen, profites-en bien, et reviens-nous reposée en septembre! :p

Gen a dit…

@Pat : Ouf, merci!

@Isa : Encore un point commun, décidément ;) On était faites pour se rencontrer! hihihi Merci, le repos va me faire du bien.

Pierre H.Charron a dit…

Bonne Vacances Gen! Et dis au Soleil de rester à tes côtés. Et passes de beaux moments en Gaspésie.C'est merveilleux les paysages: Le contraste de la mer et des falaises.Magique!

Et bonne écriture aussi:)

Guillaume Voisine a dit…

Bonne vacances :)

Guillaume Voisine a dit…

Bonnes, évidemment (rhaaaa)

richard tremblay a dit…

Bonnes vacances à tous les deux !

Isabelle S. a dit…

Je originaire d'un coin de pays où les montagnes se marrient avec l'embouchure du fleuve, où la forêt de conifères est omniprésente, où les lacs sont plus large que le fleuve citadin. Je suis originaire d'un coin de pays où l'antique est aussi moderne et où tout est possible. Le sauvage est omniprésent dans la civilisation. (Dieu! je deviens poétique.)
Originaire de la Côte-Nord, j'ai un peu de tout ce dont vous parlez. Ce qui m'atteint le plus, c'est une balade en bordure de la rivière Manicouagan, à la haute de Baie-Comeau, elle est aussi large que le fleuve à Trois-Rivières. On y a droit aux effluves salée du fleuve, à celles des épinettes et des sapins. Les petits oiseaux pépient sur notre passage, les écureuils roux nous passent entre les jambes toujours pressés de cacher leurs réservent et parfois nous avons droit à un lièvre ou un petit renard roux. C'est vraiment une expérience sensorielle formidable.

Isabelle S. a dit…

J'oubliais bonnes vacances et profites-en bien.

CJ a dit…

Gen...d'abord bonnes vacances.
Pour commenter sur ton sujet...tiens, tiens, moi qui vient souvent mais ne parle que très rarement...c'est que tu es tombée pile sur ce qui éveille en moi de telles émotions. La mer. Tout comme Isabelle S., je viens de la Côte-Nord. Je pense que pour nous, là-bas, une part d'eau salée coule dans nos veines. La mer...ah la mer! Une de mes profs de littérature m'a même dit de changer de sujet un peu !!! Bref, l'odeur saline, la brise du fleuve, le bruit du ressac...ça fait partie de moi.

Gen a dit…

@Pierre, Guillaume et Richard : Merci bien! :)

@Isabelle S et Colombe : Dans mon cas, je sais pas d'où ça vient, mais vos descriptions à toutes les deux tombent pile sur les ambiances que j'aime. Je mettrai la Côte-Nord dans mes prochaines possibilités de vacances tiens! :)

ClaudeL a dit…

Bon, je n'avais pas lu ce billet, étant donné que j'étais au bord et sur l'eau... à Sainte-Anne de Sorel.

Paysages aimés: la mer, la mer, la mer. Je l'ai déjà dit et écrit: la mer-sable, la mer-falaises, la mer-vagues.

Pourtant, jusqu'à 20 ans, je fus fille de villes, celles où mon père travaillait.

Dans une autre vie, je fus capitaine de goélette, le suroît sur la tête, la barre dans les mains. Quelqu'un m'a déjà dit que non, j'étais en train de mourir dans une cale! Ai-je déjà été mon arrière arrière grand-mère venue d'Irlande au temps de la famine?

Bonnes vacances où que tu ailles.

Frédéric Raymond a dit…

J'aimes surtout les ruines... Des ruines urbaines, des ruines industrielles, des ruines à la campagnes, des ruines médiévales... Toutes les ruines!

Gen a dit…

@ClaudeL : On se rejoint là-dessus :)

@Fred : Ah oui, les ruines, c'est inspirant ça aussi. Une trace de ce qui fut. Des ruines au bord de la mer, ce serait encore mieux pour moi! ;)