mercredi 8 février 2012

Après trois jours d'écriture à temps plein

Ça avance pas aussi vite que je l'espérais.

Mais ça avance. Deux chapitres par jour environ, soit 3000 mots.

J'trouve ça bizarre de ne voir personne d'autre que mon chum, un instant le matin et quelques heures le soir. La visite imprévue d'une amie a donc été appréciée hier soir, même si ça a bousculé mon horaire.

Une chance qu'il y a le blogue pour m'offrir un peu de relations sociales! ;) (J'ai aussi des courriels, mais pas le temps de leur répondre!)

11 commentaires:

Ariane_Gélinas a dit…

Tu vas bientôt le constater (si ce n'est pas déjà fait), on prend très vite goût à ne voir presque personne dans une journée ;) Et tu ne voudras plus retourner travailler ! Ah, le bonheur de travailler chez soi, ça va me manquer très bientôt, lorsque j'irai donner des cours à presque tous les jours... Bonne écriture en tout cas, j'ai bien hâte de lire la suite d'Hanaken !

Pat a dit…

Ah la cruelle solitude de l'auteur... ;)

On est à mi-chemin de ta semaine d'écrivaine, crois-tu atteindre tes objectifs?

Gen a dit…

@Ariane : En effet, je dois dire que c'est bizarre, mais pas désagréable d'être tranquille toute la journée! :) Je ne me souvenais pas de cet aspect de la rédaction à temps plein.

Donner des cours? Tu vas enseigner quoi?

Gen a dit…

@Pat : Mon objectif premier ayant été 10 chapitres, oui, je devrais y arriver : j'en ai 4 d'écrits, j'espère en faire 2 autres aujourd'hui (enfin, j'espère en faire 3, mais je vais commencer à être réaliste), au moins 1 jeudi, 2 vendredi, 1 en fin de semaine... Ouais, je devrais être dans les temps.

J'aurai peut-être même le temps de faire un peu de réflexion, recherche et développement pour les chapitres suivants! :)

Ariane_Gélinas a dit…

En fait, ça dépend des sessions, mais celle-ci, je la passe en partie à travailler à la maison, surtout à faire des recherches et des lectures scolaires.
Pour répondre à ta question : dans le meilleur des cas, des cours de création littéraire, sinon, sans doute des cours de littérature française au XIXe siècle, ou quelque chose du genre ;)
Et ne t'en fais pas, cette situation passera rapidement de "bizarre" à "agréable/normale" ;) (à moins que tu sois très sociable, c'est certain que c'est variable !)

ClaudeL a dit…

Alors un tout petit commentaire juste pour ton social, mais pas plus long pour que tu ne t'attardes pas ici. Bonne journée.

Gen a dit…

@Ariane : Maintenant je me souviens pourquoi, à certains moments de ma maîtrise, j'allais volontairement travailler à l'université, juste pour avoir du monde qui bouge autour de moi! lol! J'suis pas ultra sociable, mais des fois j'aime changer de décor! ;) Cela dit, ce matin, en robe de chambre, avec un demi-chapitre de fait, je trouve la solitude très agréable! :)

C'est le fun pour les cours, ça semble dans ta branche en tout cas! :) Est-ce que tu enseigneras à l'UQTR?

@ClaudeL : Alors salutation sociale à toi aussi! Et t'en fais pas, je peux pas laisser Satô dans cette situation, alors j'y retourne! :)

Une femme libre a dit…

Faites de l'exercice quand même et mangez bien. Faudrait pas que l'écriture vous rende malade.

Votre maman virtuelle

Gen a dit…

@Femme libre : L'exercice est prévu au programme (mais je vais attendre mon chéri en fin de journée). Et bien manger n'est pas un problème... Ne pas trop manger est beaucoup plus difficile! :p

Ed. a dit…

« L'exercice est prévu au programme (mais je vais attendre mon chéri en fin de journée). » Belle soirée en perspective ;)

Je lis tes billets, pis je commence à avoir pas mal hâte à la semaine que je me suis réservée en mars. Cependant, j'y vais pour la totale : dans le bois, pas d'Internet, complètement seul. Bing !

Gen a dit…

@Ed : Lol! Je crois que t'as mal compris mon propos sur l'exercice... mais, te connaissant, même si j'ajoute qu'on a plutôt prévu de s'échanger des baffes, j'suis toujours pas sûre que tu vas être dans le bon registre... :p

J'te comprends d'avoir hâte. Et j'suis triste de voir la semaine s'écouler aussi vite! :) Comme je l'ai déjà dit, pour moi pas d'Internet c'est pas nécessairement un avantage, mais je t'envie de pouvoir aller dans le bois! De ma fenêtre, je vois juste des retraités qui promènent leurs chiens...