lundi 3 août 2009

La blogosphère est un endroit chaleureux

À condition d'avoir l'honnêteté d'y raconter ses mauvais coups autant que ses réussites, on obtient pleins de commentaires qui réconfortent beaucoup. Merci à Pierre, Richard, Isa, ClaudeL et les autres!

Le soleil est revenu ce matin et le moral aussi. J'ai envoyé mon texte refusé à Brins d'Éternité. Je ne crois pas nécessairement qu'un texte ne doit jamais finir dans un fond de tiroir, mais je crois que celui-là méritait d'être publié, alors, hop, le voilà reparti pour un tour.

En attendant, évidemment que je continue à lire et à écrire. :) Arrêter l'un ou l'autre, pour moi, ce serait comme essayer d'arrêter de respirer, alors vous n'avez pas à vous en faire : peu importe le nombre de refus, je continue à gribouiller. Je suis parfaitement consciente que tous les auteurs se font refuser des textes... je croyais juste sincèrement que celui-là trouverait sa place au soleil... mais bon, il a encore une chance je suppose.

Allez, j'ai un combattant aveugle à sortir du pétrin et un groupe de policiers qui ne savent même pas encore ce qui les attend...

2 commentaires:

Pierre H.Charron a dit…

On envoie des ondes positives !!!

Isa Lauzon a dit…

Vas-y, t'es capable!