dimanche 9 mai 2010

Retour sur le UFC 113... et sur le reportage radio!

Wow! Quand j'ai dit que je passerais à la radio, je m'attendais à prononcer une phrase ou deux... Ben non. Le journaliste m'a donné presque 5 minutes de temps d'antenne et je suis très fière des propos que j'y tiens. Pour les entendre, suivez le lien. J'apparais vers la 5e minute du reportage. Si vous utilisez la fonction "extraire la console" (en haut à droite), vous aurez accès au minutage. Le reportage sur les MMA commence à la 27e minute de l'émission et je fais mon entrée à la 33e minute (bon, on me dit diplômée de littérature, mais c'est pas grave). Si vous avez le temps, le reportage tout entier est excellent. Le journaliste, Maxime Coutie, présente le point de vue d'un peu tout le monde (groupies, fans, arbitres, combattants) d'une façon très articulée et sans préjugé. Du beau travail.

Pour ce qui est du gala d'hier soir, il ne passera certainement pas à l'histoire comme l'un des meilleurs de la UFC! Les quatre canadiens se sont fait respectivement casser une jambe (Jason MacDonald), vaincre à cause d'une erreur stratégique (Patrick Côté), mettre KO (Jonathan Goulet) et imposer une défaite par décision alors que la victoire par TKO aurait été à sa portée si seulement il avait attaqué pendant une minute de plus (Sam Stout). Bref, soirée noire pour le Canada.

Ensuite, on a eu droit à Kimbo Slice. Bon, dans le jargon du milieu, on parle souvent de patates et de jambons. La patate, c'est l'adversaire qui paraît bien ou qui a un nom légendaire, mais qui est facile à vaincre et qu'on donne à un combattant pour nourrir son palmarès. Le jambon, c'est l'adversaire qui ne paraît même pas bien, parce qu'il a pas de technique et qu'il fait juste se débattre comme un cochon qui a peur de l'abattoir, et qui sert là encore à nourrir un palmarès (souvent celui des patates). Pour Kimbo Slice, faut inventer une nouvelle catégorie. Je suggère le coke diet : ça a un nom bien connu, mais absolument rien de nourrissant pour personne. Son adversaire, lui, était un jambon. Le combat résultant a été le plus pathétique que j'aie vu dans la UFC. J'espère que c'est la dernière fois qu'on va nous imposer ça.

Le deuxième combat en importance de la soirée opposait Josh Koscheck (un spécialiste de lutte) et Paul Daley (plutôt un boxeur). Les deux gars se battaient pour une chance d'aller affronter Georges St-Pierre (contre lequel Koscheck a déjà perdu). Résultat des courses : Koscheck a gagné en amenant son adversaire au sol et en l'immobilisant là... et en faisant semblant qu'il a reçu un coup de genou illégal à la tête. C'est pas la première fois que je le soupçonnais de faker, mais là c'était clair sur la reprise vidéo. Daley, pas plus brillant ni sportif et frustré d'avoir passé le combat sur son dos comme une tortue pas capable de se retourner, a donné un coup de poing dans la figure de Koscheck une fois le combat fini. Si le reportage de Radio-Canada avait une chance d'avoir réhabilité un peu le MMA, Daley à lui tout seul vient de le faire replonger. Heureusement, la UFC vient de le mettre à la porte.

Bref, ce fut un combat entre deux hommes sans éthique. C'est ça qu'on offre comme adversaire à St-Pierre. Pfffff. Je le plains. J'espère juste qu'il va finir le combat vite, histoire que Koscheck n'ait pas le temps de faker.

Heureusement, le combat principal a racheté le reste du gala. Mauricio Shogun Rua affrontait à nouveau Lyoto Machida, champion en titre. La dernière fois, Shogun avait réussi à neutraliser son adversaire, mais pas vraiment à le vaincre. Je me disais qu'il devrait arriver avec une stratégie différente cette fois-ci s'il voulait vaincre et que, s'il ne le faisait pas, Machida gagnerait à nouveau. Au début du combat, les deux hommes avaient l'air extrêmement nerveux. Dès la cloche, ils ont lancé l'action. Machida contre-attaquait plus agressivement que lors du combat précédent et il a placé quelques très bons coups à Shogun, l'amenant même au sol pour éviter ses coups de pied aux jambes.

Cependant, Shogun se battait exactement comme ce qu'il était : un gars qui n'avait rien à perdre. Il ne s'est pas laissé immobilisé au sol, il s'est relevé et il s'est remis à travailler Machida aux jambes, pressant toujours l'action, ne laissant pas le champion s'éloigner suffisamment pour voir venir les attaques et placer tranquillement ses contre-attaques comme il le fait habituellement. Ça a fini par payer : un crochet de Shogun a touché Machida à la tempe. Il est tombé au sol. Shogun l'y a suivi et a enchaîné quelques coups qui ont fait perdre conscience à Machida. Extrêmement sportif, Shogun, malgré l'adrénaline, a vu Machida devenir tout mou et a arrêté de frapper avant même que l'arbitre n'intervienne.

La UFC a donc un nouveau champion lourd léger. Shogun vient d'infliger à Machida sa première défaite en carrière, ainsi que son premier KO. Pour moi, il est désormais le tueur de dragon! :)

12 commentaires:

Keven a dit…

Bon! Je suis préparé à entendre ta voix au Boréal. Et avec cet accent que j'aime bien!

Gen a dit…

Un accent!?!? J'ai un accent?!?

Ah ouais, c'est vrai : toi t'es du Saguenay! hihihihi

Pat a dit…

Je suis tellement déçu pour Pat Côté... J'espère qu'il n'abandonnera pas.

Keven a dit…

@Gen: Donc, pour toi je vais surement en avoir un aussi! Mais bon, qui aura l'accent entre toi et moi? C'est à confirmer!

Gen a dit…

Je pense que ça va lui en prendre plus que ça pour qu'il abandonne. Il revient de très loin le pauvre, faut qu'il se donne le temps (Mir et Shogun, dans la même situation, ont eu besoin de plus d'un combat pour revenir en force).

Moi aussi je suis déçue pour lui, mais en même temps il a fait deux grosses erreurs (s'est obstiné trop longtemps sur une clef de bras et a tenté d'amener au sol un adversaire qu'il maîtrisait pourtant debout). Il est toujours sous contrat avec la UFC, alors on va le revoir je pense.

Gen a dit…

@Keven : Tout le monde a un accent, c'est ce qui fait la beauté de la langue ;)

Sans farce, je me suis déjà fait demander si le français était ma langue maternelle parce que, paraît-il, je le parle "trop bien". Alors ta remarque m'a étonnée jusqu'à ce que je me souvienne que, de fait, tu vas aussi avoir un accent à mon oreille ;)

Keven a dit…

Tu t'es déjà fait demandé ça? Oh ben là là ! xD Moi aussi, en fait c'était ma coiffeuse qui me demandait si j'étais français de France parce qu'elle trouvait que je perlais trop bien xD

Gen a dit…

lolol! Ah, c'est dur d'être culturé :p

Isa Lauzon a dit…

À Gen et Keven : Je tenterai de vous départager au niveau de vos accents... Quoique vous trouverez sûrement que mon accent à moi fait très "Montréal"! ;)

Gen a dit…

@Isa : Ben je voulais être fine avec Keven, mais à Montréal on sait bien que c'est le reste de la province qui a un accent :p hihihihihi

Keven a dit…

xD Dans mon cas, faut pas s'attendre à Jean Tremblay! Je suis pas le plus pire des Saguenéens.

Isa Lauzon a dit…

À Gen : Au moins, on va être deux à se tenir... hihi! Nous deux, on sait comment étirer les "o" dans les mot "poteau" et "photos"! Et j'espère que tu sais ce qu'est un "kail"???

À Keven : On dit ça, on dit ça... T'en fais pas, c'est si mignon, les accents, ça donne de la couleur et de la richesse à notre belle langue québécoise!