lundi 17 octobre 2011

Le vent a soufflé sur les cerisiers

Je vous ai souvent parlé de la philosophie des samouraïs : pour eux, nous sommes tous des fleurs de cerisier, ces fleurs que le vent arrache bien souvent des branches avant qu'elles ne flétrissent, car la moindre bourrasque qui souffle sur nos vies peut emporter avant leur terme nos existences fragiles.

Pendant mon voyage en France, l'une de ces bourrasques semble avoir balayé la vie que j'avais laissée ici, derrière moi.

La bourrasque a emporté avec elle une fleur qui avait déjà été secouée par des vents violents et qui ne s'en était jamais remise. Une fleur usée de maladie, flétrie d'indignités. Une fleur amère qui, depuis longtemps, ne désirait plus vraiment tenir à l'arbre. Une fleur qui, pourtant, avait été jadis lumineuse et tendre.

Elle s'est envolée, brutalement. Je ne l'ai pas vu partir. À présent je l'imagine, déployée dans la brise, à nouveau saine, à nouveau en paix, et, surtout, enfin, à nouveau heureuse.

Mon amour te suit sur les ailes du vent, maman.

28 commentaires:

Elisabeth a dit…

Je pense à toi... xxx

Prospéryne a dit…

Je pense à toi très fort Gen. Je t'envoie un immense câlin virtuel en ce dur moment.

Guillaume Voisine a dit…

:(

Courage, Gen...

Valérie a dit…

Et au contraire de la pétale de cerisier qui disparait si vite, au Japon l'on croit que l'âme reste près de nous pendant 49 jours. Elle est là, sans doute touchée par votre si beau témoignage d'amour.

Pat a dit…

Je suis désolé, Gen.
:(

Anonyme a dit…

Mes condoléances, Gen

Philippe-Aubert

François Bélisle a dit…

Toutes mes condoléances.
xx

Ariane_Gélinas a dit…

Mes condoléances, Geneviève.

Une femme libre a dit…

Quelle façon magistrale, poétique et sensible d'exprimer son amour et sa peine. Je suis touchée. Mes pensées vous accompagnent.

ClaudeL a dit…

Quel retour! À défaut de trouver des mots aussi beaux et symboliques que les tiens, qui pourraient emprunter au vent et au froid de l'automne des expressions bien inutiles, tout simplement mes condoléances.

Lucille a dit…

Je t'envoie toutes mes pensées afin que tu puisses traverser cette épreuve en douceur. La vie fait de ces choses parfois.

Les choses dites et celles non-dites doivent aussi s'envoler avec les fleurs de cerisier.

Bises et calins xox

Luc Dagenais a dit…

Mes condoléances. 8:::-(

La tête dans les étoiles... a dit…

Toutes mes condoléances et un câlin virtuel
xox

Yves Thibodeau a dit…

Mes plus sincères sympathies, à toi et tes proches...

Yves

Isabelle Lauzon a dit…

Encore une fois, mes pensées t'accompagnent dans cette épreuve... Toutes mes sympathies à toi et à tes proches. Bon courage... XXX

Chantal a dit…

Je voie toute la douceur, la tendresse et l'amour dans cette belle image que tu nous transmet avec cette fleur de cerisier qui se détache doucement de son arbre. Toutes mes sympathies belle Geneviève, je pense à toi. Bisou et grosse colle. xxx

M a dit…

Mes condoléances. Sois forte.

Gen a dit…

@Tous : Merci.

Audrey a dit…

Mes condoléances,Gen. Câlin virtuel xxx

Pierre H.Charron a dit…

Je te retourne, à mon tour, ce réconfort:

L'hiver vient pour toutes les fleurs... De ton côté, cultive plutôt le printemps dans ton coeur.

Prends soin de toi et de te proches.

Gen a dit…

@Audrey : Merci

@Pierre : J'attends que le printemps revienne. Faut juste lui donner du temps.

Nicky Bromow a dit…

Vous ne me connaissez pas, mais moi je vous connais, parce que je vous lis, religieusement. Votre perte me touche et vous l'avez merveilleusement bien annoncée. Je vous offre tout mon support, même si ça ne veut pas dire grand chose. Affectueusement, une lectrice fidèle.

richard tremblay a dit…

Mes condoléances, Geneviève.

Carl a dit…

Mes sympathies les plus sincères, Geneviève.

Lordius a dit…

Un beau texte mélancolique.

Courage.

Gen a dit…

@Tous : Encore une fois, merci. Juste de vous savoir là, ça me fait du bien.

Sylvie a dit…

Je te souhaite sincèrement des jours meilleurs.
Mes sympathies.

Benoit Bourdeau a dit…

Mes sympathies