jeudi 17 février 2011

Tic tic tic

Mardi matin, après un début d'avant-midi assez essoufflant merci, je regarde ma montre, en me demandant quelle heure il peut être... 8h30 me répond ma montre. Pendant un instant, je me dis que la journée va vraiment être interminable, puis je réalise qu'il est impossible que je ne sois au boulot que depuis 30 minutes étant donné que j'ai déjà tapé une cassette de dictaphone contenant 25 minutes d'enregistrement.

Je regarde à nouveau ma montre. Ah, il est en fait "aiguille arrêtée pour cause de pu de batterie".

Merde. La dernière fois que j'ai dû faire changer une batterie de montre, le bijoutier a rayé mon bracelet, le bracelet a commencé à rouiller, il m'irritait la peau, j'ai dû le remplacer par un autre (pas du même modèle) qui allait moins bien et, au final, j'ai fini par devoir remplacer la montre.

Je raconte l'aventure du changement de batterie précédent à une collègue. Elle me répond que je n'ai qu'à changer la pile moi-même, qu'ils en vendent à la pharmacie. Elle me prévient aussi qu'en refermant le boîtier, je dois m'appuyer sur des serviettes ou une autre surface molle si je ne veux pas briser la vitre de ma montre.

Après le boulot, je me rends donc à la pharmacie où je trouve l'étalage des batteries et là, perdue au milieu des AA et des AAA, je trouve une pile de montre. Je la ramène à la maison, je réussis à ouvrir ma montre (ce qui me fait sacrer en masse, parce que c'est pas évident) et...

Bordel! C'est pas la bonne taille de pile!

En soupirant, je me dis que, bon, je me rends : je vais amener ma montre chez le bijoutier. Je remets le boîtier en place, je dépose la montre sur une serviette pliée et j'appuie pour la refermer comme il faut...

Crac.

Juste ça, un petit "crac". Hum... Le boîtier n'est même pas complètement en place. Je retourne ma montre.

Vitre pétée.

Arrrggggg! Je l'aimais cette montre!!!

Morale de cette histoire : amenez vos bijoux chez le bijoutier!

17 commentaires:

ClaudeL a dit…

Sensible la montre! Ou fille forte!
J'achète mes piles à une tabagie et la préposée me la change sur place.

Un jour, je ne trouvais plus ma montre que je portais rarement, j'ai cherché partout. Ne la trouvant plus, je vais dans un magasin, m'en achète une autre que j'aime bien. Plusieurs mois plus tard, je retrouve ma première montre: identique à celle que je viens de me procurer et qui plus est, elle fonctionne encore!

Gen a dit…

@ClaudeL : La fille est forte, mais la montre était sensible je pense.

Y'a pas de tabagie comme ça dans mon coin. Mais y'a des bijoutiers. Je vais aller leur porter le malade ce soir, en espérant qu'ils puissent le réchapper.

Comique cette histoire des deux montres identiques! hihihihi

Lucille a dit…

Tu peux aller aussi chez Walmart ou Zellers... La madame va être ben contente de te changer ta batterie ;o)

Gen a dit…

@Lucille : J'aurais pu (quoique c'est la tite madame d'un Zellers qui m'avait scrappé mon bracelet), mais maintenant que la vitre est cassée, ça va vraiment prendre un bijoutier je pense.

ClaudeL a dit…

Puis-je en profiter pour vous mentionner que les piles que nous mettons dans nos montres sont des piles.
Une batterie est un groupement de piles, comme celle de nos autos.
C'était ma minute de cours!

Gen a dit…

@ClaudeL : Ah oui, ça me sonne vaguement une cloche. Mais bon, dans les billets de blogue, je me lâche lousse côté "termes précis". ;p (mes billets donneraient des crises d'apoplexie à ma dir lit... douce vengeance! ;)

Lucille a dit…

oups... désolée ;o)

Merci de la correction linguistique !

Sylvie a dit…

Tsé, Gen, y'a jamais rien qui arrive pour rien. Il doit y avoir une leçon à tirer de ta mésaventure... mais j'sais pas laquelle ! LOL

Jane a dit…

Décidément c'était pas une bonne journée héhé :)

Alamo a dit…

Des montres c'est tellement 20e siècle... on a des céllulaires maintenant! *dis celui qui porte une montre depuis Noël car il était tanné de regarder son céllulaire pour savoir l'heure et du même coup de drainer la pile pour rien!*

:)

Gen a dit…

@Sylvie : C'est ptêt ma montre de sport qui s'ennyait dans sa boîte? (parce que comme je suis une retardataire chronique, j'ai besoin d'une montre, alors là je porte ma gigantissime montre Polar... très chic avec un chemisier et un pantalon propre...)

@Jane : Non, effet! :P

Gen a dit…

@Alamo : Je résiste encore et toujours au cellulaire. Ou plutôt je résiste aux contrats qui les accompagnent. Quand même les avocats avec qui je travaille disent qu'ils ont abandonné d'essayer de les comprendre...

Alamo a dit…

Tu dois être le maître de ton céllulaire et non l'inverse, c'est comme ça que je le vois. Comme un outil me permettant d'être plus efficace et non comme une façon que n'importe qui puisse me rejoindre n'importe où et n'importe quand, l'afficheur est ici très utile pour bien gérer ce genre de chose! ;)

Et ton propos sur les avocats et vraiment bien dit! héhé

Cependant, pour en revenir au sujet, pourquoi ne pas opter pour une compagnie de montre comme Swatch; garantie à vie, service rapide et efficace en cas de pépin, look d'enfer, petit, moderne et coloré! ;)

Gen a dit…

@Alamo : Je vais voir les prix pour les montres. S'il est possible de réparer la mienne à coût raisonnable, je vais le faire, parce que c'était un cadeau de mon chéri.

Pat a dit…

Aye! J'imagine ton expression après avoir entendu le crac tout discret mais fatal.

Si le bijoutier ne peut rien faire pour la sauver, je te conseille de réessayer avec un marteau. Juste un ptit coup sec... ;)

Isabelle Lauzon a dit…

Ah! Que c'est compliqué! Moi, les montres, c'est très simple : Ardène, Zellers ou Walmart, beau bon pas cher, et quand c'est fini, poubelle, et on en achète un autre! C'est pas mal ordinaire mon affaire, mais pour moi, une montre, ça doit juste donner l'heure. Je ne vois pas ça comme un bijou, mais comme un objet utile et parfois indispensable! :)

Gen a dit…

@Pat : J'avoue que la table a reçu un coin de poing bien senti! (Et je t'épargne la trame sonore) Enfin, semblerait que le bijoutier pense pouvoir commander la vitre.

@Isa : J'ai fait ça longtemps, mais pour des raisons éthiques (ne pas surconsommer de produits cheap) et sentimentales (celle-là c'est un cadeau de Vincent) et pratiques (j'haïs ça magasiner, alors je veux une montre qui va durer), j'achète maintenant des montres de bijoutier, auxquelles je consacre environ 100$. La précédante a duré 8 ans (malgré les ennuis de bracelet) et celle-là complétait sa deuxième année. Nette économie au bout du compte.

Et elles sont plus belles! ;)