vendredi 9 juillet 2010

En réflexion, besoin de votre avis

Bon, c'est bien beau, je tiens un blogue depuis un an, mais...

Mais elle est en réflexion votre blogueuse ces temps-ci.

En réflexion parce qu'à force de parler avec les gens, elle réalise que le foutu blogue lui bouffe 10 heures par semaine (mes heures de dîner, mes pauses et une partie de mes soirées). Imaginez tout ce que je pourrais écrire comme fiction avec ce temps-là!!!

En plus, je sens un certain essoufflement. Me semble que j'ai de moins en moins de bons sujets. Et donc j'ai moins de commentaires. Et donc j'ai moins envie de bloguer, parce que j'ai moins l'impression de tenir un café et de vous voir vous y arrêter à tous les jours...

Alors là je m'interroge. Réduire mes activités ou pas? Pas trop drastiquement, c'est sûr, mais passer à trois billets par semaine peut-être? En même temps, plusieurs d'entre-vous, je le sais, avez pris l'habitude de passer ici à tous les jours. Alors si je diminuais la fréquence, vous perdrais-je?

J'aimerais vous entendre là-dessus. Y'a pas de décision de prise et y'a pas le feu non plus, mais...

Mais l'été et l'approche des vacances me semble propice aux réflexions et aux remodelages de routine, alors autant lancer la question dès maintenant! :)

32 commentaires:

Philippe-Aubert Côté a dit…

Mon cube de sel...

En bout de ligne, veux-tu qu'on se souvienne de toi comme une blogueuse ou une écrivaine?

Si tu as entrepris ce blogue c'est pour te faire connaître un peu du milieu SFFQ, et le blogue est une bonne stratégie, facile et accessible. Mais tu veux aussi être écrivaine (à moins que j'ai mal compris les échanges de l'autre fois :-p) et c'est pour ça que tu fréquentes le milieu SFFQ virtuellement et réellement (et attention, je parle du cas de Geneviève, certains fréquentent le milieu par passion de la SFF only sans prétention littéraire et c'est très bien, je ne veux pas qu'on mal-interprête ces propos :-) )

Le monde SFFQ te connaît assez bien, tu as tes lecteurs de blogues et tu bosses pours Brins d'éternité. On ne te connaîtra pas moins parce que tu ne publies "que" trois messages (!) par semaine :-)

En revanche, j'aimerais beaucoup connaître ce roman jeunesse dont tu nous entretenais :-) -- et qui, accessoirement, te fera connaître auprès d'autres personnes qui ne fréquentent pas la blogosphère. Et c'est sûr que le temps, l'énergie et les mots que tu mets sur ton blogue, tu pourrais les mettre dans ce roman -- et d'autres projets.

Alors je me risque au conseil : met le blogue de côté (enfin, façon de parler à trois billets par semaine... :-) ) et en avant toute pour ce roman!

Pierre H.Charron a dit…

Tu as raison, c'est énorme le temps qu'on met pour tenir un blogue, dans la veille, la mise en écriture et en animation. Et tu parles de l'essoufflement, je ne te le fais pas dire. J'ai la même réflexion et le dilemme que toi à peu près dans les mêmes temps.La première année, je tenais la cadence à quatre billets, ensuite trois ,et là, suite aux mêmes points que tu soulèves, dans le dernier mois, je suis passé à deux...pour voir.. Je dirais que ca me donne plus de temps pour l'écriture et je garde mon besoin de bloguer et de partager et mes visiteurs me semble encore fidèles.

L'important n'est pas le nombre de billets, déjà que 3/sem est beaucoup à mon avis. Rester présent et ceux qui aiment te lire resteront et c'est ca qui compte et c'est sans compter tous les nouveaux visiteurs.

Bon point ce matin avec ce billet. Je crois que tous les blogeurs arrivent à ce questionnement un jour ou l'autre, surtout les écrivains.

Moi, je suis abonné chez toi ;)

Gen a dit…

@Phil : C'est définitivement en tant qu'écrivaine que je veux être connue. Une écrivaine qui blogue, peut-être, mais c'est sûr que je veux surtout publier.

Par contre, le blogue, comme les publications, me permet de rejoindre aussi des gens qui ne font pas partie du milieu de la SFFQ. Ça me sert de point central entre mes divers intérêts...

Mais oui, je pense que je vais suivre ton conseil : si je veux que le roman jeunesse (et les autres projets) avancent, va falloir que je ralentisse un peu le blogue.

... même si tu es pas le seul à trouver qu'à 3 billets/semaine, je ralentis pas tant que ça! hihihihi

Gen a dit…

@Pierre : Contente de voir qu'on se pose les mêmes questions. Et c'est vrai que je continue moi aussi à passer chez toi, même si les billets se font moins fréquents.

Qui sait, peut-être même que j'y vais avec encore plus d'enthousiasme...

Alamo a dit…

Si ton blogue est une "obligation", alors je suis triste pour toi...

Tu devrais écrire ce qui te tente, quand ça te tente et non l'inverse. Tu n'es pas rémunérée pour écrire sur ton blogue et bien que tu semble y prendre plaisir, le billet que tu viens de faire indique le contraire... ;)

Mon conseil: fais comme moi avec mon blogue, écris seulement quand tu en as envie, on va te lire quand même! :)

Guillaume Voisine a dit…

Je l'aime bien, ce blog. Mais je crois qu'il pourrait demeurer très bien même avec une réduction de la fréquence des billets.

Trois par semaine ça demeure beaucoup. Quand je suis motivé pour mon blog (ce qui n'est pas le cas en ce moment, d'où la pause prolongée), j'essaie de faire un billet aux trois jours, c'est un tout petit peu plus que 2 fois semaine, et je trouve ça dur trouver des sujets, parfois.

Mais enfin, ça ne doit clairement pas être une corvée que de tenir une présence en ligne, sinon, c'est triste ;)

Guillaume Voisine a dit…

(Je vois, Alamo, que nos messages se sont croisés, et que ton premier paragraphe rejoint vraiment mon dernier!)

Francois Lambert a dit…

Moi, je ne te lis pas depuis si longtemps, mais j'apprécie tes billets, surtout ceux qui touchent au domaine littéraire qui m'intéressent fortement. Je ne crois pas que ce soit le nombre de billet qui compte, mais la qualité, la passion que tu y mets et aussi l'interaction avec les commentaires. si les gens ont l'impression qu'ils peuvent avoir une discussion avec toi je crois qu'il reviendront. Tu peux peut-être aussi décidé de donner une orientation plus particulière au blog,ce qui par le fait même diminuera le nombre de billets à écrire. Par exemple, je voulais au départ faire mon propre blogue pour parler création littéraire,science, ingénierie, livre, films, magie, musique, guitare,etc, mais je me suis dit que j'allais plus privilégier la création littéraire avec quelques digressions de temps à autre vers d'autres sujets pour changer le mal de place.

De toute façon, quelle que soit ta décision, les gens qui aiment te lire reviendront très certainement.

Gen a dit…

@Alamo : Non, le blogue n'est pas une obligation, mais c'est sûr qu'il y a des jours où il faut que je me force un peu plus.

Cela dit, ça m'oblige aussi à me discipliner, à écrire régulièrement, alors c'est loin d'être une mauvaise chose. Écrire quand ça me tente, d'accord, mais si je veux écrire sérieusement (aka essayer peut-être un jour d'en vivre), faut que j'écrive que ça me tente ou pas.

Cela dit, c'est pas obligé d'être sur le blogue puisque, comme tu le dis, je suis pas rémunée : les discussions qui s'y font sont mon seul salaire :)

Gen a dit…

@Guillaume : Oui, je pense aussi qu'à 3 billets par semaine, ça resterait actif et intéressant. Et non, c'est pas une corvée. Ou plutôt, c'est pas encore une corvée. Et je ne veux pas que ça en devienne une!

Gen a dit…

@François : Ce blogue, même si ça paraît pas, a une direction bien précise! hihihihi Il est moi. Moi avec mes intérêts diversifiés (livres, films, combats, actualités), intérêts qui nourrissent mes écrits. Ceux qui me lisent ici depuis longtemps vont parfois sourire en lisant mes écrits publiés, parce qu'ils vont connaître mes sources d'inspiration. Accessoirement, je m'en sers aussi comme de mes archives. Quand une réflexion me vient, j'en parle ici. Et plus tard, je l'aurai sous la main.

La diversité des sujets me permet aussi de toucher plusieurs personnes. Je ne veux pas être lue seulement par des futurs écrivains! lol! ;) Surtout que j'ai pas tant de "métier" pour parler création littéraire.

Mais bon, ça c'était un choix conscient en commençant le blogue. ;) Il y a des sujets dont je parle pas beaucoup (ma vie personnelle est très peu abordée, même si je travaille fort à vous donner l'impression contraire! hihihi) et d'autres qui sont carrément bannis : mon travail, mes recettes de cuisine, etc. ;)

Frédéric Raymond a dit…

Idem à ce que tout le monde a dit. Ma méthode: Je blogue quand j'ai quelque chose à dire. Ça donne des semaines remplies et des semaines plus vides, et je suis heureux. Blogue pour être heureuse!

Il faut bloguer pour vivre et pas vivre pour bloguer!

Pat a dit…

Je passe au moins une fois par jour.

Et je passerai toujours même si tu publies moins.

Bon... je suis déçu de voir que tu refuses toujours de partager tes trucs-recettes, mais je vais finir par faire mon deuil.

Gen a dit…

@Fred : Dans mon cas et étant donné mon horaire, si je blogue "quand ça adonne", le blogue va finir par mourir. Faut que je me réserve une plage horaire pour m'en occuper. Cela dit, je peux la réduire, en effet. (Et, à date, les semaines où j'ai plein d'idée, j'accumule des billets pour les semaines suivantes, oui oui, ça arrive) ;)

@Pat : C'est bien de savoir que tu continuerais à venir ;)

Ah oui, tu veux des recettes? hihihihi :p

Karuna a dit…

Ah non! Je proteste. Qu'est-ce que c'est cette idée? Je veux mon billet quotidien! LOL
Ben non. Avec trois billets (ou deux, ou un) par semaine, je viendrai te lire quand même. Mes petites habitudes (confidence:je commence toujours avec toi) ne changeront pas.

Gen a dit…

@Karuna : Ah ben, merci, c'est le fun de savoir que je suis la première en liste ;) Agréable aussi de penser que tu ne me déserteras pas... en même temps, je me demande à quoi j'ai pu penser en écrivant mon billet... il n'y a certainement personne d'accro à ma plume au point de pleurer si je publie pas chaque jour! lololol!

Vincent a dit…

Ben moi je vais pleurer... *snif snif* Mais bon, je ne compte pas. Nah! :p

Gen a dit…

@Vincent : Toi t'auras toujours des courriels, alors pleure pas pour rien ;P

Pat a dit…

Oh, attends une minute Gen.

Si tu nous dis que tu as l'impression que tu passes trop de temps sur ton blog, que tu penses ralentir, c'est sûr qu'on va répondre ''non, ça ne nous dérange pas. écris-moins''. Qui sommes-nous pour te forcer à animer ce blog à tous les jours?

Si tu nous demandes si on va s'ennuyer? Alors moi je réponds oui. C'est agréable d'avoir de quoi de neuf à lire tous les jours ici. Et je n'ai jamais constaté de baisse de qualité dans tes billets.

Donc, verser des larmes, peut-être pas, mais... :)

Gen a dit…

@Pat : C'est sûr que vu comme ça... le pire, c'est que moi aussi je vais m'ennuyer! lol! Je vais aller voir mon blogue le matin et me demander pourquoi j'ai pas de nouveau commentaire les matins où j'aurai pas fait un nouveau billet...

Ah, le dilemne!

Joe G a dit…

Si c'est rendu une corvé la question ne se pose pas.

Par contre je suis sur l'impression que tu passes plus de temps sur les commentaires qu'à rédiger les billets en soit. :P

Gen a dit…

@Joe : Impression fautive ;) Les commentaires, c'est facile : c'est de l'interraction. Décider du sujet, écrire le billet, relire le billet pour en corriger le fond, relire encore pour corriger l'orthographe, planifier le jour de publication, etc... C'est surtout ça qui est long et bouffe temps.

En plus, à la fin du mois, je suis toujours un peu à la course pour publier des critiques de livre ici et sur Côté Blogue, histoire d'avoir droit au 50$ qui me permettra d'acheter des livres dans le mois suivant...

Isa Lauzon a dit…

Je comprends bien ton dilemne, j'ai vécu le même récemment. Le plus dur, c'est justement de consulter sa boîte de courriels et de la trouver vide... Sans les commentaires, l'interaction avec les gens, le blogue devient très fade. C'est déprimant!

Dernièrement, je n'ai pas le temps de me plonger sérieusement dans l'écriture, alors je blogue... pour le plaisir. Lorsque je serai en mode écriture, je bloguerai moins, c'est tout. Je crois que mes lecteurs ont compris que je mettais en ligne ce que j'avais envie d'y mettre, et je dois dire que j'y vais plus spontanément maintenant, selon l'envie du moment.

Ralentis si tu sens que c'est ce qu'il te faut. Reviens de temps à autre, nous serons plusieurs à t'attendre. En tout cas, moi, je suis une abonnée fidèle et je serai toujours là! :P

Gen a dit…

@Isa : C'est vrai que je m'inquiète de vous voir me déserter, mais en même temps, je suis loin de déserter ceux qui ralentissent le rythme. Au contraire! Je me précipite chez vous dès que mon blogroll m'informe d'une nouveauté! lolol

Allez, je vais essayer une semaine ou deux et je verrai bien. Si je m'ennuie trop des commentaires, je me dirai que c'était mon "horaire d'été" hihihihi

richard tremblay a dit…

Pour Côté Blogue, t'en envoie combien par mois, si je puis être vachement indiscret ?

Gen a dit…

8 d'habitude, mais là je viens de faire un mois à 7 (où j'ai eu mon certificat quand même) et un mois à 6 pour lequel je suis pas sûre pantoute d'avoir produit assez.

Je vais essayer de retourner à 8 billets pour être plus "safe". S'il faut que je perde cet apport en $$$ je sais pas comment je vais boucler mon budget! lol! (Ou, en tout cas, je vais être obligée de lire moins!)

ClaudeL a dit…

Je viens ajouter mon fion, juste pour renchérir et que tu saches que je suis dans tes fidèles. Comme si tu ne le savais pas!`

Donc, d'accord avec tout ce qui s'est dit.
Et je ne suis pas sûr de compter.
À part ça, c'est à nous à ne pas te laisser tout ça sur les épaules, on a qu'à se forcer, nous tes fidèles, écrire un peu plus souvent et comme ça le matin, notre 20-30-45 minutes de lectures et échanges de commentaires sera comblé. Non?

Gen a dit…

@ClaudeL : Ah oui, tout à fait : si vous bloguez les jours où je fais pas de billet, je me sentirai moins esseulée! ;) (et je vous submergerai probablement de commentaires!lololol)

Annie Bacon a dit…

Je n’ai pas eu le courage de tout lire les commentaires, alors ignore moi si ça a déjà été dit, mais avec les médias sociaux, les gens peuvent facilement savoir quand est-ce que tu as fait un update.

Si tu as peur de perdre des lecteurs, tu peux toujours demander aux gens de s'inscrire à ton fil RSS, de te suivre sur Twitter, ou d'être ton ami sur Facebook pour être gardés au courant des nouveaux billets publiés!

Gen a dit…

@Annie : Ah non, ça a pas été dit. Cela dit, j'ai même pas essayé de configurer de fil RSS pour le blogue, je suis pas sur Twitter et j'ai pas fait de lien entre mon blogue et mon Facebook.

J'suis dinosaure de même! hihihihi ;)

Mais je sais que certains me suivent déjà grâce à des moyens automatisés, alors c'est vrai que j'ai pas tellement à m'inquiéter au fond...

Fil RSS... faudrait bien que je m'informe un peu plus là-dessus...

Annie Bacon a dit…

Le fil RSS est automatique grâce au petit logo orange qui apparaît dans la barre d'adresse dans le haut de ton browser (un carré orange aux coins ronds avec des petits arcs concentriques dessus). Blogspot s'en occupe pour toi!

Gen a dit…

@Annie : Ah, c'est à ça que ça sert! lol! (Bon, moi qui me trouvais ferrée en informatique, me voilà bouche bée)