lundi 24 avril 2017

Chère puce

Chère puce,

Tu commences à comprendre le monde.

Tu sais que les amoureux s'embrassent sur la bouche.

Tu sais que papi et mamie sont les parents de papa.

Tu sais qu'avec une maman et un papa, on fait des bébés et que ça donne une grosse bedaine à la maman pendant que le bébé pousse.

Tu sais que grand-papa, c'est le papa de maman.

Dans ta tête, tout le monde a un papa et une maman, même tes gobelets. Ton gobelet de lait étant plus gros que ton gobelet d'eau, tu as décrété que l'un était le bébé et que l'autre est, selon les jours, son papa ou sa maman.

Bientôt, je vais devoir t'expliquer que...

Que matante Julie aime les femmes, pis que "des amoureux", ça veut pas toujours dire un monsieur pis une madame.

Que celle que tu appelles grand-maman est en fait l'ex-blonde de grand-papa.

Que ta vraie grand-maman est décédée avant ta naissance. (Pis qu'elle portait le même prénom que l'autre grand-maman, tsé d'un coup que la situation ait été pas été assez délicate...)

Que ça arrive que les gens meurent.

Pis je vais devoir faire tout ça en essayant de te traumatiser le moins possible et en te transmettant mes valeurs d'amour pis d'ouverture d'esprit, en évitant de t'imposer un moule hétérosexuel, d'un coup que toi, ça soit pas ça ta voie.

Ouf, chère puce, j'ai comme qui dirait une petite angoisse maternelle ce matin.

La preuve : je t'écris sur mon blogue alors que tu ne sais pas lire, ni utiliser Internet! :p

PS: Je prends les suggestions d'albums jeunesse abordant ces sujets, si vous en avez.

14 commentaires:

Isabelle Lauzon a dit…

Haha! Oui, je sais, c'est pas toujours évident de trouver comment on va leur expliquer tout ça... Mais n'angoisse pas trop, quand même, il y a bien des affaires qui vont se faire toutes seules. Ta puce observe, elle va comprendre des choses, et les amis d'école vont se charger de lui en apprendre d'autres... (T'as pas idée à quel point! Hihihihihi!) Pour le reste, les valeurs véhiculées à la maison, elles va les absorber comme une éponge. Et il y aura des discussions occasionnelles, des réponses à donner à des questions malaisantes mais ô combien importantes... Un pas à la fois, la job va se faire! (Et pour le reste, oui, je suis certaine qu'il y a plein de livres, mais aucun ne me vient en tête!) :)

Nomadesse a dit…

Ça été tellement pas compliqué... Des fois, comme adultes, je pense qu'on s'en fait pour des choses que les enfants comprennent très vite... Avec Léo, en tout cas, deux papas, deux mamans, ce fut tout naturel de lui dire. On lui a juste dit que ça se pouvait aussi, que l'important c'était l'amour, et tiens, c'est le message qu'il a retenu (c'est rendu que c'est lui qui nous le répète quand il offre des cadeaux, ou qu'il neige au printemps... "Mais maman, l'important c'est l'amour!") :) Cute!

Dans les albums jeunesse, il y a Deux garçons et un secret:
http://blogues.radio-canada.ca/jeunesse/deux-garcons-et-un-secret/

Et pour les plus vieux: Tango a deux papas:
http://www.ricochet-jeunes.org/livres/livre/51530-tango-a-deux-papas-et-pourquoi-pas-

Bisous!
Valérie

Une femme libre a dit…

Ta petite-fille est sage et débrouillarde, elle s'en est trouvé une grand-mère et c'est très bien comme ça! Pour ce qui est du thème de la mort et de l'enfance, il y a évidemment le classique film Ponette de Jacques Doillon, pas pour les enfants mais pour nous, pour comprendre le cheminement d'une petite fille de quatre ans qui a perdu sa mère. Ce film est encore présenté dans les cours de psychologie de l'enfance. La petite comédienne avait gagné le prix d'interprétation féminine.

Une femme libre a dit…

Euh... ta petite fille sans trait d'union évidemment!

WikiPA a dit…

Et c'est là que tu es contente d'avoir un libraire jeunesse dans tes amis! ;)

Alors, de manière thématique :

Pour l'homoparentalité
- Jean a deux mamans, chez École des loisirs (un tout-carton, tu pourrais commencer par lui)
- Ulysse et Alice, chez Remue-Ménage
- Deux garçons et un secret, chez la Bagnole (je seconde Nomadesse ici)
- Et avec Tango, nous voilà trois, chez Rue du Monde (il me semble que c'est une réédition de Tango a deux papas, sinon, c'est la même histoire racontée un peu différemment)

Pour les familles non-nucléaires
- Un air de famille, chez Baron perché (épuisé, mais tu vas peut-être pouvoir le trouver en bibliothèque, sinon, essaie de le trouver sur Amazon ou ailleurs, il vaut VRAIMENT la peine!)

Sur la question de la mort et du deuil
- Le canard, la mort et la tulipe, chez Joie de lire
- Au revoir Blaireau, chez Gallimard
- Tu vivras dans nos coeurs pour toujours, chez Larousse
- Cinq minutes et des sablés, aux éditions Didier (celui-là est plus rigolo et insiste plus sur l'importance de profiter des petits moments avec ceux qu'on aime)

Je pense que ça fait pas mal le tour, mais si jamais tu veux d'autres suggestions, peu importe le sujet, fais-moi signe! ;)

Nomadesse a dit…

Je mets cette liste dans mes livres à consulter moi aussi! Merci PA!

Nomadesse a dit…

Au revoir Blaireau: on l'a à la maison et ça a beaucoup intrigué Léo. Les premières fois, on l'a lu plusieurs fois et on a répondu à des questions. C'est vraiment bien et émouvant.

Gen a dit…

@Isa : Oh oui j'ai idée à quel point les amis peuvent apprendre des niaiseries (pardon, des affaires), c'est pour ça que j'espère avoir fait une partie de la job moi-même! :p Mais oui, je vois sans doute ça plus intense que ce sera. (Après tout, surtout pour la question de l'homosexualité, j'pense que j'aurai rien à expliquer, elle va constater toute seule! ;)

@Nomadesse : La question de la mort m'angoisse davantage que l'homosexualité, mais je vais retenir ton truc "L'important c'est l'amour" :)

@Femme libre : Ah, je note le film! :)

Gen a dit…

@WikiPA : Ah ah, mon plan machiavélique pour obtenir tes conseils a marché! ;) (Sans blague, merci beaucoup! :)

@Nomadesse : Ok, je note celui-là en premier lieu alors!

WikiPA a dit…

@Nomadesse : Content d'avoir pu être utile à quelqu'un d'autre! :)

@Gen : Ben là, c'était pas ben ben compliqué! Tsé, un libraire jeunesse, c'est comme un auteur jeunesse. Dès que tu t'intéresse à lui, il se peut juste pu! :p Sinon, ça me fait vraiment plaisir, on a souvent des demandes semblables en librairie.

Daniel Sernine a dit…

Quant à humer l'air du temps, Geneviève, n'oublie pas de lui expliquer qu'elle n'est pas nécessairement une fille, même si el(le) est né(e) dans un corps de fille. Hé, elle peut même rejeter cette stupide binarité et placer sa propre lettre au bout de l'alphabet LGBTQ2S... ;O)

Gen a dit…

@Daniel : Je trouve l'acronyme et la série de termes associés un brin ridicule, mais elle sera mise au courant du concept des transgenres. Juste au cas où. (Pour la non-binarité, l'attitude familiale anti-stéréotype devrait la rendre inutile, entk tant qu'un troisième genre ne sera pas ajouté au français... O.o)

Pascale Raud a dit…

Je suis sûre que la Puce comprendra vite et bien le monde qui l'entoure. Les enfants sont des éponges, et ils apprennent le monde sans préjugé (si on ne les leur a pas appris, bien entendu). Elle vit dans un monde bien différent de celui dans lequel on a grandi : au même âge, on n'avait aucune idée de certaines choses que les petits d'aujourd'hui comprennent sans broncher :-)
Et puis, de ce que j'en ai vu samedi, elle est particulièrement débrouillarde et vive d'esprit ;-)

Gen a dit…

@Pascale : Tu as raison, comme je disais, je m'inquiète probablement trop. À date, je réponds à ses questions au fur et à mesure, en me disant que si elle les pose, c'est qu'elle est prête à comprendre.

Je redoute surtout le "Où est ta maman à toi?" et mes propres émotions. Je me souviens que le concept de mort m'avait beaucoup inquiétée quand j'étais petite (j'avais peur que mes parents meurent), probablement parce que ma mère avait été incapable de me l'expliquer sans brailler (son propre père est décédé alors que j'étais bébé).

Enfin, au pire, une fois adulte, ça lui coûtera juste plus cher de thérapie... :p