mercredi 20 janvier 2016

Compliments

Y'a deux compliments que vous pouvez faire à une jeune maman :

1- Dites-lui que sa maison, pour une maison de jeune famille, n'a pas l'air trop en désordre et/ou n'a pas trop l'air d'une salle de jeux. Elle sait que c'est le bordel et qu'elle est due pour un bon ménage, alors n'essayez pas de lui faire croire que c'est propre chez elle, mais elle se décarcasse tellement pour éviter que la visite ne marche sur des mégablocs, si ses efforts sont reconnus, elle en sera très fière.

2- Dites-lui que son bébé a l'air éveillé, intelligent et bien stimulé. Parce que tout le monde lui dit qu'il est beau son bébé. Elle le sait qu'il est beau. Le sien, c'est le plus beau du monde. Mais dans le fond, elle n'a rien avoir là-dedans, c'est juste une histoire de génétique. Par contre, c'est elle qui chante les mêmes comptines et lis les mêmes livres 250 fois par jour, dans l'espoir que son rejeton développe ses capacités. Saluer l'éveil du bébé revient donc à applaudir la patience de la maman.

Dans les deux cas, vous avez pas besoin d'être sincère, mais tant qu'à mentir, je vous suggère ces deux options-là, elles ont plus de chance de réussir que si vous essayez de faire croire à la jeune maman qu'elle n'a pas l'air fatiguée! :p

4 commentaires:

Prospéryne a dit…

En tout cas, à t'en entendre parler, la Puce est le bébé le plus chanceux du monde de t'avoir comme Maman! ;)

Gen a dit…

@Prospéryne : T'es fine! (surtout que je reviens de la garderie et que je me sens comme une mère indigne parce que j'ai donc hâte que ma puce y fasse quelques journées par semaine, histoire que je puisse souffler) Ok, ce compliment-là aurait dû faire partie de mon billet! ;)

Carl Rocheleau a dit…

Ah ah! C'est tellement l'histoire de nos vies!
L'autre chose qu'on peut faire quand on visite une jeune famille, c'est de faire leur vaisselle après le souper, et de leur amener un petit plat chaque fois qu'on les voit :D

Gen a dit…

@Carl : Faire la vaisselle, c'est une super idée! (mais faut pas que les invités abandonnent la job en plein milieu et qu'on soit forcés de finir...)

Pour les petits plats, malheureusement, y'a pas grand monde dans notre entourage qui peut cuisiner de façon sécuritaire pour Vincent, alors on n'y a pas eu droit. (Je ne garde pas de bouffe avec gluten à la maison, sauf mon pain, parce que ça causerait trop de problème de contamination croisée).