lundi 10 mars 2014

Crudessence ou friser la surdose de vert

Vendredi soir passé, mon chéri et moi avions envie de passer une soirée en ville. Il viendrait me rejoindre près de mon travail, on souperait dans un resto, puis on irait au cinéma avant de s'en retourner tranquillement vers notre Rive-Sud natale.

Bref, des plans de vendredi soir ben ordinaires (limites plates) pour 99% des gens. Seulement, avec la maladie céliaque de chéri, sortir au resto tout en préservant sa santé, c'est pas simple.

Dans le coin de mon boulot, on a déjà pas mal épuisé les possibilités de resto sans danger (à savoir, aux deux opposés du spectre alimentaire, le très végétarien "Commensal" et le très carnivore "Bâton Rouge"). Vendredi passé, on avait envie de faire différent.

Une petite recherche dans nos souvenirs (et sur Internet) nous a mis sur la piste de l'un des rares restaurants 100% sans gluten : le Crudessence qui propose un menu crudivore et végétalien. Ouaip, un resto qui propose des aliments pas cuits, pas de viande et même pas de produits d'origine animale.

Réaction de mon chéri devant ce menu assez peu commun : "Wow! Je peux manger de tout! J'ai envie de goûter à tout! Go, go, go, on y va!" (Je plains tous les céliaques du monde qui n'ont pas l'ouverture d'esprit de mon chum sur le plan culinaire : ils doivent trouver leur bouffe assez monotone merci!)

On est donc débarqués dans cet antre de l'alimentation vivante. Sur la trentaine de clients présents, nous étions parmi les plus jeunes. Et mon chum représentait 25% de la clientèle masculine. Sur les tables, des pichets d'eau verte attendaient les courageux qui oseraient s'en servir un verre. Qu'à cela ne tienne, nous avons bravement rempli nos verres de liquide vert (qui s'est révélé légèrement parfumé à la menthe) et commandé des nachos de tomates séchées et graines de sésame, une lasagne d'aubergine aux épinards avec parmesan de noix, un bol de chili de patates douces sur lit de quinoa, un smoothie au chou kale, persil, dattes, lait de coco et bananes, ainsi qu'un assortiment de desserts.

Pendant ce temps, à la table derrière la nôtre, un autre 25% de la clientèle masculine a commencé par s'exclamer "Hein? C'est pas cuit?" avant de dire "Euh, j'peux-tu avoir juste un petit morceau de lasagne?" En attendant nos assiettes, mon chéri et moi avons tenté de comprendre comment ce gars-là s'était ramassé dans le resto. On a deviné que la dame qui l'accompagnait avait dû choisir leur destination. (Plus tard, on a également supposé que c'était l'une de leurs premières rencontres et qu'il n'y aurait peut-être pas de prochaine fois, mais bon, c'est une autre histoire! ;)

Lorsque la bouffe est arrivée, on a eu de belles surprises. Les nachos étaient forts goûteux, de même que la lasagne d'aubergine et le chili. Et mon smoothie vert était délicieux, parfaitement onctueux et juste assez sucré pour demeurer désaltérant. Par contre, je dois admettre qu'à ce point-là du repas, on était pas loin de la surdose visuelle de vert. Entre l'eau vert clair, le smoothie vert pomme, la guacamole vert vibrant sur les nachos et le chili, le vert pâle des aubergines, le vert foncé des épinards et le vert tendre de la luzerne, ça commençait à faire beaucoup. Heureusement que le décor du resto était blanc!

Au moment d'attaquer notre assiette de dégustation de desserts, nos yeux ont enfin pu se reposer, tandis que nos papilles gustatives sont passées du mode "découverte" au mode "party". C'est pas mêlant, la crème glacée au lait de coco était à se rouler à terre de plaisir! Les brownies, la tarte choco-banane et la tarte à la lime valaient eux aussi le détour.

Bref, on est ressortis du Crudessence parfaitement repus. En prime, on venait de redécouvrir le plaisir de pouvoir partager nos assiettes au resto sans s'inquiéter de contamination croisée.

On avait bien une légère impression d'être dans la matrice et de déceler une teinte verdâtre dans toutes les couleurs, mais ça a fini par passer! ;)

13 commentaires:

Frederic Raymond a dit…

Un fucking smoothie au foutredieu de chou kale! J'aurais jamais osé une telle ... je-ne-ne-trouve-pas-les-mots-pour-exprimer-ma-perplexité! Du reste ça avait l'air bon (même si je suis un carnivore).

Isabelle Lauzon a dit…

Ouaip, bien moi, j'ai découvert à mes dépens que la verdure de Crudessence ne convenait pas à mon estomac fragile! ;)

Ma collègue et moi soupçonnons les pousses de radis (surabondantes sur ma pizza garnie de verdure) d'avoir été à l'origine de ma formidable jndisgestion. Maux d'estomac violents, puis c'est ressorti par où c'était rentré... (ouaip, trop de détails, je sais, mais c'est ça qui est ça!)

Alors pas de Crudessence pour moi, non merci! Mon estomac digère bien mieux cette bonne vieille viande... ;)

Gen a dit…

@Fred : C'était vraiment bon le smoothie. Et comme d'habitude je trouve toutes les verdures en feuille très amères, j'ai bien apprécié le mélange avec la banane, les dattes et le lait de coco : ça ne goûtait plus le chou! :) (mais c'était vert! lol!)

@Isa : Je dois dire que la digestion s'est faite de façon assez expéditive pour nous aussi (pas étonnant qu'il y ait des gens qui pensent que ça "détoxifie"), mais selon le circuit approuvé! lol! ;) Et ouais, les pousses, c'est pas nécessairement évident à digérer.

M a dit…

en passant, t'es dans les 5 finalistes officiels du prix de la nouvelle Radio-Can!

Gen a dit…

@M : Oui!!!!! Je capote un peu là! :)

Daniel Sernine a dit…

Ah, Malthieu m'a scoopé! :O/
Ben, au lieu de te féliciter, je vais te disputer: après un tel manque de jugement au resto l'autre soir, ne te surprends pas si ton bébé sort vert! :O)

Gen a dit…

@Daniel : Lolol! ;) Accoucher d'un petit bonhomme vert, me semble que ce serait bien pour une auteure de SFFFQ ;)

Nomadesse a dit…

Vous pourriez probablement aussi vous régaler au Tiers Temps, à Québec:
http://www.letierstemps.com/restauration.html

J'avais bien apprécié. :)

Gen a dit…

@Nomadesse : Ça a l'air bon, mais comme ils ne s'affichent pas 100% sans gluten, je sais pas si ce serait aussi simple de choisir... (il y a des photos de pain dans le menu) et il faudrait craindre un peu la contamination en cuisine.

Prospéryne a dit…

CRÈME GLACÉE AU COCO!!!!!!!!! Ah, c'est juste trop bon, je comprends que tu aies aimé! :D

Caro a dit…

Félicitation encore pour le prix Radio-Can!! Merde pour la suite!!
Connaissez-vous le resto Zéro8? Je n'y suis jamais allée, mais ils s'affichent sans allergènes (dont le gluten).

Caro a dit…

Oups! Je viens de voir que le resto en question est fermé en ce moment. Ils sont en campagne de socio-financement en vue d'une réouverture. :-/

Gen a dit…

@Prospéryne : J'ai jamais été une fan du lait de coco, mais là en crème glacée, c'était divin! :) Je comprends que tu apprécies toi aussi! ;)

@Caro : Merci! Et pour le Zéro8, en effet, on se disait depuis un bout de temps qu'on devrait y aller... et là c'est fermé.