mercredi 15 janvier 2014

La série noire s'est poursuivie

Coudonc, je sais pas ce que mon karma avait à la fin de 2013, mais il était vraiment pas bon!

Début novembre, Bibitte (mon mini-portable adoré) est décédé d'un Critical Hard Drive Failure, l'équivalent informatique de l'ACV foudroyant. J'suis encore en deuil. Pour le moment, je travaille sur mon ordinateur fixe (même si c'est une bouette qui roule encore en Windows XP) et je me suis pas encore résolue à la remplacer (ok, c'est surtout parce que je suis cheap et que j'attends les soldes de la fin janvier).

Début décembre, c'est mon appareil photo qui est mort. J'ai voulu prendre une photo avec, il a émis un flash bleu pis une tite boucane et puis... Ben plus rien. Mon fidèle Kodak 5 méga-pixel, l'un des premiers du genre (j'vous dis pas le prix qu'il m'avait coûté à l'époque), dont la taille et le poids s'apparentaient à mon édition en grand format du Seigneur des Anneaux, venait de rendre l'âme. Heureusement, comme il a eu la décence de s'éteindre juste avant qu'on remettre nos listes de suggestions pour l'échange de cadeaux qu'on fait toujours dans la famille de Vincent, il a aussitôt été remplacé par une caméra Century 15 méga-pixel, dont la taille et le poids s'apparentent à un paquet de cartes. Mettons que ça va être moins lourd à traîner en trekking!

Fin décembre, alors que je croyais que l'année allait s'achever sans qu'une autre des (rares) possessions matérielles auxquelles j'attache de l'importance ne décide de me quitter brusquement, la série noire c'est poursuivie. Cette fois, c'est mon exerciseur elliptique qui m'a lâchée. Et il a fait ça en grand : j'étais juchée dessus, je m'épivardais à 160 battements cardiaques par minute (traduction = vite) lorsque tout d'un coup j'me suis retrouvée déséquilibrée et, avant que je comprenne ce qui se passait, mes pieds ont jugé sage de reprendre contact avec le plancher. L'essieu (d'acier!) soutenant les espèces de pédales de l'exerciseur venait de se rompre. Oups, ça a l'air que mon exerciseur de petite taille acheté à bas prix n'a pas supporté le rythme auquel mon chéri et moi l'avions fait travailler (faut dire que chéri flirtait avec la limite de poids supporté par l'appareil).

J'ai fait ni une ni deux : dès le 3 janvier, on est allés magasiner. Cette fois, on s'est payé une machine plus grosse, qui devrait également se montrer plus résistante. Et, bonus, celle-ci est équipée pour simuler la marche en montagne (avec dénivellations). À date, laissez-moi vous dire qu'elle nous fait pas mal travailler!!! On va être en forme pour nos trekking printaniers! :)

Bref, ce fut une fin d'année assez noire pour ce qui est mon confort matériel. (Et un début d'année assez dur pour ma carte de crédit!!!) Heureusement, presque tout est rentré dans l'ordre. Et j'ai découvert que, contrairement à ce que j'en étais venue à penser, je pouvais survivre sans ordinateur portable.

... mais c'est vraiment de la survie là! Il commence à être temps que je retourne magasiner. Mes économies n'ont pas fini de souffrir! ;) (mais bon, elles existent justement pour ce genre de coup dur)

8 commentaires:

Prospéryne a dit…

Mauvais karma technologique en 2013 pour toi! Bon, j'espère que celui de 2014 sera meilleur! :)

Frederic Raymond a dit…

Je l'ai surement déjà dit, mais 2013 était pas mal une année de marde.

Gen a dit…

@Prospéryne : Ah, j'ai oublié de mentionner que juste après Noël le sous-sol s'était subitement mis à puer les égouts... Heureusement, c'était juste le drain de la douche du sous-sol (qui sert jamais) qui manquait d'eau! Mais ouais, mettons que le karma de la fin 2013 était assez pourri.

@Fred : Je sais pas si tu me l'as dit, mais je suis 100% d'accord!

Annie Bacon a dit…

Point bonus pour l'utilisation du mot "épivarder"! Très joli!

Claude Lamarche a dit…

Un exerciseur avant un ordinateur? C'est comme si tu m'avais dit, tu auras un matelas à Noël au lieu d'un livre!

Gen a dit…

@Annie : Lol! ;) Je pouvais pas dire "skier" ou "courir", puisque le mouvement est entre les deux. "Épivarder" ayant l'avantage d'être évocateur et flou, c'était parfait! ;)

@ClaudeL : Hep, pour maintenir le Mens sana in corpore sano, des fois faut faire des sacrifices! ;) Comme j'ai déjà un ordinateur fixe, mais que là j'avais plus de moyen de faire du cardio (j'ai pas envie d'aller me tuer en joggant sur les plaques de glace dehors), j'ai ajuste les priorités.

Pis les meilleurs prix sur les exerciseurs, c'est vraiment au début janvier! (Les entreprises espèrent profiter des résolutions du nouvel an pour vendre aux gens des appareils qui prendront la poussière dans leur sous-sol! ;)

Claude Lamarche a dit…

Oh! je sais, je comprends, il est vrai que tu as un autre ordi, mais il t'en aurait fallu des arguments pour me convaincre. Des tonnes, bien solides pour t'opposer aux miens qui tiennent surtout à la portabilité lors de déplacements. Faut dire que les miens, les déplacements sont plus nombreux et plus prolongés que les tiens!

Gen a dit…

@ClaudeL : Je dois dire que j'ai justement profité du fait que j'avais pas de déplacement prévu avant la fin février (salon de l'Outaouais) pour retarder le remplacement du mini-portable. Sinon, tous les arguments n'auraient pas suffit à me convaincre de partir deux jours de chez moi sans ordinateur!