mercredi 28 novembre 2012

De l'autodéfense appliquée au monde du travail

La première chose qu'on vous apprend dans tous les cours d'art martiaux, c'est un principe très simple : Si vous êtes pas là, vous ne pouvez pas avoir mal. C'est pour ça qu'on apprend à se déplacer et à esquiver les coups ou autres attaques, pas seulement à les bloquer.

Le principe subsidiaire, enseigné dans tous les ateliers d'autodéfense, c'est : La plus vieille technique d'autodéfense, c'est la course à pied. Autrement dit, en cas de problème, même si vous êtes le meilleur combattant du monde, si vous pouvez fuir, faites-le. Un bon combattant choisit ses batailles et ne gaspille pas son énergie dans des affrontements inutiles où il pourrait recevoir de mauvais coups.

Au boulot, ça fait presque deux ans que je me bats pour essayer de faire du bon travail, dans un environnement qui se dégradait de jours en jours. Deux ans à parer un dénigrement systématique, à rouler avec la condescendance, à éviter des coups en vache et de dangereux manques de communication susceptibles de provoquer des erreurs qui me retomberaient dessus. J'avais l'impression de me battre le dos contre le mur. Et, affaiblie par la longue lutte, le moral en miettes, j'étais en train de perdre.

Jusqu'à ce que je réalise... Minute, y'a pas de mur dans mon dos!

J'ai donc appliqué le plus vieux moyen d'autodéfense professionnel : le changement d'employeur.

Encore quelques semaines et je troquerai les avocats pour des assureurs.
En espérant ne pas tomber au milieu d'un autre champ de bataille! ;)

27 commentaires:

Prospéryne a dit…

Je te souhaite une meilleure job là où tu vas atterrir Gen! Et surtout, un meilleur salaire!

Joe_G a dit…

"Si t'es sul bord de la depression regarde autour de toi. Travailles-tu avec des épais? Ben c'est ça."
-Rod

Cette citation exclut bien-sur toutes ces personnes avec qui les pauses café ne sont jamais assez longues. (J'ai vérifié auprès de l'auteur pour être certain)

Pat a dit…

Bonne décision!

Vincent a dit…

@Joe_G: De la grande sagesse! C'est du Rod ça! :)

Gen a dit…

@Prospéryne : J'peux pas vraiment me plaindre de mon salaire, tu sais. C'est plutôt mon salaire d'écrivain qui est problématique! ;) (Ou le prix de mon hypothèque...)

@Joe : LOLOL! Je reconnais la sagesse du grand chauve! :) Merci de la partager ;)

@Pat : J'pense bien, oui!

Hélène a dit…

Félicitations! Un nouveau départ, c'est un peu d'adaptation mais surtout beaucoup de nouvelles opportunités de partir avec une toute nouvelle énergie, ça recharge les batteries. Bonne chance.
Mais c'est l'horreur, plus de terribles et hilarantes scènes du bureau? Je te souhaite des collègues aussi divertissants mais plus agréable à vivre.

Luc Dagenais a dit…

Woohoo! Gratz! Kudos! Félicitations! ;o)

Gen a dit…

@Hélène : T'en fais pas : j'ai pris des notes! ;) Y'a des scènes que je ne pouvais pas risquer d'utiliser tant que j'étais là, mais qui pourront désormais servir! :p Et puis, je vais encore avoir des collègues. Elles seront ptêt drôles au lieu d'être désespérantes au point de vous faire rire! ;p

@Luc : C'est vrai que t'as une ptite tendance à parler Ewok... ;p Merci! :)

Valérie a dit…

Tiens, ça tombe bien, j'écoutais Boucar Diouf à la radio hier et il disait exactement la même chose que toi: fuir est souvent la meilleure technique, car combattre utilise énormément de notre énergie. Si ça t'intéresse, voici le lien de ce petit huit minutes énergisants:
http://www.radio-canada.ca/emissions/medium_large/2011-2012/chronique.asp?idChronique=259601

Et bravo. Ça prend du courage pour changer d'emploi, car beaucoup de petits liens nous y rattachent, mais ça fait aussi un bien fou après l'adaptation. Bravo pour ta sagesse.

richard tremblay a dit…

Sage décision. Félicitations ! En passant, tu pourras nous obtenir des tarifs préférentiels, là où tu vas ? ;-)

Gen a dit…

@Valérie : Merci pour le lien! Cela dit, je ne préconiserais pas la fuite dans toutes les circonstances : un bon affrontement (et une bonne engueulade) souvent ça règle bien des choses à long terme.

Mais quand tu gueules dans le vide ou que ton vis-à-vis nie tout problème, un moment donné, on se tanne.

Et ça va être un deuil ce départ. J'avais plusieurs collègues extraordinaires et au bout de quatre ans, j'avais noué de beaux liens. Mais un moment donné, faut ce qu'il faut.

Gen a dit…

@Richard : Non, c'est un assureur privé d'une clientèle très ciblée. Pour des raisons de confidentialité, je t'expliquerai de vive voix.

Pascale Raud a dit…

Bravo ma belle ! Je suis très contente que tu te sois trouvé autre chose :-) Ça ne devrait que te faire du bien !

Luc Dagenais a dit…

@Gen: rofl, imho j'suis pas si pire que ça...

http://www.facebook.com/pages/I-want-to-learn-Ewok-as-a-second-language/104769626233111

Pascale Raud a dit…

Et je dis comme Valérie : c'est pas facile de changer, alors je te félicite d'autant plus :-)

Gen a dit…

@Pascale : J'espère que ça sera pas pire en tout cas! lol! Et non, c'est pas évident de changer. Surtout quand c'est surtout les relations interpersonnelles qui dérangent, pas le boulot lui-même. (Que j'aime en fait)

@Luc : Non!!! OMG!

Caro a dit…

Bonne chance! Le changement d'air ne peut qu'être bénéfique. Je te souhaite tout plein de nouveaux collègues sympas. On passe trop de temps au boulot, il faut que ce soit en agréable compagnie, sinon la vie peut devenir vraiment moche! :-)

Josée a dit…

Bravo et bonne chance.
C'est bien de saisir ce type d'opportunités.
Pis les relations interpersonnelles, c'est fou ce que ça peut empoisonner un boulot. ça pis gérer les ressources humaines... Le facteur humain a un grand potentiel: positif ET négatif.

Isabelle Lauzon a dit…

Bravo! Bravo! Bravo! :D

Et non, je ne pense pas que ça puisse être pire que la situation dans laquelle tu étais... Même en cherchant bien, non, ça ne peut pas vraiment être pire...

Hé! C'est un nouveau départ! Tout un beau cadeau de Noël que tu te fais là, ma chère! Voilà qui terminera l'année en beauté! Tous mes voeux de bonheur dans ce nouvel emploi! :D

Gen a dit…

@Caro : Ouais, quand tu vois le collègue problématique plus souvent que ton chum dans une semaine, un moment donné, tu te tannes!

@Josée : Plus je prends de l'expérience sur le marché du travail, plus je me rends compte que quand la gestion des humains est bien faite (ce qui veut dire avec une certaine autorité), ben ça simplifie pas mal les rapports.

@Isa : Je m'avancerai pas au sujet de "ça peut pas être pire", ok? Parce que je suis sûre que oui. J'suis pessimiste là-dessus : y'a toujours pire! :p Mais oui, ça va faire une belle fin d'année et ça augure bien pour 2013! :)

Isabelle Lauzon a dit…

Aaaaah! Lâche le pessimisme! Il n'y a rien de parfait nulle part, mais tu as beaucoup plus de chances que ça passe bien que le contraire. Alors souris et profite de cette opportunité au max! ;)

De toute manière, tu le sais, les 6 premiers mois à une job, c'est généralement la lune de miel... Donc, ça te fera au moins ça de pris! ;P

Gen a dit…

@Isa : T'as raison, j'avais oublié la lune de miel! ;) Et oui, je pense sincèrement que ça a plus de chance d'être mieux... mais je veux pas m'attirer le mauvais sort en l'affirmant! :p

Anonyme a dit…

Félicitations!

Marie-Claude

Gen a dit…

@Marie-Claude : Merci! :)

ClaudeL a dit…

En retard, j'avais sauté ce billet parce qu'il y a des jours où je sors tôt le matin.
Félicitations, bravo, bonne chance. J'espère qu'on aura droit à des scènes de bureau quand même, hihi!

Isabelle Lauzon a dit…

Tu vois, on n'est pas pareilles là-dessus : Pour ma part, je suis une adepte de la pensée positive. Ça va bien aller, ça va bien aller... On se le programme assez pour que ça arrive, c'est mon secret! (mais à chacun ses superstitions! Hihi!)

Gen a dit…

@ClaudeL : Merci! :)

@Isa : Nah, moi j'espère le mieux, mais je me prépare au pire! :p