lundi 23 juillet 2012

Une bonne semaine pour devenir sédentaire

Ça faisait un petit bout de temps que le dos de Vincent nous tenait éloignés des entraînements d'arts martiaux proprement dits. Et comme toujours en l'absence d'arts martiaux, on avait perdu peu à peu notre motivation à faire de l'activité physique, passant de nos 4 ou 5 heures d'entraînement hebdomadaire à 3, puis à 2...

La semaine passée, le dos de Vincent allant un peu mieux, on a décidé de se remettre en forme.

Lors de notre premier entraînement, du jiu-jitsu, au sortir d'un scramble (un tiraillage où on est emberlificotés l'un dans l'autre et où personne n'est en contrôle ou en équilibre), je me suis retrouvée derrière mon chum. Je me suis donc élancée en avant, tête première (puisqu'au jiu-jitsu je n'ai pas à craindre de coup), bras grands ouverts, pour saisir le dos de Vincent (ce qui aurait été une position fort avantageuse). Au même moment, mon chéri a pivoté vers moi, en lançant un bras vers ma tête afin de m'attraper en guillotine (une sorte d'étranglement). Résultat? L'avant-bras de chéri a rencontré, à pleine vitesse, l'os de ma pommette, me gratifiant d'un beau bleu comme j'en ai rarement eu dans la face!

Bon, qu'à cela ne tienne, il faut plus qu'un bleu pour m'arrêter. En fait, j'étais même plutôt fière de celui-là : les gens semblent toujours trouver étonnant que j'aie pas la face plus maganée que ça par l'entraînement, comme s'ils me soupçonnaient de pas me battre avec suffisamment de sérieux. Ben non, c'est juste que d'habitude je suis bonne! lol!

Dimanche, on a décidé d'aller faire une séance de taekwondo dans notre cour arrière, pour profiter du soleil et pour avoir l'espace de pratiquer nos techniques de saut (ben oui, ça s'entraîne ça aussi). Cinq minutes après le début de l'entraînement, alors que je tenais les mitaines de frappe pour mon chum, je sens quelque chose grouiller dans ma jambe de pantalon. J'ai juste le temps de m'exclamer que je sens une sapristie de grosse piqûre juste sur mon genou. Aussitôt, j'abats mes mains sur ma jambe de pantalon, je varge, je secoue, je saute sur place... et un taon à moitié assommé tombe dans l'herbe. Ouch! Il était rentré dans ma jambe de pantalon et se sentant coincé (et perdu et bardassé), il m'a piquée!

Kit de premier soin, antiseptique/analgésique anti-piqûre, un comprimé d'antihistaminique pour éviter une réaction allergique (ce qui a plus ou moins bien marché)... On a perdu un bon quinze minutes à me soigner. Ensuite, je suis allée mettre des shorts (pour éviter que d'autres insectes perdus essaient de me transpercer), puis on s'est remis à l'entraînement. (J'avoue qu'à partir de ce moment-là, j'inspectais l'herbe avant de poser le pied quelque part.)

Arrive le moment de pratiquer un enchaînement fort simple, où l'objectif est de mettre beaucoup de puissance dans un coup de pied. Je tiens les mitaines pour mon chum. Il frappe une fois, deux fois. J'ai déjà les bras engourdis juste à tenir les mitaines. Trois fois, quatre fois. Ouais, il frappe vraiment fort! Cinq fois...

Sous l'impact, mon bras qui tenait la mitaine part en arrière et mon propre poing vient me frapper... juste sur l'arcade sourcillère! Une petite veine pète dans la paupière et enfle immédiatement. Hé merde!

Malgré cette seconde mésaventure, on a quand même terminé l'entraînement (et mon chum a pu constater qu'il est toujours capable de sauter un obstacle qui lui arrive à la hauteur des pectoraux).

Mais quels sont les effets, pour moi, de cette semaine de "remise en forme"? Une joue bleue, un oeil enflé et un genou fort douloureux.

Ça aurait peut-être été une bonne semaine pour décider de devenir sédentaire finalement!

11 commentaires:

Vincent a dit…

Ouais, c'était vraiment pas ta semaine. :( Mais tu as pu constater que tu sautes encore à peu près à la même hauteur qu'il y a quelques années! :)

Gen a dit…

@Vincent : Ouaip, j'suis toujours capable de sauter un obstacle qui m'arrive à la hauteur du nombril! :) (même avec un seul oeil et un genou enflé! :p )

Hélène a dit…

C'est plus fort que moi, je rigole à t'imaginer ce matin au travail, à devoir expliquer tous ces bobos à tes collègues! Weekend chargé donc, mais riche en "rebondissements" LOL.

Gen a dit…

@Hélène : Le problème avec les bleus trop apparents, c'est que la plupart des gens posent pas de question. Ils te regardent plutôt avec un air qui signifie "Tu sais, tu devrais vraiment quitter le salaud qui t'as fait ça".

Et même ceux qui savent d'où ça vient ont plutôt l'air de trouver que je suis folle de pratiquer ce genre d'activité.

Mais bon, oui, y'en a quand même un ou deux avec qui je peux rigoler! :p

Daniel Sernine a dit…

Vous direz ce que vous voudrez, l'inaction complète est vraiment plus sécuritaire...

Gen a dit…

@Daniel : Je vais finir par être d'accord avec toi! ;p

Vincent a dit…

Alors, est-ce que tu as des commentaires au bureau à propos de ce nouveau bobo? :p

Pat a dit…

Je peux vous prêter des casques.

Gen a dit…

@Vincent : Ouais, un gars m'a dit qu'il fallait que j'apprenne à écouter! :p (Je suis presque sûre qu'il blaguait)

@Pat : Le pire, c'est qu'on a des casques!!! Mais on les met pas pour le jiu-jitsu (puisqu'on se frappe pas), ni quand on tient les mitaines de frappe (tsé, on frappe dans les mitaines, alors c'est pas supposé être dangereux!)

Isabelle Lauzon a dit…

LOLOL! Tu dois être belle à regarder, là! Je suis déçue, tu ne nous as pas mis de photo... ;P

Gen a dit…

@Isa : Bah, après la glace, la crème à l'arnica et le maquillage, 75% de mes collègues ont rien remarqué! :p