mardi 31 juillet 2012

Test réussi, prévente complétée!

S'cusez, faut que j'en parle, parce que j'suis vraiment contente!

Premièrement, la prévente du Chasseur est un succès! :) On a atteint l'objectif! :) Ne reste plus qu'à imprimier et à arrêter les dates de lancement!!! :) Enfin! Ce projet né en 2008 va enfin voir le jour! (Si vous attendiez pour parier sur un cheval gagnant ou que vous êtes juste procrastinateur dans l'âme, vous pouvez encore participer, on vous en voudra pas! ;)

Deuxièmement, je viens de recevoir mon résultat au test de classement en anglais de l'université où je me suis inscrite à un cours de traduction. Mon niveau d'anglais est considéré Avancé II, c'est-à-dire le plus élevé, à égalité avec les locuteurs natifs (ceux qui ont été élevés dans cette langue-là). :)

En m'inscrivant dans le programme de traduction, j'avais décidé de jouer gros : plutôt que de prendre des cours pour traduire de l'anglais en français (ce que je fais déjà de temps à autre au boulot, sans trop de difficulté), j'avais décidé de m'embarquer dans le programme enseignant à traduire du français VERS l'anglais.

Je sais, c'est pas dans ce sens-là qu'on traduit d'habitude. Je vous l'ai dit : j'ai joué gros. J'avais décidé que ce cours remplirait un double objectif : m'apprendre les techniques de traduction et me rendre enfin vraiment parfaitement bilingue. (Y'a deux adverbes de suite et c'est voulu). Si mon niveau d'anglais n'avait pas été considéré suffisant, j'aurais pris des cours pour l'améliorer, puis j'aurais réessayé.

Voyez-vous, j'ai toujours eu un complexe d'infériorité par rapport à mon anglais. J'ai passé mon primaire et mon secondaire à faire rire de moi parce que j'étais jamais aussi bonne que mes camarades de classe. Encore maintenant, même si je lis en anglais aussi vite qu'en français, que j'écoute sans effort des émissions de télé anglophone, mon chum, quand il se décide à prononcer quelques mots en anglais, a un accent de loin supérieur au mien. Et il écrit plus facilement. Pis avec moins de faute.

Alors j'ai pris le taureau par les cornes. Je sais pas si ça va marcher et si je vais un jour écrire en anglais aussi aisément qu'en français (et faire une Yves Meynard de moi-même), mais bon, la réussite du test de classement est déjà un pas dans la bonne direction. :) J'ai hâte de commencer mes cours!

13 commentaires:

Vincent a dit…

Encore bravo! Je savais que tu y arriverais. :)

Gen a dit…

@Vincent : Me dit le gars qui me niaise dès que la langue me fourche... ;p

ClaudeL a dit…

Ça me rappelle quand il a fallu choisir mes cours après ma Belles-Lettres (12e année), j'aurais voulu m'en aller en biologie mais je n'étais pas assez forte en chimie et physique alors il a fallu choisir les "sciences humaines", j'ai passé un test pour savoir si je me classerais en Anglais 1-2 ou 3, le prof m'a fait venir et m'a dit de choisir une autre matière comme géographie ou histoire parce que je n'étais même pas assez bonne pour le niveau Anglais 1. Dire que ma mère était traductrice, que mon père a enseigné le latin à des anglophones, que mon frère est parfaitement bilingue, ma nièce est traductrice. Où étais-je quand le don des langues a passé! Ah! oui, j'ai un certain don (je pense en tout cas)... en français!
Bonne chance, tu vas réussir haut la main.

Vincent a dit…

@Gen: Je te fais remarquer tes erreurs, mais te niaiser? Me semble que non. :(

Vincent a dit…

@ClaudeL: C'est quand même dur à croire. Un prof d'anglais qui ne veut pas enseigner à un élève qui ne aprle pas anglais...? Paradoxe?

Gen a dit…

@Vincent : Ben oui, t'en fais pas! ;)

@ClaudeL : Je vais dire comme Vincent : bizarre ce prof-là! Pour ce qui est du don des langues, c'est comme le talent musical : c'est vraiment plate quand on est le mouton noir de la famille! ;)

Pierre-Luc Lafrance a dit…

Félicitations Gen. Et je suis bien content pour le Chasseur aussi, bien que je n'ai jamais douté de la réussite de la prévente. Bien hâte de lire ça...

ClaudeL a dit…

C'est que le professeur d'alors m'a dit à peu près ces mots: "vous aurez de la difficulté à réussir le cours Anglais 1, tellement vous êtes faible en anglais, alors que vous réussirez probablement en histoire ou en géographie". Pourtant j'avais passé (de justesse, il fallait alors 60%) l'anglais de ma Belles-lettres où on étudiait Shakespeare! J'ai donc été r'viré au Collège de Maisonneuve le samedi matin pour avoir un cours en histoire, ayant tout pris ce qu'il était possible de prendre dans la semaine à l'école normale Jacques-Cartier (devenue Université du Québec, formation des maîtres, l'année suivante).
Talent musical non plus je ne l'ai pas, ce n'est pas faute d'avoir essayé: piano, guitare, clarinette.
Pourvu que, question de t'exercer, tu n'écrives pas ton blogue en anglais, une fois que tu auras commencé tes cours!

Joe G a dit…

Fait là toé anoncé que la prévente est réussi!?
Tu sonnes comme si c'était terminé et que ce n'était plus nécessaire en acheter.

Note que la traduction vers l'anglais, bien que plus rare, paie beaucoup plus. ;)

Gen a dit…

@Pierre-Luc : Merci, j’ai bien hâte de voir les réactions! :) Pour la prévente, ce qui m’inquiétait, c’était que mon adorable papa se retrouve à me financer en entier! Hihihihihi! ;)

@ClaudeL : Eh ben, c’est spécial pareil. Je suppose que le cours était pas obligatoire, alors ils préféraient te laisser prendre autre chose plus que de te laisser ramer. À l’époque, c’était peut-être un avantage, mais tu as dû le regretter par la suite… Les langues, je me rends compte que ça vaut la peine de bûcher dessus, parce que ce sont des apprentissages précieux.

Pour la musique, je viens d’une famille de musiciens et moi la seule chose que je peux jouer à peu près honorablement, ce sont les percussions! :p (J’ai plus de rythme que d’oreille mettons!)

Et non, je ne pense pas me mettre à écrire le blogue en anglais. Il risque de connaître un ralentissement marqué par contre, parce que je sais ben pas comme je vais réussir à organiser mon temps!

@Joe : Au contraire, si vous voulez la nouvelle qui va avec, faut acheter rapidement! ;) (j’suis pas bonne en marketing, ça paraît hein?)

Je ne vais pas faire tout de suite de projets quant à une éventuelle job de traduction. J’vais commencer par faire les cours. J’en ai pour deux ou trois ans. Mais tant mieux si j’étudie dans quelque chose qui peut être potentiellement payant. Ce sera ben la première fois!!! :p

ClaudeL a dit…

J'ai pris des cours de conversation anglaise par la suite et chaque fois que je voyage en Ontario ou aux États-Unis, je m'améliore. Les cours qu'on a eus à l'école nous ont surtout appris à écrire et lire. Je me débrouille pas trop mal avec les courriels en anglais, mais c'est pour parler que j'ai de la difficulté.
Tout de même, je vais arrêter de faire dévier ce billet. Par contre, j'en profite pendant qu'on peut encore commenter, parce qu'une fois aux études...

Gen a dit…

@ClaudeL : Les cours d'anglais n'ont pas changé depuis le temps alors : on peut très bien sortir du secondaire en étant incapable de parler correctement, mais en sachant lire. Bizarre pareil.

Lol! J'espère que j'aurai encore le temps pour un billet de temps à autre!

Isabelle Lauzon a dit…

Bravo! Bravo! Je suis doublement contente pour toi! :D :D :D