mercredi 4 juillet 2012

Indécent

Pendant son heure de dîner, une collègue, jeune avocate pétillante, magasinait sur le web.

"Comment tu les trouves?" me dit-elle me montrant une paire de soulier sur l'écran. "J'pense que c'est ceux-là que je vais acheter pour le mariage où je suis invitée en août".

Elle me désigne des talons hauts en velour noir. Magnifiques. Assez hauts pour être sexy, mais avec des lignes pures et harmonieuses qui laissent deviner qu'ils seront tout de même confortables. Je suis loin de partager le fétichisme que certaines filles semblent vouer aux souliers, mais ceux-là sont vraiment beaux. Tomber dessus dans une boutique, je les achèterais sans hésiter.

Mon regard glisse vers le bas de la page. Manolo, dit la légende sous la photo. Ah, tiens, je connais le nom... Soldé à 995$.

Je cligne des yeux. J'ai dû mal lire. Y'a un chiffre de trop, non? Le prix régulier est affiché en dessous : 1345$. Visiblement, c'est pas une erreur. Ces godasses se vendent bien un millier de dollars, en solde!

Ok, même une cruche comme moi côté mode savatière a découvert avec les ans qu'il y a un monde de différence entre une paire de soulier que vous payez 50$ et une qui coûte 150$. Déjà, celle à 150$ dure cinq fois plus longtemps, ce qui fait qu'au final elle vous revient moins cher, et, d'habitude, elle est aussi beaucoup plus confortable, en plus d'être fabriquée au Canada ou dans un pays qui ne paie pas ses ouvriers 5 cennes de la journée. Mais il n'y a aucune chance pour que la délicate sculpture en velours que l'avocate vient de me mettre sous les yeux dure plus longtemps que des souliers à 150$ en cuir véritable, avec doubles coutures et tout et tout...

"Alors, comment tu les trouves?" insiste-t-elle.

"Indécents".

C'est le seul mot qui m'est venu à l'esprit. Encore maintenant, j'arrive pas à en trouver d'autre.

Je suppose que la vocation de ce genre d'objets de luxe outrancier est de faire rêver les jeunes avocates  afin de les garder au boulot 70 heures par semaine... Mais même à ça, me semble qu'elles pourraient faire autre chose avec un millier de dollars d'argent de poche.

Genre, acheter des livres... ou prendre des vacances! (ou une combinaison des deux... ;)

16 commentaires:

Isabelle Lauzon a dit…

Malade! C'est là qu'on voit qu'il y a un monde de différence entre les priorités de certaines et les nôtres... Je savais déjà que le monde des avocats est un monde à part, où les apparences comptent beaucoup, mais à ce point!

Hum... Je ne me verrais même pas porter des souliers à ce prix-là! Imagine : tu les égratignes, tu casses le talon... De quoi brailler pendant des jours! (Évidemment, compare notre paie avec celle te ton avocate, il y a une sacrée différence là aussi, hein!)

Prospéryne a dit…

Pour moi, une paire de souliers au-dessus de 300$, c'est du vol et encore, ça prend une paire de souliers spécialisé. Merdouille, on peut trouver semblable chaussure pas mal moins cher ailleurs, c'est juste la marque Manolo qui fait grimper le prix!

Prospéryne a dit…

@Isabelle, excellent argument, je préfère payer mes fringues moins cher, mais éviter une crise de nerfs si ça brise!

Pat a dit…

Si au moins c'était des souliers à la James Bond...

Gen a dit…

@Isa : Je veux ben croire qu'elle fait plus d'argent que moi, mais elle fait pas (encore) dix fois mon salaire. Et oui, porter un truc de ce prix, je me taperais une méchante crise de nerfs si je le maganais! (J'ai déjà du mal à vivre avec l'usure normale de mon trench en cuir, qui a portant coûté moins cher que ces souliers-là!)

@Prospéryne : Semblerait que "Non, y'a rien d'aussi confortable que des Manolo, t'as même pas besoin de les casser". (Je cite, tu devines). Mais pour moi aussi, ça me semble impensable de payer aussi cher.

@Pat : Lolol! Plutôt à la Bond Girl! ;)

Isabelle Simard a dit…

J'ai de la misère à sortir mes sous pour m'habiller, alors sortir 995$ pour des chaussures: jamais. Hé! C'est une semaine de mon salaire brut. Si j'achète ça, j'ai pas de sous pour l'épicerie, le service de garde, la garderie, l'essence de ma voiture,...

Isabelle Lauzon a dit…

Ouais, mais Isabelle, ce monde-là ne vit pas sur la même planète que nous... ;P

J'ai l'idée de Pat et les soulieurs à la James Bond/Bond Girl! Avec quelques bombes miniaturées, du gaz soporifique, des fléchettes empoisonnées... ça rentabilise la paire de godasses! ;)

Et Gen, un moment donné, c'est une question de priorités. L'avocate dont tu nous parles n'a sûrement pas le même mode de vie que nous. A-t-elle une maison? Met-elle de l'argent de côté pour la retraite? Est-elle célibataire? (ou alors, si ça se trouve, elle a un conjoint et lui aussi, il gagne beaucoup de sous...). Priorités et mode de vie. Elle a le droit de dépenser autant pour des chaussures... mais je ne l'envie pas! Avec ce budget, je m'habille au moins pour un an, sinon deux! :)

Gen a dit…

@Isabelle : Et y'a du monde qui vivent un mois avec ce montant-là...

@Isa : Condo, REER, mais chum aussi "à l'aise" qu'elle. Priorités, ok, peut-être, mais je n'arrive pas à me faire à l'idée qu'on vit dans un monde où il se vend des chaussures qui coûtent plus cher que ce que certaines personnes gagnent par paye (ou que certains travailleurs d'autres pays gagnent dans leur année). Inégalités vous dites?

Isabelle Lauzon a dit…

Inégalité, mets-en! :(

Et pour moi, désolée, mais c'est aussi représentatif d'un déséquilibre quelque part... Tsé, quand on a autant besoin d'épater la galerie et de payer cher pour des trucs, c'est souvent parce qu'il y a un manque quelque part... Et qu'on le comble avec du matériel.

Mais le bien-être qu'apporte ce matériel de luxe ne dure pas. Et on se sent down. Et il faut encore acheter un autre truc cher pour se sentir bien, pour se gâter... Bref, c'est un cercle vicieux!

Sur ce, je vais bientôt voir mon dentiste. Je vais aller voir si mon compte de banque me permet d'aller me payer une réparation sur ma fichue dent, tiens... Tsé, quand une paire de chaussures coûte aussi cher qu'un traitement de canal... ;)

Caro a dit…

Pour 1000$ on peut aller passer une semaine au soleil en plein hiver. Mon choix est fait. Lol!! Y,en a eu meilleur contre le blues hivernal. ;-)

ClaudeL a dit…

Combien paiera-t-elle ses souliers, à son mariage à elle?

Luc Dagenais a dit…

En plus Manolo, c'est tellement "early 2000's" (dixit ma blonde)... Elle pourrait se trouver quelque chose de plus actuel ton avocate. ;op

charles-étienne-mayer a dit…

merde, et moi qui trouve cher des souliers a trente piaces.

Gen a dit…

@Isa : Manque à combler? Facile : les avocats manquent de vie personnelle pour cause d'overtime! lol! (Bonne chance pour la dent)

@Caro : Ouaip, je ferais le même choix.

@ClaudeL : Elle les achèterais au plein prix?

@Luc : lololol! ;) Ça vaudrait la peine que je le lui dise! :p

@Charles-Étienne : Toute dépense qu'on n'avait pas envie de faire nous semble toujours exagérée.

Nomadesse a dit…

Disons que pour un manteau qu'on portera souvent, souvent, et pendant plusieurs années, c'est un montant que j'accepterais une fois...par dix ans! Mais pour des souliers... Non. Ma robe de mariage a coûté moins cher que ces souliers-là.

Gen a dit…

@Nomadesse : Même un Canada Goose coûte pas ce prix-là! Mais bon, oui, je pourrais imaginer un manteau indestructible à ce prix où ce serait raisonnable de l'acheter (mais je peux juste l'imaginer : je pense pas que ça existe).