mercredi 20 juin 2012

Dépenses somptuaires

En tant que secrétaire, il m'arrive souvent de devoir organiser des réunions. La routine, partout où j'ai travaillé, est toujours la même : réserver une salle, préparer les documents, m'assurer qu'il y aura de l'eau et du café, commander un lunch auprès d'un traiteur si on insiste pour que la réunion chevauche l'heure du midi. Mais seulement si on insiste : ça revient cher vite la bouffe de traiteur et les budgets sont toujours serrés.

Et puis, un jour, alors que je procède selon ma routine, mon patron se met à faire des caprices. Ah non, pas cette salle-ci, elle a pas de fenêtre. Le café, est-ce que ce serait possible d'en avoir du meilleur que l'acide qu'on boit à l'année longue? Oh et la réunion est le matin, alors un plateau de viennoiseries, ce serait bien...

Je ne comprends plus rien. Depuis quand le café du bureau n'est pas suffisant pour une réunion? Pourquoi dépenser pour des viennoiseries? Les invités sont pauvres et n'auront pas déjeuner?

Réponse du patron : on reçoit un ministre.

Ah... Alors, que je lui demande, est-ce que tu veux que je dise à la femme de ménage de mettre du papier de toilette parfumé triple épaisseur dans les salles de bain?

Le patron me regarde avec l'air complète perdu.

Tsé, t'as beau le traiter comme la huitième merveille du monde, il va aller pisser comme tout le monde ton ministre. Alors tant qu'à y être...

J'ai pas gardé cette job-là longtemps. Mais elle m'a appris bien des choses au sujet de la gestion de nos fonds publics!

Addendum
Découverte matinale. Wow, la récidive s'en vient! ;)

15 commentaires:

Philippe-Aubert Côté a dit…

Papier parfumé triple épaisseur dans la salle de bains pour un ministre? Allons Gen! Pour un ministre, seule la soie est acceptable ;-)

Joe_G a dit…

Pourquoi chiâles-tu? Une fois l'élite passé t'as le droit aux restants.

Gen a dit…

@Phil : Ouais, c'est à peu près ce qu'on m'avait répondu! :p

@Joe : Je ne me défini pas suffisamment comme un charognard faut croire : les restes, ça me suffit pas! ;)

Philippe-Aubert Côté a dit…

Gen: imagine toute la soie que tu pourrais récupérer après le passage du ministre :-p

Bon, suffit les cauchemars! Métro-boulot UdeM pour aller se préparer à une réunion de chercheurs demain matin où les viennoiseries sont prévues :-p (Hé oui... Il y a des viennoiseries partout...)

Vincent a dit…

C'est quand même bizarre cette manie d'aduler les ministres (ou autres personnes à cause de leur titre). Faut vraiment être lèche-*** pour en arriver là.

Quand j'étais en mandat dans un ministère, si le ministre faisait quelque chose, c'était toujours correct: le ministre ne pouvait pas se tromper. Par exemple, s'il se trompait de salle de réunion, les réunions étaient déplacées pour éviter de dire au ministre qu'il s'était trompé d'endroit. Ça m'écoeure au plus haut point.

Après ça on se demande pourquoi ils finissent par avoir la grosse tête et se croire tout permis...

Nomadesse a dit…

Non Vincent? C'est pas vrai?
Je trouve ça super comique... (rire jaune) Au Japon, c'est le genre de chose que l'on voit, c'est sûr: jamais on ne va dire les erreurs à une personne haut placée (et également à un étranger puisqu'on doit le respecter: ça peut être ben désagréable parce qu'on ne sait jamais si on fait les choses correctement). Mais je ne savais pas qu'on avait la même attitude ici.

Ne pas perdre la face.

Gen a dit…

@Phil : Quand il y a toujours des viennoiseries, ça me pose pas de problème! ;)

@Vincent : Ouaip, l'idôlatrie des titres, c'est gossant (et ici aussi, on a l'attitude "le ministre peut pas se tromper"... le boss non plus, d'ailleurs, mais c'est plus gênant quand il manque un avion ou un train parce qu'il a pas lu son billet... c'est fou comme c'est pas fiable les moyens de transport! O_o)

@Nomadesse : Oh oui, ici aussi. Et même, ici, je trouve ça pire, parce que non seulement la personne haute placée ne veut pas perdre la face si elle fait une erreur, mais elle va se faire un point d'honneur à faire perdre la face à l'un de ses subordonnés, même (surtout) si c'est pas de sa faute à lui (ou elle).

Isabelle Simard a dit…

Ici, on idôlatre personne. Les supérieurs ont droit à l'erreur et même qu'ils sont à notre service. Sa job, c'est de s'assurer que je puisse faire la mienne. Si j'ai besoin de quelque chose je lui écris et il fait son possible que j'aie ma réponse. C'est pas partout pareil.

Gen a dit…

@Isabelle : Wow, des supérieurs à ton service? Y'a-tu aussi des arbres qui font pousser des cannes en bonbon? :P (lolol!) Non, en effet, c'est pas partout pareil! ;)

Isabelle Simard a dit…

Miam des cannes en bonbon... S'il y a un je ne l'ai pas encore trouvé. Je ne travaille malheureusement à St-Élie-de-Caxton.

Pierre-Luc Lafrance a dit…

Au fait, Geneviève, je viens de terminer ma lecture du premier Hanaken... Vraiment excellent. Des personnages bien campés, une toile de fond intrigante. Une écriture adapté au sujet et, grande qualité en ce qui me concerne, un roman jeunesse qui n'a rien d'infantilisant. Bravo ! J'ai bien hâte de lire la suite...

Gen a dit…

@Isabelle : Cherche entk, parce que si les patrons sont vraiment là pour vous aider, t'es pas loin de Wonderland! ;p

@Pierre-Luc : Merci! :D J'espère que la suite sera à la hauteur! :) (J'ai eu du plaisir à l'écrire, mais comme elle est intimement liée à l'histoire du Japon, je sais pas si elle sera aussi intéressante pour tout le monde...)

Isabelle Lauzon a dit…

1- Gen, arrête de stresser pour le tome 2, il est aussi écoeurant que le 1er!!! (et je parle en connaissance de cause, hein!) Bien hâte de voir ce que ma fille va en penser, après son adoration du 1er tome... :D

Bon, revenons à nos moutons : Je ne suis pas surprise de toutes ces fleurs pour un ministre... Heureusement, par chez moi, on est moins capricieux avec le DG et le maire, ce sont des gens comme nous autres à qui on peut dire bonjour et donner des muffins bien ordinaires pour une réunion... ;P

Mais bon, y en a qui sont impressionnés par les titres! (et les uniformes aussi, je vois souvent du monde que ça impressionne, surtout les femmes!) ;)

Gen a dit…

@Isa : lolol! Moi aussi j'ai hâte de voir la réaction de ta fille! :)

Ah, les uniformes et les filles... Ouais, c'est un phénomène que je constate beaucoup... faudra qu'on m'explique un jour, parce que moi je pige pas...

Isabelle Lauzon a dit…

Moi non plus, mais ne m'expliquez pas, je ne veux pas être contaminée... ;)