mercredi 14 septembre 2011

The Debt / L'affaire Rachel Singer

Disons que pendant nos vacances on avait pas l'embarras du choix côté films intéressants. On a bien été tentés par le remake de Conan, mais après avoir vu les critiques, on s'est plutôt repassé l'original!

(J'y pense : si quelqu'un voit "Guerrier", vous m'en parlerez : j'ai pas osé y aller, parce que j'avais peur de me faire avoir comme avec "The Fighter"... surtout que là en plus ils peuvent se planter triplement, parce qu'ils veulent mettre en scène du MMA....)

Cela dit, un film a attiré notre attention et il s'agit de L'affaire Rachel Singer (The Debt) que nous sommes allés voir en fin d'après-midi, dans un cinéma quasiment vide (c'est l'avantage d'être en vacances après tout le monde).

Le film raconte deux époques de la vie de trois agents du Mossad (les services secrets israéliens), Rachel, David et Stephan. Dans leurs jeunesses, ces trois agents ont reçu pour mission de traquer et de capturer le "chirurgien de Birkenau", un médecin nazi de sinistre réputation. Trente ans plus tard, la fille de Rachel publie un livre qui relate cette mission.

Ou plutôt qui relate la version officielle des faits.

Car le film, à l'aide de séquences ingénieuses alternées entre le présent et le passé, nous dévoilera peu à peu que les événements réels s'écartent du récit qu'en ont fait les agents. Et ce, d'une manière qui mettra en danger leur réputation et tous leurs acquis. Les agents feront donc face à un choix : corriger leurs erreurs ou vivre avec les conséquences de la vérité. Chacun des agents répondra à sa manière à ce dilemne, mais c'est Rachel qui aura la décision la plus difficile à prendre.

Jeu d'acteur magnifique, personnages fouillés, scénario quasiment irréprochable (sauf une petite longueur à la toute fin), scènes de tension multiples qui m'ont gardée sur le bout de mon siège... ça faisait longtemps que je n'avais pas vu une histoire aussi achevée au cinéma.

Et ce, sans effets 3D ou autres outrances informatiques. 

Délicieux!

6 commentaires:

Pierre H.Charron a dit…

Là, t'as réussi à me le vendre. Sur ma liste de Film sans faute!

Isabelle Lauzon a dit…

D'accord, à louer en DVD!

Et pour Conan... on voulait aller le voir, mais les critiques nous ont découragés. Peut-être à louer en DVD, juste pour voir par nous-mêmes à quel point c'est poche... En tout cas, tu me donnes le goût de me repasser le vieux film, là! ;)

Gen a dit…

@Pierre : Tu le regretteras pas!

@Isa : Ce film-là a une résonnance de plus pour le public féminin... tu comprendras pourquoi, j'en doute pas! ;)

Pour Conan : les vieux sont excellents! :)

Isabelle Lauzon a dit…

Oh! Et je voulais dire : moi, je fuis comme la peste le 3D au cinéma. Je préfère les versions "normales".

Nous sommes 4 porteurs de lunettes et ajouter des lunettes 3D, ça nous agace prodigieusement (surtout les enfants!). Alors payer plus cher pour ça en plus... non merci!

Donc, nous ne sommes pas allés voir Conan pour cette raison aussi : disponible seulement en 3D dans mon coin. Tant pis! Je dois dire que je n'y tenais pas à ce point là de toute façon... :)

Gen a dit…

@Isa : Deux porteurs de lunette ici aussi, alors on s'est fait avoir comme tout le monde pour Avatar, mais depuis on évite comme la peste. (Et je pense que Conan était juste disponible en 3D).

Je peux pas croire qu'il y a du monde qui vont payer pour avoir ça dans leur salon!

Lucille a dit…

Merci Gen ! Mon genre de film que je mets sur ma liste à voir cet automne ;)