jeudi 19 mai 2011

Une affaire de gars

C'est très très rare que j'étiquette un comportement comme "une affaire de gars". Je trouve ce genre d'étiquette complètement arbitraire et stéréotypée, sans compter qu'elles sont fort souvent péjoratives (si ça a pas beaucoup de classe ou que c'est physiquement violent, c'est "une affaire de gars", comme si les filles étaient des anges ne sachant s'exprimer qu'en alexandrins).

Par contre, y'a un comportement alimentaire que je n'arrive pas à cataloguer autrement que comme "une affaire de gars" dans ma tête.

En effet, connaissez-vous une fille qui peut ouvrir le frigo un dimanche matin, s'emparer du reste de poutine commandé la veille et le manger pour déjeuner?

Frette?

39 commentaires:

Joe G a dit…

Oui

Philippe-Aubert Côté a dit…

Oui.

On veut le nom du coupable ;-)

Alamo St-Jean a dit…

Je ne verrai plus jamais Vincent de la même manière désormais... :( L'image mentale ne se décolle pu de ma matière grise!

Vincent a dit…

Hahaha!!! Miam miam! :)

En fait, la température des aliments que j'ingère n'a pas une très grande importance pour moi la plupart du temps. Un aliment bon chaud est généralement bon froid aussi, même si la texture peut changer. C'est différent, c'est tout. :)

Cela dit, il m'arrive aussi de faire chauffer une poutine avant de la manger pour déjeuner.

Prospéryne a dit…

Euh, non...

Pat a dit…

«comme si les filles étaient des anges ne sachant s'exprimer qu'en alexandrins» lololol! :D

Mais sinon, bravo Gen, maintenant j'ai envie d'une poutine...

Philippe-Aubert Côté a dit…

Vincent, même l'idée d'une poutine "réchauffée" m'est ... indigeste :-)

Enfin. Chacun ses perversions. (Mais certaines perversions sont plus perverses que d'autres...)

Bon, boulot, boulot, boulot...

Guillaume Voisine a dit…

Mmmm, poutine ^^

richard tremblay a dit…

100% d'accord avec Vincent. Ce qui est bon chaud est bon froid, spécialement la pizza.

Vincent a dit…

@PAC: Une poutine réchauffée n'est pas tellement différente d'une poutine chaude venant d'être préparée (sauf pour la fermeté des frites peut-être). Aimes-tu la poutine tout court? :)

@Richard: Un confrère! En effet, mention spéciale pour la pizza froide.

ClaudeL a dit…

Pas la poutine que je n'aime ni chaude ni froide, mais ouvrir le frigo et manger froid le reste de la veille: certainement.
Ça doit être ma partie masculine!

Gen a dit…

@Joe et Phil : moi je veux le nom de la fille alors!!! (puisque le suspect s'est dénoncé lui-même)

@Pat : Désolée! lololol!

Philippe-Aubert Côté a dit…

À Vincent : une fois par an, la poutine, fraîchement faite, brûlante avec de la saucisse, c'est bien :-) Mais réchauffée, avec des frites molles, pâteuses, détrempées, sur le bord de la liquéfaction dans une sauce brunâtre à l'odeur piquante? Hum...

À Gen: il y a longtemps que j'ai oublié le nom de cette fille :-) Mais elle avait répété à plusieurs reprises qu'elle aimait la poutine et la pizza froide. C'était au siècle dernier...

Et encore à VIncent: dans un épisode des Simpson, l'autre jour, le Directeur Skinner parlait d'un "poutinothon" organisé dans son école... Je suis sûr que tu serais le genre à participer à ce genre de concours... :-) Une idée pour un prochain Boréal?

Vincent a dit…

@PAC: Hum, un poutinothon? Nan, je suis pas porté sur les trips de quantité de bouffe à ingérer. Pas envie de me rendre malade. :P Faudrait une formule qui ne pousse pas à en bouffer sans arrêt. :)

Philippe-Aubert Côté a dit…

Ça pourrait un concours visant à offrir plusieurs variations sur le thème de la poutine? Foie gras, calmar, chauf, frette, avec du vieux bleu... Tu pourrais officier en tant que juge :-)

Sylvie a dit…

Mon estomac dit que c'est vraiment un truc de gars. Beurk. ;)

Daniel Sernine a dit…

Personnellement, je trouve aberrant qu'on mange de la poutine, point.
Mais bon, chacun sait que je suis snob... :O/

Vincent a dit…

@PAC: Heu, là je me sens un peu malade. Ces catégories de poutine, je ne les sens pas du tout!

@Daniel: Tu trouves ça aberrant à cause de l'aspect, du goût, de la valeur alimentaire? (de l'ensemble?) Tu t'es auto-déclaré snob? :P

Gen a dit…

@PAC : Ça compte pas alors! ;) Elle a changé de sexe depuis, j'suis sûre! ;)

Poutinothon : Hum... si c'est un concours pour voir le nombre de repas en ligne où il peut manger de la poutine, peut-être... (Quoiqu'il va faire une crise de fois avant de se tanner le connaissant)

@Sylvie : C'est ce que je pense aussi!

@Daniel : C'est la faute de notre cerveau reptilien! C'est lui qui recherche encore les sources de gras! :p

@Vincent : Je crois que Daniel a fait une autodéclaration motivée : s'il l'avait pas fait, en le voyant manger ses ailes de poulet avec une fourchette, on s'en serait chargé! :p

La tête dans les étoiles... a dit…

Ouache poutine frette ! Et, tant qu'à y être, ouache pizza frette.

Caro L.

Gen a dit…

@Caro : Un autre vote féminin qui confirme ma théorie! ;)

Daniel Sernine a dit…

Vincent: aspect, goût, valeur alimentaire... toutes ces réponses. Ça ressemble à un bol de vomi, le goût doit être à l'avenant (je n'en ai jamais mangé ne serait-ce qu'une bouchée, pas plus que je n'ai lu un chapitre des Chevaliers d'émeraude)... Et quant à absorber autant de calories trans, au moins que ce soit quelque chose d'appétissant qui a de la classe, comme du cassoulet... :O)

Vincent a dit…

@Daniel: J'avoue que l'aspect n'est pas le point fort de la poutine. C'est franchement dégueux à voir. Mais ça goûte bon et ça a bonne odeur. Alors on fini par passr par-dessus l'aspect je suppose. :)

Miam miam, du cassoulet, ça aussi c'est bon! En tout cas, j'ai apprécié les recettes que j'ai goûté, mais je ne suis pas spécialiste en cassoulet.

Vincent a dit…

@Daniel: Pour les Chevaliers d'émeraude, j'évite aussi. J'ai reçu le premier livre de la série A.N.G.E en cadeau: horreur! Je l'ai terminé pour avoir bonne conscience (et parce que ça se lit très vite), mais je n'ai pas l'intention de donner plus de chances à l'auteure.

Anonyme a dit…

Isabelle Simard dit : Tellement dégeu des frites réchauffées ou froide. Cela dit j'ai une connaissance mâle qui mange tout froid pour dîner avec une quantité phénoménale de mayonnaise Hellmans. Comme image, je peux donner du macaroni à la viande, du spaghetti, du poulet... jamais un reste ne va au micro-onde.
Personnellement, ça me lève le coeur.

lucdagenais a dit…

Alors, assez viril, je ne dois pas être
Car dimanche matin, la poutine glacée
Me dit vraiment rien; Réchauffée peut-être
Mais encor’ un pepsi, m’y faudrait ajouter.

Gen a dit…

@Vincent : Pour la poutine et Anne Robillard, tu résumes ma pensée! ;)

@Daniel : Bon, ça y est, tu viens de me couper l'envie de poutine pour un bout! (Bah, respirer l'odeur de l'une risque d'y remédier ;)

@Isabelle S : Heurk, ok, l'ajout de mayo, c'est vraiment horrible!

@Luc : lolololol!

ClaudeL a dit…

En tout cas, mon vote pour les-restants-froids-de-la-veille a passé comme du beurre... Le sujet a dévié sur la seule poutine de tous ordres. Et surtout entre gars!
Donc "l'affaire de gars" serait la poutine??? et non les restants froids de la veille.

richard tremblay a dit…

Ce qui est bon froid aussi, c'est la soupe. Toutes les soupes en fait. La bonne vieille Lipton aux poulet, miam miam, quand elle sort du frigo.

Gen a dit…

@ClaudeL : Whoa! S'cuse moi : j'avais même pas vu ton message!!! (Tu as dû le mettre en ligne en même temps que ma réponse qui le suit). Heu... restant froid de la veille... pour déjeuner? Oui? Si oui, je crois en effet que c'est ton côté masculin qui ressort! :p

Mais je dois dire que c'est surtout la poutine qui m'écoeure (quand je mange de la poutine la veille, le lendemain matin j'ai le foie tellement engorgé de gras que j'ai juste envie d'une salade de fruits!)

@Richard : Ok, je comprendrai jamais cet amour des trucs froids! :p Surtout la Lipton au poulet, avec les flaques de gras figées sur le dessus... Bleh! :p

CJ a dit…

Bon ben je dois être toute seule alors! Je mange la poutine froide mais pas sortie du frigo. En fait, elle est bonne tiède. Genre quand j'ai pas été capable de toute la manger et qu'elle a attendu 1hr ou 2 sur le bord de la table! Miam! Et la pizza frette, c'est bon aussi! Et pour déjeuner aussi! Mais bon, je sais que je suis bizarre!

ClaudeL a dit…

OK. disons pas pour déjeuner, mais pour diner, pas de problème.

Gen a dit…

@CJ : Après 1h ou 2h sur le bord de la table?!? Tu l'assommes avant si elle bouge ou...? ;p

@ClaudeL : Ok...

Bon, j'en arrive à une conclusion : même ça c'est pas une affaire de gars! :p

Daniel Sernine a dit…

Vous pouvez bien aimer les zombies! :O/

Gen a dit…

@Daniel : Non, non, aucun rapport entre la poutine et les zombies! lol! J'suis pas du tout une fan des morts-vivants à moitié décomposés (sauf quand ils sont drôles). Les vampires ont plus de classe. Ou alors les squelettes, tiens, on en voit pas assez de ça. Et ils sont propres eux.

Isabelle Lauzon a dit…

J'adoooooooooore la poutine, mais chaude!!! Froid... beurk! Faut avoir l'estomac bien accroché! C'est drôle, personne ne parle des restants de mets chinois froids mangés au petit déjeuner... Re-beurk! J'ai jamais compris le concept, pas plus que pour la pizza! Donc, tu as mon vote inconditionnel, Gen... :D

Isabelle Lauzon a dit…

À Daniel : Faut jamais dire non sans y avoir goûté!!! On sait jamais, tu pourrais devenir accro à la poutine... ;)

Daniel Sernine a dit…

Isa, j'ai déjà essayé quelque chose qui ne me tentait pas tellement, et ça m'a confirmé dans mes préférences... ce qui nous ramène au titre de ce billet. ;O)

Gen a dit…

@Isa : Ok, tout reste froid m'écoeure et au déjeuner, c'est pire! :p

@Daniel : Lol! Ok, vu de même... ;)