jeudi 24 mars 2011

Scène de bureau (3)

Secrétaire 1 : Moi si j'avais les cheveux longs d'Unetelle, me semble que je m'arrangerais pour les attacher avec un peu de style.

Secrétaire 2 (lève les yeux de la lettre qu'elle tente de corriger et hausse les épaules) : Moi je les trouve beaux de même les cheveux d'Unetelle.

Secrétaire 1 : On sait ben, toi.

Secrétaire 2 (d'un ton de défi) : On sait ben, moi, quoi?

Secrétaire 1 : Rien, rien.

Une pause. Secrétaire 2 se remet au travail.

Secrétaire 1 : Savais-tu que la Petite-là, elle est encore allée au théâtre hier? J'envie vraiment ceux qui sont capables de se payer des spectacles comme ça!

Secrétaire 2 : Elle fait le même salaire que nous autres, facque c'est une question de choix, je pense.

Secrétaire 1 : Mais moi je suis seule pour tout payer! Après le loyer, l'épicerie, mon cellulaire, le coiffeur, le linge, les restaurants le midi, il me reste plus de quoi me payer du luxe!

Secrétaire 2 se mord les lèvres. Fort.

20 commentaires:

ClaudeL a dit…

Heureusement que tu as un sac à la maison dans le quel tu peux fesser!

Gen a dit…

@ClaudeL : En effet! Je précise : la plupart des collègues sont adorables, mais y'en a quelques-unes de même...

Daniel Sernine a dit…

Ah, chère humanité! :O/

Gen a dit…

@Daniel : Entk, on a pas tous la même définition de "luxe"!

Lucille a dit…

Secrétaire 3 (Moi ;o) - Pis moi avec mon salaire je suis en train de me préparer un t'tit voyage dans le sud pour l'hiver prochain. Je mets mes priorités aux bonnes places !

Secrétaire 3 (toujours moi) - Bonne journée Secrétaire 2... Lâche pas, on est à 28 1/2 de la fin de semaine !!!

Gen a dit…

@Lucille : Question de choix et de priorité, en effet, comme tout le reste! J'ai hâte au congé de Pâques!

Michel Gingras a dit…

Qu'elle achète moins de linge et fasse une épicerie pour se faire des lunchs et éviter d'aller au restaurant le midi: elle pourra en faire des sorties. Je la soupçonne d'être blonde.

Gen a dit…

@Michel : Nope, pas blonde! :p Et comme je disais, on a pas tous la même définition de "luxe".

Michel Gingras a dit…

En effet ;)

Alamo a dit…

Le gazon du voisin yé toultemps plus vert que'l'nôtre... Sauf qu'à Montréal, quand tu reste d'in bloc appartement, du gazon, tu n'a pâs! :p

Gen a dit…

@Alamo : C'est ça, ça doit être une pauvre montréalaise ;)

Philippe-Aubert Côté a dit…

Espérons juste que la secrétaire 1 ne soit pas une fan de ton blogue...

Ceci dit, elle m'a arraché un violent soupir :-)

La tête dans les étoiles... a dit…

Ben quoi, ce sont tous des biens essentiels ! ;-p

Pat a dit…

Secrétaire 1 perçoit-elle toute l'agressivité que Secrétaire 2 refoule pendant qu'elles échangent ainsi? ;)

Une femme libre a dit…

Secrétaire 2 devrait se trouver un milieu de travail qui correspond davantage à ses valeurs.

Isabelle Simard a dit…

Je sors ma balle anti-stress et je la «squeeze» assez pour qu'elle ait l'air d'une crêpe. Vraiment il y a des gens qui n'ont pas l'art de calculer...

Gen a dit…

@Phil: lol! Non, c'est pas une fan et elle fait partie des gens qui ne se reconnaîtraient pas même si on les filmait en train d'agir! lolol! Cela dit, on est bien sûr dans la fiction-là! ;p

@La tête : lol! ;)

@Pat : Secrétaire 2 n'est pas agressive. Plutôt amusée-découragée-désespérée. :p

@Femme libre : Y'a malheureusement des gens aux valeurs douteuses partout. Même entre écrivains, on s'entend pas nécessairement ;) Jeune retraitée serait une carrière tout à fait à mon goût, mais j'ai pas assez d'expérience pour appliquer semble-t-il ;p

@Isabelle : lol! Ça vaut pas la peine de se stresser pour ça! hihihihi

Nicky Bromow a dit…

pour moi le cellulaire, les repas au resto, c'est du luxe... Le coiffeur, ok, quand t'as les pointes fourchues, le linge, quand le tien ne fais plus. Mais le mot d'ordre quand tu veux te payer du luxe, c'est de le BUDGETER...

Gen a dit…

@Nicky : Mon chum coupe mes cheveux, alors pour moi, même le coiffeur c'est le luxe! ;) Mais oui, un budget, ça aide à planifier!

Mon péché personnel : le café!

Une femme libre a dit…

Bof! comme péché, mettons qu'on a déjà vu plus cher et plus luxueux... Buvez votre péché en paix, chère!