lundi 14 février 2011

Curieuse St-Valentin

Ce qui me frappe toujours avec la St-Valentin, c'est le fait que les célibataires y accordent beaucoup plus d'importance que les amoureux de longue date.

Les couples de longue date que je connais se foutent un peu de la St-Valentin. Certains vont s'offrir des fleurs, se faire un souper en amoureux, mais, en général, pour eux la St-Valentin c'est juste une journée de plus dans l'année... et leur couple n'aurait sans doute pas duré si longtemps s'ils avaient attendu le 14 février pour se prouver leur amour ou prendre du temps pour eux. 

Pour les célibataires par contre, quelle épreuve que la St-Valentin! Y'a des coeurs partout, le monde entier semble rire de votre célibat, tous vos amis en couple seront occupés ce soir-là... mais, heureusement, les bars organisent des soirées pour célibataires, vos amis célibataires préparent un souper de groupe, les sites de rencontre offrent des rabais... Bref, tout le monde s'arrange pour que vous vous sentiez bien esseulé, mais on offre de vous soutenir dans l'épreuve moyennant un peu d'argent...

En fait, j'ai l'impression que les seuls qui semblent vraiment fêter la St-Valentin à fond et dans la joie (et dans la dépense, mais bon...), ce sont les jeunes couples, ceux qui se rappellent encore de façon cuisante la déprime qu'ils ont ressenti ce jour-là pendant leurs années de célibat! lol!

Avez-vous la même impression? Est-ce que, pour vous, le festival des boîtes de chocolat en forme de coeur, c'est important ou pas?

19 commentaires:

ClaudeL a dit…

Pantoutte. Ce sont les autres: mère, belle-soeur, amie qui m'y font penser.

Gen a dit…

@ClaudeL : Moi c'est la gang du bureau, qui a lancé la consigne qu'il fallait porter du rouge aujourd'hui!

Elisabeth a dit…

J'ai une photo du temps où je commençais à sortir avec mon chum et où il m'avait fait tout un tas de surprises, cadeaux et gâteaux en forme de coeur... Incroyable, mais vrai, il avait même cuisiné. Juste à y penser, j'ai un fou rire. Mon chum pis les chaudrons, c'est comme Stephen Harper pis la littérature... ;)

Aujourd'hui, journée ordinaire chez moi, et c'est très bien comme ça. On se le dit toute l'année qu'on s'aime... :)

Gen a dit…

@Élisabeth : Lolol! Mon chum n'a jamais été assez ennivré par l'amour pour se mettre aux chaudrons... les dieux en soit loués! hihihihi (Mon chum et la cuisine, c'est comme les vampires et l'ail!)

Comme je l'ai déjà raconté, à notre première St-Valentin, j'avais eu des fleurs virtuelles! ;)

Nicky Bromow a dit…

Chez nous, c'est sacré. Je m'en suis toujours foutue pas mal, surtout que je me faisais planter là à chaque année à la St-Valentin. Mais mon homme y tient. Non pas comme la seule occasion dans l'année de célébrer notre amour, mais comme une occasion de plus. On en fait un événement chaque année, une sortie spéciale, un repas gastronomique, une activité qu'on aime tous les deux, un petit cadeau, bref, moi qui n'aimait pas la St-Valentin, maintenant je l'attends avec impatience chaque année

Gen a dit…

@Nicky : Jolie tradition, en effet! :) C'est sympa que ce soit lui qui l'ait instaurée! :)

Michel Gingras a dit…

Tout à fait d'accord avec toi ! Quand on est célibataire, la St-Valentin est la pire journée de l'année! Moi et ma blonde on fête pas vraiment la St-Valentin. On se fait un petit souper fondue et c'est tout. Pas de cartes, de fleurs, de chocolats.

Gen a dit…

@Michel : lol! Assez paradoxal quand même, hein?

idmuse a dit…

J'avoue que les vieux couples (comme moi), on le souligne à peine. Bisous du matin: "Bonne St-Valentin" (ah, oui, c'est vrai!), mais sinon, rien, ou alors un: "t'apportes des sushis, ce soir?", histoire de ne pas cuisiner. Jamais rien d'extra, mais on souligne quand même.
Par contre, là où j'aime cette fête, c'est lorsque les gens prennent vraiment le temps de dire aux autres qu'ils les aiment (les amis, la famille, par exemple). Dans mon cours, une étudiante avait reçu un bouquet de roses de son meilleur ami (parce qu'elle est dans une période difficile et que les roses, ça fait plaisir...) et moi, j'avais un ballon dans mon bureau: "on t'aime Suz" de deux étudiantes.
Ça, ça me fait un petit quelque chose...

Gen a dit…

@idmuse : C'est effectivement de jolies attentions. :) Mais c'est plus ou moins le sens de la St-Valentin... en même temps, il n'y a pas de fête officielle de l'amitié... Faudrait détourner officiellement le sens de la St-Valentin : les célibataires seraient moins déprimés! lol!

Guillaume a dit…

La Saint-Valentin me laisse indifférent dans la mesure où je suis célibataire. À vrai dire j'estime que j'y prendrais plaisir (je suis plutôt romantique) si j'étais en couple... Mais le fait de ne pas l'être, ça ne me chagrine pas, aussi n'ai-je pas l'impression que la Saint-Valentin rend saillante ma solitude. On parle parfois du célibat comme d'un «statut», comme si c'était chose anormale... Hm... Quant à moi, ce qu'il y a de peu naturel, c'est d'être en couple avec une personne avec qui pourtant ça cloche : et il y en a tant, des couples comme ça!

Gen a dit…

@Guillaume : Tant mieux si tu viens bien ton célibat. Et en faire un statut ne signifie pas que c'est anormal je pense. C'est un statut comme un autre!

Bonne observation au sujet des couples. En effet, rester en couple par principe même si ça cloche, c'est pas fameux!

Une femme libre a dit…

Chère Gen, vous devriez déroger à votre ennui pour la Saint-Valentin et faire quelque chose de spécial pour votre fiancé. Ça vaudrait d'autant plus la peine qu'il ne s'y attendrait pas. Vous êtes bien trop jeune pour devenir déjà blasée. Les fêtes, c'est le fun, tout dépend comment on les regarde et si elles permettent de faire plaisir à quelqu'un ou juste de rigoler, encore plus.

Gen a dit…

@Femme libre : On s'est commandé du poulet et on l'a mangé collés sur le sofa sous une doudou au lieu de s'entraîner, ça compte-tu? ;)

Je pense qu'être blasés ou pas, c'est pas une question d'âge, juste un refus des obligations.

Michel Gingras a dit…

Paradoxale, en effet, ;)

Une femme libre a dit…

Si j'ai parlé d'âge, c'est que j'ai déjà été en couple plus jeune et que moi non plus, je ne fêtais pas la Saint-Valentin, que je trouvais le comble du cucul, mais là, je n'ai même pas de chum et je fête avec plaisir. On dirait qu'avec le temps, on ne veut plus manquer une seule occasion de fêter! ;o)

Mais le poulet sous la doudou, si ça change de la routine, oui, c'est une façon comme une autre de célébrer, héhé!

Gen a dit…

@Femme libre : En effet, je pense qu'avec le temps, on se cherche des excuses pour fêter! ;) Nous on a pas encore le temps de trouver la routine lourde : on court encore beaucoup trop!

Le poulet, oui il a cassé la routine. Malheureusement, l'overtime qui l'a rendu nécessaire l'a scrappée carrément!

Isabelle Lauzon a dit…

Vieux couple de mon côté à moi, pas de cadeaux à la St-Valentin. En fait, on attend 1-2 semaines plus tard, et on se paie un bon resto (sans la cohue du 14 février! on a fini par comprendre, héhé!). Mais j'ai fait un bon dessert et j'ai popoté un peu, question de faire une petit attention spéciale.

Ouais, la St-Valentin, ça a été inventé pour les célibataires et les jeunes couples! Nous, on n'en fait plus vraiment grand cas! :)

Gen a dit…

@Isa : Nous étant donné que notre anniversaire tombe deux semaines après la St-Valentin, on attend toujours pour le resto. Et en effet, y'a moins de monde! :)