jeudi 9 décembre 2010

Une amitié 99% virtuelle, 100% précieuse

Un commentaire fait au Salon du livre de Montréal l'autre jour m'a marquée. Sébastien Aubry, me voyant rigoler avec Isa, nous a demandé depuis combien de temps on se connaissait parce "Vous avez vraiment l'air super amies" nous a-t-il dit.

Je connais Isa depuis à peine deux ans. Mais c'est une relation qui s'est établie vite, car on se parle tous les jours... puisqu'elle lit mon blogue. Et je lis le sien. On s'échange des courriels au moins hebdomadaires. Mais on s'est vues en personne seulement quatre fois (deux salons, un Boréal, un looooooong souper).

Peu importe la virtualité de nos contacts, parce que nous procédons régulièrement à un échange primordial : celui de nos textes encore en travail. En effet, depuis plus d'un an maintenant on se lit, on s'entre-corrige, on se donne des pistes, des suggestions. L'une est bloquée? L'autre tente de l'aider. L'une a un contact? Elle lui présente l'autre. (L'équipe des Six Brumes, c'est Isa qui m'a entraînée par le bras pour que j'aille leur parler).

Au début, la relation avec Isa a été un acte de foi. Ça aurait pu fouairer joyeusement. J'aurais pu essayer de publier ses idées sous mon nom ou elle les miennes sous le sien. On s'est surveillées du coin de l'oeil. On s'est apprivoisées. La confiance s'est installée. Maintenant, je ne m'imaginerais plus écrire sans ma complice, qui m'est aussi précieuse que mon chum. J'espère que c'est la même chose de son côté.

Aux arts martiaux, on dit toujours qu'on n'est jamais meilleur que nos partenaires d'entraînement. Je commence à me dire que c'est la même chose avec l'écriture. Je suis chanceuse, j'ai désormais deux excellents alliés, Vincent et Isa. Je ne pourrais pas en avoir plus : je n'aurais pas le temps d'en faire autant pour eux qu'ils en font pour moi. Mais je ne voudrais pas en avoir moins.

J'ai souvent dit merci à Vincent pour son aide. Aujourd'hui j'aimerais remercier officiellement Isa :

Merci de tout coeur très chère amie!

22 commentaires:

ClaudeL a dit…

Wow" Et tu écris ça publiquement, devant tout le monde. J'en ravale de... jalousie. Je l'ai vu naître cette amitié (la virtuelle en tout cas), va falloir que je me contente d'être témoin.
Longue vie à votre amitié.

Pat a dit…

Très jolie déclaration d'amitié :)

C'est très enrichissant ce genre de relations.

(Haha! Je lis ton billet et je me dis «wouah, c'est cool! Gen et Isa sont chanceuses. Suis persuadé qu'Isa pense la même chose». Ensuite je regarde ta liste de blog et je lis le titre du dernier billet d'Isa... «Tout est relatif»

Ouch? ;) )

Audrey a dit…

C'est la magie d'Internet. Et je ne m'en lasse Je blogue depuis 7 ans et je peux dire que j'ai fait des rencontres extraordinaires avec des personnes qui sont aujourd'hui des amis proches. Alors comme dit Claudel, longue vie à votre amitié !

Gen a dit…

@ClaudeL : Pourquoi je m'en cacherais? Comme tu dis : vous l'avez tous vu naître cette amitié. Et ce matin, je paie mes dettes! ;)

(juste avant de re-submerger Isa avec une nouvelle version du manuscrit! hihihihi)

Gen a dit…

@Pat : lolol! On parle pas de la même chose! hihihihi Mais oui, on est chanceuse. Ce que je voulais souligner avec ce billet, c'est l'importance de se bâtir un réseau d'entraide comme ça.

@Audrey : En effet, c'est la magie d'Internet. :)

Hélène a dit…

Admirable leçon de vie, cet acte de foi qui vous a réunies. Je vous envie aussi!Y'a toujours plus à gagner dans la collaboration et la confiance (éclairée!).

Gen a dit…

@Hélène : Encore faut-il la bâtir, l'entretenir... et tomber sur quelqu'un avec qui ça clic!

Carl a dit…

C'est beau !
Je t'appuie, Gen, c'est vrai que c'est agréable d'avoir un alter ego littéraire. Le mien travaille trop désormais, mais je n'ai jamais autant écrit que durant les mois où nous nous sommes lus et commentés nos textes. Heureusement qu'il y a ma blonde qui peut me lire et relever mes incohérences. Malheureusement, je ne peux pas lui rendre ce service de la même façon.

Gen a dit…

@Carl : Je dois dire que j'exploite Vincent pas mal ;) Lui n'écris pas vraiment, alors je ne peux pas l'aider beaucoup. Mais je béta-test ses jeux! (ce qui n'est pas une sinécure : je suis d'une nullité absolue avec les jeux, alors ça me prend toute ma patience pour passer à travers les siens! lol!)

Je te souhaite de te trouver un autre alter ego littéraire... ou qu'il ait plus de temps à nouveau! ;)

Gen a dit…

Je précise : même Isa n'a pas le temps de lire tout ce que j'écris! hihihihi!

Karuna a dit…

Voilà un bel exemple pour démontrer qu'internet n'est pas qu'un démon assoiffé de victimes. Je crois que c'est vos enthousiasmes respectifs qui se sont reconnus!! :)

Gen a dit…

@Karuna : C'est bien possible oui! ;) Et non, Internet n'est pas un démon. C'est un lieu public comme un autre : suffit d'y être prudent.

Lucille a dit…

Félicitations les Filles ! Je suis très contente que vos routes se soient croisées. Vous avez toute une chance se pouvoir compter l'une sur l'autre.

Je nous en souhaite à chacun, une ralation virtuelle comme la vôtre.

Je suis partante si ça intéresse quelqu'un ;o)

Lucille a dit…

Oups...
* de pouvoir
* une relation

J'pense que je vais lâcher le vin, moi là ;o)

ClaudeL a dit…

Y a que la principale intéressée qui n'a pas commenté!!!

Gen a dit…

@Lucille : En effet, je souhaite la même chose à tout le monde.

@ClaudeL : Elle vient pas sur les blogues dans la journée quand elle travaille ;) Je l'attends d'une minute à l'autre :p

ClaudeL a dit…

Quand les enfants seront couchés!

Gen a dit…

Ou ptêt pas finalement... C'est tout moi ça : écrire un message de même une journée où elle est pas là! hihihihi

Isabelle Lauzon a dit…

Je suis là! Je suis là! Désolée pour le délai, dernièrement, je fais l'internet buissonnier... Un peu débordée mettons!!! J'ai donc hâte à Noël... :p

Ah! Gen, que de bons mots de ta part! Je suis d'accord à 100 % avec ce que tu as écrit sur notre relation. Nous avons vécu un apprivoisement mutuel, au fil de nos courriels et de nos lectures. (Te souviens-tu de la première fois que tu as commenté un de mes textes? Ouch! On a dû s'ajuster là, hein! Hihi!)

Nous en sommes rendues aujourd'hui à vivre une relation vraiment privilégiée, que j'apprécie chaque jour davantage! Une relation comme je n'en avais jamais vécue auparavant. Vraiment, tu m'es précieuse dans mon évolution littéraire... et dans bien d'autres volets de ma vie. En plus, qui d'autre que toi arriverait à m'égaler dans la jasette? Hihi! On manquera jamais de sujets, hein? :D

C'est correct, amène-le ton manuscrit... même pas peur! "Travailler" avec toi est toujours un plaisir, je dirais même plus, c'est du bonbon! :D

ClaudeL a dit…

Bon, enfin, je surveillais le "dix-neuvième" commentaire. Merci de me rassurer, j'aime bien savoir si les sentiments sont partagés.

Gen a dit…

@Isa : Pas de trouble pour l'Internet buissonnier ;) J'aurais dû publier ça un lundi! hihihi

Et la première fois que j'ai commenté un de tes textes, j'avais été gentille :p C'est dans les fois suivantes qu'il a fallu faire des ajustements! lololol! ;)

On fait toute une équipe!

@ClaudeL : T'es rassurée là? hihihihi

Isabelle Lauzon a dit…

Ah? Merci pour la précision, je ne me rappelais pas si c'était avec le premier ou un autre que tu t'étais lâchée lousse... MDR!!! Mais là, on est capables d'en prendre pas mal plus l'une et l'autre, depuis le temps qu'on se commente nos trucs... Hé! On est rendues comme un vieux couple! Mouahahaha!!! Tout un team! :D