mardi 7 décembre 2010

L'historienne se bidonne

L'historienne se bidonne en lisant les gros titres ce matin.

S'il y en a qui connaissent l'histoire d'Al Capone (ou qui ont vu le film Les Incorruptibles), vous allez vous marrer aussi en lisant ça.

L'histoire se répète... et, pour une fois, c'est tant mieux!

10 commentaires:

Vincent a dit…

C'est terrible à quel point la corruption est enracinée partout. Quelqu'un a encore foi en notre système politique?

Ce qui me désole en lisant la fin de l'article est, et je paraphrase l'article, que normalement ce genre de fraude est punie d'amende et de prison, mais puisqu'il est impossible d'emprisonner une compagnie, seule l'amende est applicable.

C'est bizarre, selon moi une "compagnie" ne peut pas faire quoique ce soit par elle-même: elle agit au travers d'un humain. Pourquoi on ne met pas cet humain-là (ou plus vraisemblablement ces humains-là) en prison? Et si vraiment il est impossible d'identifier un ou des responsables (hum hum...) j'espère que l'amende est salement multipliée.

Gen a dit…

Hep. À l'origine, on a créé les compagnies (personnes morales) pour éviter aux individus d'être acculés à la faillite si leur business se plantait.

Maintenant, les compagnies sont devenues de gros paravents bien étanches derrière lesquels on peut tout cacher.

Pauvre Capone, il est né trop tôt... :p

Pat a dit…

Al Capone est glorifié de nos jours.

Je me demande quand viendra le temps où on repensera à nos escrocs d'aujourd'hui avec des étoiles dans les yeux, les décrivant comme des rebelles qui se battaient contre le système... ;)

C'est faisable de romantiser les Vincent Lacroix et autres ordures de notre époque?

Frost.Blast a dit…

Manque plus que le scotch dans les tuyaux de chauffage des bâtiments.

Gen a dit…

@Pat : Je pense pas qu'il soit vraiment glorifié, mais c'était tout un personnage. Pour moi, ce n'était pas un rebelle, ça reste un criminel. Mais un criminel intelligent, qu'ils n'ont réussi à attraper que grâce à une fraude fiscale.

Nos ordures n'ont pas la même aura d'intelligence : ils font juste profiter du système au lieu d'inventer des entourloupettes.

@Frost : Na, de nos jours, c'est des enveloppes la marchandise de contrebande :p

Anonyme a dit…

Isabelle S dit :

@Frost : Ce n'était pas directement dans les tuyaux, c'était dans les tunnel sous la ville qui servait à faire le chauffage des bâtiments principaux. J'ai visité ces tunnels à Moose Jaw en Saskatchewan. Impressionnant.

Alexandre Babeanu a dit…

C'est presqu'une carricature, "Tony"! Dire que ce n'est qu'une histoire parmi tant d'autres... Sniff... Mais au moins voilà un furoncle qui éclate, bravo!

Gen a dit…

@Alex : Ouaip, un furoncle parmi d'autres, mais bon...

@tous : 4 millions de dollars d'amende. Des pinottes, mais au moins c'est plus que ce à quoi je m'attendais.

Joe_G a dit…

Pas sur que j'aime voir "histoire" et "The Untouchables" dans le même billet. :P

Gen a dit…

@Joe : Après 1 semaine à essayer d'enseigner quelque chose à des jeunes du secondaire, j'ai appris que mieux vaut dire qu'il y a un film sur le sujet et corriger ensuite les faits historiques qu'essayer de faire entrer les faits directement dans la tête des gens! :p

Pour mon propos d'aujourd'hui, The Untouchables était parfait ;)