mercredi 15 décembre 2010

Corrections, deuxième fournée

Hé bien, hé bien!

Moi qui m'attendait à recevoir mon roman jeunesse à nouveau tout barbouillé de rouge... Voilà que ma redoutable directrice littéraire me demande à peine de ré-écrire deux chapitres et de refaire trois ou quatre phrases par page. Oh et d'ajouter de petites touches plus sensorielles à certains moments, de donner quelques aperçus subtils de la psychologie des différents personnages...

Bref, du travail tout en douceur et en fignolage, qui va, oui, donner de la profondeur au récit, sans pour autant l'alourdir. De la ré-écriture en plein comme je l'aime. :)

Moment de grâce absolue : la Grande Dame termine ses commentaires avec un "J'aime bien. Bravo!"

Je plane! :) Ça valait la peine de le ré-écrire au Il! J'ai hâte d'être en congé pour pouvoir me plonger dans ces retouches-là!

20 commentaires:

ClaudeL a dit…

Je sens qu'il y a un Vincent qui devra préparer les repas des fêtes pour deux et peut-être même manger tout seul sur le coin de la table!

Gen a dit…

@ClaudeL : lolol! Je ne suis jamais assez occupée pour ne pas faire la cuisine et ne pas prendre le temps de manger avec mon chum, t'en fais pas pour lui! ;) (pour la cuisine, de toute façon, c'est une question de survie! lol!)

Et puis, à date, je suis pas sûre qu'on mange chez nous deux fois dans le temps des Fêtes... (c'est pas pour rien que je râle : c'est bien trop occupé, bon!)

ClaudeL a dit…

J'ai déjà remarqué que c'est quand on est bien occupé qu'on trouve le temps de tout faire. Quand on a peu à faire, on ne fait rien.
Je devrais peut-être écrire "je" au lieu de "on"!

Gen a dit…

@ClaudeL : Non, non, "on" était parfait je pense! ;)

M a dit…

Attention, elle va peut-être se corser dans la prochaine lecture!

Sérieusement, félicitations, ça veut dire que tu as fait du bon travail!

Gen a dit…

@M : Elle peut dire tout ce qu'elle veut dans la prochaine fournée ;) C'est la première fois qu'elle me dit qu'elle aime un de mes textes! :p

M a dit…

Je connais le sentiment. Assez fort, hein?

Gen a dit…

@M : Je me sens comme un ti-bout de première année qui reçoit une étoile dans son cahier! :p

Karuna a dit…

Wouhou!! Je suis contente pour toi. Cette partie des corrections fait effectivement planer. Enjoy! ;)

Gen a dit…

@Karuna : Disons que j'aime mieux faire ce genre de finition que la grosse job de bras consistant à changer le narrateur!

Pat a dit…

Nouvelle suggestions...

«Ça ne serait pas mieux tout à l'impératif présent?»

Mais sinon, bravo Gen! Beau travail.
Ça veut dire que l'échéancier de Pierre tient toujours. On aura le roman dans quelques mois :)

Gen a dit…

@Pat : En effet, l'échéancier tient toujours. Je devrais même être en avance! :D

(disparaître au fond d'une grotte avec une dose quasi-mortelle de caféine, ça valait la peine! hihihihi ;)

Ah non, pas à l'impératif! Pitié! Je viens d'écrire un nouveau texte quasiment complètement à l'infinitif (dans la lignée de Sang, cendre et poussière) et bordel que c'est dur des temps de verbe pareil!

ClaudeL a dit…

@Gen, pas difficile des verbes à l'infinitif. C'est à ce temps que je mets tous les miens quand je parle anglais, hihi!

Gen a dit…

@ClaudeL : Lol! C'est de faire des phrases grammaticalement correctes qui est dure ;)

Audrey a dit…

Perso, j'adore l'étape où on finiole, où on s'attarde aux détails, où on embellit le texte, profite-en ! Et puis le plus gros est fait. Bravo !

Gen a dit…

@Audrey : Moi aussi j'adore cette étape! :) Là, en plus, je viens de réaliser que je vais devoir insérer des petites descriptions de pluie diluvienne et de neige floconneuse (j'ai complètement oublié de marquer le passage des saisons!!!)

Lucille a dit…

Je te lis et je t'envie !! Est-ce qu'un jour je connaitrais cet extase... Je rêve que oui. Bravo ma belle Gen ! J'ai hâte de lire le produit final.

Gen a dit…

@Lucille : Si tu rêves, accroche-toi. Ça ne m'a pris que 15 ans... ;)

K.Girard a dit…

Ce qui me faire rire avec un écrivain, c'est le «j'ai hâte d'être en congé pour ... TRAVAILLER!» hihi! Mais je te comprend parfaitement de planer, quand on sue pis que notre sueur vaut de quoi, il y a des raisons d'être contente!

Je suis heureux pour toi! J'ai vraiment hâte de lire ça moi là!

Gen a dit…

@Keven : Y'a pas moyen de travailler convenablement quand il faut gagner sa vie en même temps! lol! ;) Mais oui, tout un paradoxe! :p

J'ai hâte de pouvoir vous le faire lire! :)