jeudi 23 septembre 2010

Tu sais que... (4)

Tu sais que tu vas passer un mauvais mois quand tu détestes conduire et que tu aimes dormir tard, mais que là tu n'as pas le choix de te lever aux aurores et de prendre la voiture chaque semaine pendant un mois pour aller te faire faire des prises de sang.

Tu sais que le ciel t'en veux quand tu ajoutes au tableau le fait que tu n'aimes pas les prises de sang davantage que la conduite, parce que tu manques de t'évanouir à chaque fois qu'on te plante une aiguille dans un bras!

Tu sais que tu réagirais probablement mieux si tu pouvais te permettre de taper sur l'infirmière qui te torture avec sa maudite seringue! :p

Tu sais que tu vas bientôt avoir l'air d'une junkie parce qu'à chaque fois qu'on te fait une prise de sang, tu te retrouves avec une grosse trace de piqûre et un bleu et que tu en as déjà eu quatre cette semaine. (J'espère que ça va rester frais, histoire que je puisse continuer de porter des manches longues!).

Tu sais que c'est donc pas le moment de faire une gaffe en conduisant, sinon le "Monsieur l'Agent" qui va t'arrêter risque de poser ben des questions en te voyant les bras!

Tu sais que tu es pas tout à fait dans ton état normal quand on t'offre du chocolat et que tu réponds : "Beuh, non merci, juste d'y penser j'ai mal au coeur".

Mais tu sais que tu commences à te rétablir quand tu te remets à avoir l'énergie de chialer! hihihihihi ;)

11 commentaires:

ClaudeL a dit…

Ah! oui, c'est sans doute que tu n'as pas rencontré la bonne infirmière. L'artiste-de-nos-pinceaux aussi a une peur bleue du sang (image bizarre bleu pour du rouge!) mais à notre CLSC, il y a deux infirmières qui ont le tour: pas de traces, pas de sang, pas de vertiges, plus d'appréhension.

On ne s'attendrait pas à ça d'une adepte des arts martiaux, j'aurais cru que c'était fait fort!

Gen a dit…

@ClaudeL : J'ai pas de problème avec le sang. C'est les aiguilles qui me dérangent.

Tout ça remonte à une fois où j'ai perdu connaissance en donnant du sang (l'infirmière m'avait demandé de pomper avec ma main, le sang a sorti trop vite et j'ai fait une chute de pression).

Depuis ce temps-là, je dois m'allonger dès qu'on m'approche avec une seringue (vaccin ou prise de sang).

Mais je dois avouer qu'à l'hôpital je suis tombée sur une fée qui m'a fait une prise de sang sans que je fasse de bleu. Je m'étais quand même couchée avant, juste au cas où...

Isabelle Simard a dit…

Pour éviter de faie des bleus, on conseille de garder le petit coton pendant une bonne vingtaine de minutes.

Je ne veux pas te décourager, mais pendant une grossesse... il y en a en titi des prises de sang. Le premier test, c'est 5 tubes et 3 pots de pipi.

Gen a dit…

@Isabelle : Je garde le coton, je pèse dessus, je bouge pas mon bras, etc... Rien à faire.

Cela dit, un suivi "normal" de grossesse, ça me fait plus peur. Comme je disais, j'en suis à 4 prises de sang cette semaine. 3 à 5 tubes chaque fois (je peux pas dire exactement : je regarde pas!). Et j'en ai une de planifié chaque semaine pendant 4 à 6 semaines après ça.

Gen a dit…

Et j'ajoute : avec un suivi normal de grossesse, ben j'aurais le bon côté principal : je serais enceinte :p

Karuna a dit…

LOL! Tu m'as bien fais rire, ce matin, avec ta série de Tu sais que... On dirait bien, en effet, que tu te remets. Good for you!
Avec une telle quantité de prélèvements, on se demande ce qu'ils font avec tout ce sang. Du boudin, peut-être??!!
Mon propre record: une petite ponction de neuf fioles (dans un contexte de possibilité de grossesse ectopique - non fondé, heureusement).

Gen a dit…

@Karuna : J'adopte toujours la même attitude : vaut mieux en rire que d'en pleurer! :p

lol! Du boudin, tu penses? ;) Ça expliquerait bien des choses! hihihihi Ou alors y'a un vampire quelque part...

Neuf fioles d'un coup!?! Whoa. Quoique... semblerait que c'est même pas le quart d'un don de sang.

Luc Dagenais a dit…

Comme j'ai de sérieux ennuis de santé (fibrose kystique), je dois passer des examens avec prises de sangs régulièrement -quand même pas à toute les semaines, heureusement... Comme d'hab y a une dizaine de petits tubes à remplir, je m'amuse à regarder le sang monter par coup, bien synchronisé avec mon cœur: boum boum, splash splash. Des fois j'essaie de ralentir ou accélérer le flux/pression (hey, on s'amuse comme on peut à l'hôpital), mais je suis encore loin d'être un yogi.

Des fois je fais des bleus, d'autres fois non, mais en 37 ans je n'ai gardé qu'une cicatrice, gracieuseté d'un stagiaire maladroit. 8o)

Gen a dit…

@Luc : Ouille, sérieux ennuis en effet. Mais whoa, juste de penser à regarder comme tu le fais, je me sens mal! lol!

D'habitude, quand je joue à ralentir mon coeur, je fais ça avec un moniteur cardiaque :p

Au moins t'as pas eu trop de marque permanente! (J'aurais étranglé le stagiaire avec son garot en caoutchouc!)

Alexandre Babeanu a dit…

Courage Gen! C'est facile à dire, mais ce n'est qu'une mauvaise passe, je pense qu'il faut s'imaginer le moment où tout ça sera derrière toi. Le bout du tunnel n'est pas si loin!

Gen a dit…

@Alex : Je vais avoir des nouvelles mardi prochain en fait. J'ai hâte de savoir comme je m'enligne pour la suite du traitement.