jeudi 10 juin 2010

Noires nouvelles ou gare aux clowns

Je ne fais pas partie des gens qui trouvent les clowns sinistres ou inquiétants. Personnellement, je les trouve juste laids. Cependant, je suis consciente que cette peur des clowns existe. Je ne sais pas si Michel J. Lévesque l'a déjà ressentie, mais en tout cas il semble s'en être inspirée pour créer ses Odi-Menwatt, un ordre de clowns-assassins que l'on retrouve dans environs la moitié des récits de son recueil "Noires nouvelles". J'ai adoré ces Odi-Menwatt :  le nom sonne bien, le costume (un imperméable noir, un feutre à larges bords et une canne épée) est génial et la mission de redresseurs de torts permet des intrigues noires à souhait. Délicieux! :)

Les autres nouvelles du recueil mêlaient elles aussi avec justesse des éléments de SF, de fantastique et de noir, en une combinaison qui m'a énormément plu.

En fait, dans tout le recueil, seules deux choses m'ont agacée. Premièrement, je sais pas pourquoi, mais les personnages vivaient dans des logements dits "biotopes". J'ai trouvé que l'adjectif était lourd, un peu comme si l'auteur avait voulu nous rappeler un peu maladroitement qu'on lisait de la SF, ce qui ne me semblait pourtant pas nécessaire.

L'autre chose, ce fut la nouvelle "Une porte sur Methlande" où une femme doit sauver le royaume des rêves en préservant la vie de son imbécile de mari, car là-bas il est un prince bon et noble... J'ai détesté. Au milieu des autres récits, sombres et violents, elle m'a semblé d'une légèreté incongrue, peuplée de deus ex machina agaçants, en plus de sentir le relent de "Talisman" de Stephen King/Peter Straub (qui n'est déjà pas leur meilleur roman).

Cette nouvelle mise à part, le reste du recueil est du bonbon. J'espère que Lévesque écrira un jour un roman prenant les Odi-Menwatt et les Arcurides pour thème, parce qu'il me semble que son cycle de nouvelle a à peine effleuré la surface de l'univers qu'il a créé. En attendant qu'il se décide, le recueil est à lire! :)

12 commentaires:

ClaudeL a dit…

Tu n'as pas un lien vers une image(juste le lien, je ne te demande pas te mettre l'image sur ton blogue, hihi) qui me donnerait l'idée d'un clown qui fait peur.
Un clown triste peut-être? Jamais eu l'idée même d'avoir peur d'un clown. Fais-moi vivre cette possibilité.

Keven a dit…

@ClaudeL : C'est ici:

http://www.facebook.com/home.php#!/group.php?gid=168842668926&ref=ts

Frédéric Raymond a dit…

@ClaudeL: Il y a quelques mois, j'ai écrit un billet sur les clowns monstrueux au cinéma. C'est ici : http://www.fredericraymond.com/2009/10/portrait-de-monstres-clowns-tueurs.html

@Gen C'était bon quand même Le Talisman. Loin d'être le pire livre de King (même si c'est un des moins intéressants de Straub, dont la qualité est assez constante).

Gen a dit…

Ou le classique (tiré du film Saw/Décadence)

http://www.lamjc.com/imgs/big/saw2.jpg

ClaudeL a dit…

OK, je vois. Je dirais même que j'en ai assez vu. Je ne connaissais vraiment pas, merci d'avoir fait mon éducation, côté clown-de-peur. J'en suis encore à Coluche! Pis je pense que je vais y rester.

Gen a dit…

@Fred : Je sais pas, j'ai pas trippé sur Talisman. C'est clairement une des oeuvres alimentaires de King, pas une de ses plus flyées.

Pour Straub, j'admets qu'il est plus constant... mais alors que King navigue du génial au mauvais, je trouve que Straub se tient dans le "bon", sans plus.

Gen a dit…

@ClaudeL : C'était avec plaisir ;p

Frédéric Raymond a dit…

@Gen Quels livres de Straub as-tu lu? Ghost Story était vraiment génial, Shadowlands a marqué mon adolescence et le plus récent que j'ai lu, Lost boy, lost girl est un des meilleurs thrillers que j'ai lu récemment. Bon, je suis un fan, alors je ne suis pas nécessairement objectif...

Gen a dit…

Ghost Story j'avais bien aimé, puis j'ai lu Shadowlands et j'ai bien aimé, puis j'ai lu Le dragon flottant et j'ai bien aimé, puis j'ai lu Talisman et c'était correct...

Mais ça n'a jamais dépassé ce niveau là : "bien aimé" et "correct". Je sais pas pourquoi, mais j'accroche pas à son écriture je dirais. J'avais eu l'impression, à l'époque en tout cas, que tous ses personnages de jeunes garçons se ressemblaient et que ses personnages de fille étaient un peu plats.

Peut-être qu'étant un gars, ça t'avait accroché davantage.

Gen a dit…

Faudrait peut-être que j'essaie avec un de ses récents.

Pat a dit…

J'ai lu Koko de Straub et je n'ai pas aimé.

J'hésite pour Ghost story.

Gen a dit…

Dans mon souvenir, c'était bon, mais ça fait un bail.