jeudi 25 février 2010

Aujourd'hui c'est...

Le jeudi 25 février.

Wow, avouez que vous en tombez sur le cul! ;p
(Si ça vous surprend vraiment, retournez vous coucher. Si si, j'insiste! Dans votre état, on ne se sert pas de l'ordinateur. Vous risqueriez de vous faire avoir par un courriel vous demandant votre numéro de compte bancaire et votre NIP...)

C'est aussi, accessoirement, pour les positivistes, le jour qui entâme ma onzième année de vie avec Vincent. Pour les pragmatiques, c'est le jour qui célèbre nos dix ans ensemble. Ma grand-maman a retenu que c'était mon troisième anniversaire de mariage.

Mon boss devrait se souvenir que ça fait trois semaines que je lui ai dit que je prenais congé pour deux jours.

Pour mon chum, c'est sa deuxième séance de torture chaud-froid-chaud-froid alterné. (Ça s'appelle un spa nordique et ça détend beaucoup. Si si. En plus, c'est bon pour la peau et y'a pas de madame avec une voix sussurante et des ti pots de crème qui sentent bizarre, ce qui en fait une alternative enviable à tous les autres soins esthétiques.)

Pour vous autres, ben c'est une autre journée où mon billet de blogue fait dur ;) Et où je répondrai pas à mes commentaires à mon habituelle façon frénétique. Et c'est rien ça : je compte faire relâche demain également.

Alors aujourd'hui, c'est aussi le vendredi 26 février.
(Et, si vous êtes des lecteurs obéissants, vous êtes retournés dormir ce matin. Après tout, je me sentirais égoïste d'être la seule à faire la grasse matinée!)

Histoire de quand même vous donner un peu de contenu, je vous informe que ces temps-ci je travaille à écrire :
1- Quelque chose pour les Mille mots de l'Ermite (Ma première tentative, trop longue, est en train de devenir la base de l'item #2)
2- Une nouvelle de SFF parce que je me suis engagée à aller à un atelier d'écriture en juin
3- Un roman jeunesse

J'ai laissé tombé tout le reste (dont le concours Solaris notamment), parce que mon projet de roman jeunesse (dont je parlais l'autre fois) a plu à un éditeur. Oui, vous avez bien lu : éditeur et une conjugaison du verbe plaire dans la même phrase, sans particule négative. Y'a un hic par contre : j'ai dit aussi projet. Projet, comme dans "pas encore écrit, mais j'ai un plan provisoire". Comme dans "j'en ai pas parlé plus tôt parce que j'arrive pas à y croire". Comme dans "vous emballez pas, y'a rien de coulé dans le béton". Comme dans "j'ai tellement peur de me planter que j'ai envie d'aller m'enfermer dans le garde-robe le plus proche jusqu'à ce qu'on m'oublie". Comme dans "j'en parle tu sur mon blogue, au risque de devoir encore dire que je me suis plantée si, au final, ça marche pas?".

Bref, je vais bientôt voir si Richard a de l'avenir comme médium. Il m'a prédit récemment que mes affaires finiraient par débloquer. C'est peut-être en voie de le faire. On le saura... quand j'aurai fini mon premier jet!

Plus de détail un moment donné au cours du printemps.

19 commentaires:

Karuna a dit…

1- Joyeux anniversaire à vous deux.
2- Sacre une volée à tes peurs et fonce.
3- Tiens-nous au courant des avancées de ton roman jeunesse parce que ça me fait autant plaisir que si c'était moi!
Bonne journée au spa, chanceuse.

Gen a dit…

@Karuna : 1- Merci 2- J'essaie 3- Merci et oui je vous tiens au courant. Deux chapitres de faits déjà.
Pour le spa : l'accès à un spa nordique coûte environ 40$ par personne et on y reste aussi longtemps qu'on veut. Il y en a partout maintenant (même en ville). Ça vaut vraiment la peine! :)

Karuna a dit…

Quand je le mérite, le mien, c'est Le Finlandais. J'suis dû. C'est vrai que ça vaut son pesant d'or.

Gen a dit…

À ce temps-ci de l'année, tout le monde le mérite ;)

Luc Dagenais a dit…

Wohoo! 10 ans ça se fête! Félicitations à vous deux.

Gen a dit…

;) Merci

richard tremblay a dit…

Ben, félicitations pour vos noces de bronze.

Pour ce qui est de mes qualités médiumniques, je te fais savoir qu'on me surnomme aussi le Jojo Savard de Rigaud ! (Pas pour mes dons, mais parce que je suis gros et laid moi aussi.)

Gen a dit…

lol! Ne t'ayant jamais vu, je peux pas poser de jugement esthétique, mais il me semble te manquer le faux croissant de lune servant de balançoire!

S@hée a dit…

Félicitation Gen! :-)

Pour le roman jeunesse et pour les dix ans.

Pat a dit…

Félicitations

ClaudeL a dit…

Vraiment, tu as le tour de nous accrocher, dix lignes(si on compte ton nom et la date)avant de comprendre de quoi il retourne. Mauvaise jouraliste qui doit répondre au qui que quoi comment dans les cinq premières lignes, mais bon, l'important aujourd'hui c'est d'accrocher d'abord et expliquer ensuite.

Ce que je retiens c'est le "mon projet a plu à un éditeur". Tu connais un éditeur suffisamment pour lui présenter un projet? Bien chanceuse. C'est de ça donc que je te félicite parce que selon moi c'est bien plus difficile que d'être marié dix ans!!!

Pierre H.Charron a dit…

Félicitations et gâtez-vous au max!

Gen a dit…

@Tous : Merci pour les félicitations.

@ClaudeL : lol! En effet, je suis une bien piètre journaliste :p Je dois commencer à être une nouvelliste passable par contre si tu as continué de lire! hihihihi

Et l'éditeur... non, je ne le connaissais pas vraiment. Il cherchait des manuscrits et on a discuté par courriel. J'avais peu d'espoir... et je suis toujours dans la crainte qu'il change d'idée. ;) Mais bon, qui vivra verra!

Gen a dit…

Oh et pour ce qui est du dix ans en couple qui est plus facile que de placer un manuscrit... ben Vincent et moi étant ensemble depuis nos 17 ans, disons qu'il a fallu faire bien des ajustements au fil des ans, parce que nos personnalités ont changé. Alors je sais pas lequel des deux est le plus difficile.

Dans les deux cas, faut surtout y croire.

Une femme libre a dit…

Félicitations pour le couple qui dure depuis dix ans. De nos jours, c'est un exploit! Bravo!

Gen a dit…

@Femme libre : Merci ;) Pas sûre que ça se qualifie comme "exploit" par contre... :p Vincent est pas si pire que ça! hihihihihi

Une femme libre a dit…

C'est un exploit... pour lui, alors!! ;o)

Isa Lauzon a dit…

Je croise mes doigts pour ton projet de roman jeunesse! J'ai bien aimé le paragraphe où tu parles du fait que tu laisses tomber le Solaris. Voilà qui résume bien tes pensées et tes peurs! Fonce, ma belle, fonce, et oublie tes doutes. Au final, je suis certaine que tu réussiras.

Gen a dit…

@Femme libre : Oh! :O Le pire, c'est qu'il serait d'accord avec toi! :p

@Isa : Pensées et peurs?!? Terreur plutôt! Mais oui, je vais foncer. Qui vivra verra!