lundi 30 novembre 2009

Le point sur le Nanowrimo

Ouf! C'est aujourd'hui que l'épreuve s'achève.

Heureusement, je peux voir ce terme arriver avec sérénité : j'ai atteint l'objectif. 50 000 mots en 30 jours, messieurs-dames. Ça a l'air pire que ce que c'est, je crois. Après tout, j'y suis parvenue malgré une job à temps plein, des livres à lire, une grippe-code-postal, un blog à alimenter, un Salon du Livre de Montréal, des pneus d'hiver à installer, ainsi qu'une maisons à peindre et à entretenir... oh, et un chéri qui voulait voir son amoureuse de temps à autre ;)

En gros, écrire les 2000 mots quotidiens du Nanowrimo m'a demandé deux à trois heures de travail. J'écris toujours au moins une heure par jour (durant mon heure de dîner, au bureau), alors je n'avais que deux autre petites heures à trouver quelque part... malheureusement, la plupart du temps c'est mon sommeil qui a été amputé d'autant. Les soirées de semaine sont définitivement trop courtes!

Enfin, là, c'est fait, c'est fini. Je ressens l'intense satisfaction du défi relevé et du devoir accompli. Et je sais déjà que je vais sans doute m'y re-coller l'an prochain. Parce que c'est une motivation extraordinaire que ce Nanowrimo. Entre la barre de progression et le graphique des objectifs quotidiens, ça aide à maintenir la discipline. :)

Parce que maintenant que j'ai plus ces outils, je suis sûre que je vais mettre autant de temps à écrire les quelques 20 000 mots qui me restent à pondre que les 50 000 premiers. :p

D'ailleurs là je m'accorde une pause d'écriture d'au moins... disons deux jours. (Plus, je serais sans doute pas capable! lol!)

Qui embarque avec moi dans cette aventure de fou l'an prochain?

13 commentaires:

KGirard a dit…

Moi! L'an prochain c'est certain que j'embarque. Cette année j'étais pas vraiment près. En passant, félicitations Gen, tu as relevé le défi haut la main! Bravo!

KGirard a dit…

Je déteste voir mes fautes à la dernière minute... MeaCulpa: *Prêt

Vincent a dit…

Bravo!!! Je commence à avoir hâte de lire un premier jet terminé! :)

Anonyme a dit…

En effet! Un gros bravo! Moi aussi j'ai hâte de te lire!

Geneviève

Isabelle a dit…

Si je trouve le piton «on» je vais peut-être m'essayer l'an prochain.

Gen a dit…

Wow! Je pensais que tout le monde me répondrait "es-tu folle!?!" et variations sur le même thème! ;)

Merci des encouragements et des tapes dans le dos.

Reste plus qu'à finir le premier jet!

ClaudeL a dit…

Es-tu folle...
Je n'ai pas de "job" à l'extérieur, je n'ai pas d'enfants, je ne vois vraiment pas quand j'aurais le tempsd'écrire 50,000 mots en un mois.
Vous (les braves au pluriel) avez toute mon admiration. Je suis venue vite au monde, je suis toujours vite sur le piton, vite debout, vite partie, vite à répondre, mais pour écrire, je suis d'une lenteur à faire peur à une tortue.
En fait ce n'est pas écrire qui me prend du temps, c'est inventer l'histoire.

Gen a dit…

@CLaudeL : Ah c'est sûr que c'est inventer l'histoire qui est long. Mais là, j'ai triché : mon plan était prêt depuis deux ans. Il me manquait juste le coup de pied au derrière pour mettre le détail sur papier.

Pierre H.Charron a dit…

Bravo Gen!
Un nanowrimo épistolaire ca compte-tu pour l'année prochaine ;)

CJ a dit…

Bravo à toi ! Je viens souvent te lire mais c'est la première fois que je commente. J'ai fait aussi le NanoWrimo mais je suis à cours de 7000 et mon roman est déjà fini. Je vais réécrire durant les Fêtes et avant le début de la session universitaire. Bonne chance pour les 20 000 mots qu'il te reste !

Gen a dit…

@Pierre : Ben le but c'est d'écrire 50 000 mots. Idéalement sous forme de texte suivi, mais le blog pourrait être considéré comme une nouvelle forme de littérature je pense ;)

@CJ : Ah hé bien bonjour à toi! :) 43 000 mots, ce n'est quand même pas rien! Et puis je pense que le but du Nano reste d'écrire ce roman qui traînait et qu'on ne commençait pas. Donc ton objectif est atteint toi aussi! :)

Guillaume Voisine a dit…

Même si je peine parfois à écrire un maigre 500 mots par jour, pourquoi pas, l'année prochaine, ce sera une aventure, disons, intéressante ;)

Gen a dit…

500 mots par jour, c'est mon rythme habituel à moi aussi.