jeudi 1 octobre 2009

Appel aux geeks-astronomes

Y’a-tu quelqu’un qui peut me dire si c’est théoriquement possible qu’une planète terrestre pouvant héberger la vie ait des anneaux? Ou est-ce que c’est réservé aux géantes gazeuses?

Et existe-t-il quelque part sur le net un site du genre «l’astronomie expliquée à ceux qui voudraient écrire de la SF, mais qui sont pas foutus de rester réveillés pendant un cours de sciences»?

J’ai eu, je crois, une idée pas pire pour une histoire touchant vaguement à la science-fiction, mais mon dernier cours de sciences pures datant du secondaire 4, j’ai peur d’écrire un million et demi de stupidités (surtout que je confesse avoir passé le cours en question avec un roman sur les genoux... attention, allez pas croire que j'ai eu des mauvaises notes pour autant : j'arrive à réfléchir de façon très scientifique quand je m'y mets... c'est juste que ça m'emmerde).

J’ai bien essayé de faire mes habituelles recherches préparatoires (incluant des livres de vulgarisation et une utilisation intense de Google), mais je m’y perds ou je m’endors. J’ai pas besoin de la théorie complète, juste d’une réponse… Y’aurait pas une FAQ d’astronomie quelque part?

Vous savez, avec des renseignements utiles du genre : y'a tant d'années-lumières entre la Terre et l'étoile la plus proche... on pense que la planète la plus proche pouvant héberger la vie serait x... le moyen de propulsion spatiale le plus probable dans un futur proche sera...

J'suis sûre que je serais pas la seule à trouver ça utile en plus... :p

10 commentaires:

Vincent a dit…

C'est peut-être pas super comme réponse, mais sur le site de la NASA tu peux trouver un paquet d'informations dans ce style là. Ou, à partir du site de la NASA, des liens vers d'autres sites de gens qui vulgarisent.

La dernière fois que j'ai lu quelque chose sur un site de la NASA, un scientifique expliquait quelles sont les étapes qui manquent à l'humain pour se lancer dans des voyages interstellaires. Si je me rapelle bien, ils étaient au nombre de 4:
1- Une source d'énergie fiable, renouvelable, pas trop coûteuse et qui prend peu d'espace. (C'est déjà un gros problème.)
2- Un moyen de se propulser dans l'espace sans passer par le principe de séparation des masses. La meilleure avenue pour le moment d'avoir un système de contrôle de la gravité. C'est plus facile de faire "tomber" un vaisseau vers un point de gravité que de le forcer à s'en éloigner.
3- Le moyen de dépasser la vitesse de la lumière. Sinon, les voyages interstellaires sont beaucoup trop longs.
4- Le quatrième point m'échappe. Mais si je me rappelle bien, c'était à propos d'assurer le maintient de la vie dans l'espace ou quelque chose comme ça.

Bien entendu, toute cette théorie exclue que l'humanité arrive à trouver une façon de se téléporter, que ce soit en pliant l'espace ou en faisant voyager l'information de l'élément téléporté dans le temps, etc etc. Le téléportation serait encore mieux, mais (toujours selon l'article que je lisais) l'humanité est encore beaucoup plus loin de la téléportation que des 4 éléments cités plus haut.

Je m'éloigne un peu du sujet, mais l'article faisait également mention des étapes à franchir pour une nouvelle technologie:
1- L'idée
2- La preuve mathématique
3- L'application technique
4- La miniaturisation

L'article disait que plusieurs technologies extrêmement révolutionnaires se trouvent en ce moment à la phase de la preuve mathématique, mais que pour passer à la 3è étape, ça peut être extrêment long et même basé sur la chance...

Bref, à moins de coups de chance, on est probablement encore très loin de voyages interstellaires.

Si je me rappelle bien, le système solaire le plus près du nôtre est Orion. Je ne sais pas si on sait déjà si Orion a des planètes pouvant supporter la vie humaine.

Aucune idée si une planète semblable à la Terre puisse avoir des anneaux... N'est-ce pas dangereux de recevoir des pluies de météorites de temps en temps avec tous ces débris qui tournent autour?

Enfin, je suis loin d'être un spécialiste! J'espère que tu va trouver des meilleures sources que moi. ;-)

Gen a dit…

:) Merci chéri! J'avais pas pensé au site de la Nasa!

Par contre, ça résoud pas mon problème d'anneaux... Je veux mettre des anneaux, bon! C'est joli! :p (non, non, sans farce, ça aurait un but dans mon histoire)

richard tremblay a dit…

Un bon endroit pour obtenir une réponse à tes questions, c'est de s'inscrire à SFFQ-liste,

http://cf.groups.yahoo.com/group/SFFQ-liste/?v=1&t=directory&ch=web&pub=groups&sec=dir&slk=15.

Gen a dit…

Heu... je vais pas me retrouver avec 70 courriels par jour dans ma boîte? Parce que déjà avec l'Atelier, quand ça s'y met...

richard tremblay a dit…

C'est assez pépère. En août il y a eu 95 courriels au total et en sept, 65. À la limite tu peux te désinscrire.

Gen a dit…

Ok, merci, ce sera donc une voie à suivre si personne me donne ma réponse aujourd'hui ;)

Anonyme a dit…

Philippe-Aubert dit:

Je suis pas un geek mais j'ai peut-être des pistes en tant que passionné-des-grenouilles-transparentes :-)

Il y a un bouquin de Roland Lehoucq, "SF : la science mène l'enquête", qu'on trouve dans plusieurs bibliothèque. Il y a un article qui parle de la taille idéale pour qu'une planète puisse développer la vie. En gros, si une planète est trop grosse et a une gravité trop forte, il devient difficile pour la vie de se développer parce que la gravité nuit aux échanges de matière nécessaires à la vie. Reste à savoir si une planète avec les dimensions adéquates peut avoir des anneaux -- j'ai l'impression qu'il faut beaucoup de gravité pour en avoir. Mais sur SFFQ liste, peut-être que...

Parcourir ce bouquin serait une bonne idée parce qu'il énumère d'autres caractéristiques planétaires compatibles/incompatibles avec la vie. C'est bien vulgarisé, mais une formation scientifique rudimentaire ne fait pas de mal.

Alexandre Babeanu a dit…

Hehe, bienvenue au club!

Le bouquin de Philippe me semble aussi être une bonne idée, cela dit, la SF est un domaine interessant, parce que, au fond, on y écrit forcément des bêtises. Même les auteurs de "Hard SF", les plus proches de la science, vont forcémment inventer des trucs qui seront finalement faux. Exemple, le grand Asimov dans "The Gods themselves", qui est un roman de hard SF (à mon avis), nous parle, entre autres, d'un chercheur qui trouve le moyen d'échanger des données avec un univers parallèle. Bon bin désolé, mais à priori, d'un point de vue purement scientifique, c'est n'importe quoi... Cela dit le livre ouvre des problématiques intéressantes. Au fond, on (les lecteurs) sommes prêts à admettre n'importe quoi du moment que ça se tient.

Mon humble opinion, c'est que si tu veux mettre des anneaux, bin met les! Cela dit, pour "minimiser la casse" je trouve qu'un bon point de départ c'est Wikipédia (n'en déplaise à ses détracteurs), surtout en anglais. Par exemple:

http://en.wikipedia.org/wiki/Planetary_ring

Où l'on apprend qu'il est possible que la Terre elle-même ai eu des anneaux dans le passé, et que même ça expliquerait peut-être certaines extinctions massives. A partir de là, tu peux vérifier les références données par Wikipédia, et paufiner tes recherches en utilisant, par exemple, le nom des chercheurs évoqués.

Par contre, si les prémisses initiales sont forcément de la spéculation (hyperespace, anti-gravité et autres bidules quantiques), une fois que tu as posé ton hypothèse de base, faut faire bien gaffe à être logique. Par exemple un planète qui a des anneaux va sans doute être froide, vu que les anneaux risquent de faire pas mal d'ombre.

Par ailleurs, l'étoile la plus proche c'est Proxima Centauri, qui est une naine rouge à 4.2 années lumière. Elle est en orbite lointaine d'une étoile double: Alpha du centaure, qui se trouve à 4.37 Années lumière.

Pour ce qui est de la propulsion, pour l'instant le moyen le plus réaliste inventé par des ingénieurs qui bossaient dans les années 60 sur un projet britannique sérieux appelé Daedalus, projet reprit par la Nasa plus tard sous le nom "LongShot", auraient utilisé un moteur à explosion par "impulsion nucléaire". C'est bête comme chou: on fait péter des bombes nucléaires derrière soit, ce qui nous propulse vers l'avant. Cool...non? Et ça nous aurait amené à Alpha Centauri en à peu près 100 ans.

Ma conclusion est: tout est possible du moment qu'après ça se tient ET que l'histoire est interessante.

Voilà voilou Chais-pas-si-ça-aide-mais-c'est-ça-là.

./\.

Jean-Louis Trudel a dit…

Geek-astronome, c'est moi tout craché. J'ai soit pas grand-chose à ajouter à ce qui a été dit soit beaucoup trop... Le plus simple, ce serait effectivement de s'inscrire à SFFQ-liste, que je fréquente. J'y réponds parfois à ce genre de question.

Gen a dit…

Merci à l'expert-en-grenouilles-transparentes, au fana de naines rouges et à Jean-Louis (on se connaît pas assez pour que je t'invente un surnom ;)!

En gros, ce que je voulais savoir, c'est s'il était évident pour tout le monde (sauf pour moi) que la réponse à ma question était "oui" ou "non". Puisque ça semble être "peut-être" (et qu'en plus la planête serait froide), ça fait parfaitement mon affaire. :)

Je vais sans doute consulter le bouquin suggéré, mais je dois dire que j'ai pas l'intention d'entrer dans les détails, alors Wikipédia restera ma meilleure source (merci Alex, j'avais pas trouvé ce que je cherchais dans le dédale des hyperliens).

Je me sais capable d'écrire quelque chose de cohérent, mais pour le scientifiquement crédible, je passe mon tour :p Je voulais juste pas tout baser sur une impossibilité connue.

Pour SFFQ-liste, je garde l'info sous le coude en cas d'autres problèmes. :)

Encore une fois merci à tout le monde!

Hé que cé pratique le web! ;)