jeudi 24 septembre 2009

Pfffbbbllll!

Ça c'est le seul bruit qui me vient à l'esprit en relisant la nouvelle que je viens de terminer. J'avais une bonne idée, une super ambiance, un rebondissement pas mal, une fin qui me semblait ironique... J'ai écrit mon début à la vitesse de l'éclair... puis j'ai eu l'impression que ça allait nulle part... que ça allait être nul au final... que j'arrivais pas à rendre mon ambiance... Je me suis accrochée et je l'ai terminée quand même.

Mon pressentiment était juste : au final, ça me semble bel et bien nul. Misère.

Enfin, Vincent, qui dois la lire, aura peut-être une autre opinion... ou, plus probablement, il me suggérera de brûler tout de suite mon portable, avant d'écrire un autre truc aussi pitoyable!

Mais non, je blague ;)

Il est plutôt du genre à me proposer de me faire carrément seppuku... ;p

Addendum
Après lecture, Vincent la trouve pas si pire... mais lui prescrit un long temps de repos. L'ambiance semble avoir passé, mais pas l'action... comme souvent avec moi. Allez hop, au dodo la nouvelle! En attendant, j'ai toujours un groupe de personnages assis au bord d'un feu, en plein milieu d'une quête fantastique, et ils doivent se demander si le jour se lèvera un moment donné...

11 commentaires:

Rackham Le Rouge a dit…

Pourquoi ne la publies-tu pas ici, Gen ?
Hum ?

Gen a dit…

1- Parce que je ne fais jamais lire ma première version, à part à mon chum et, parfois, à une de mes bonnes amies. Je prends toujours le temps de laisser la poussière retomber et de retravailler le texte. C'est la longueur de la période de repos qui varie (mais c'est jamais moins d'un mois).

2- Si je veux faire deux ou trois sous avec cette nouvelle, faut qu'elle soit inédite (ou, en tout cas, vaut mieux que j'évite qu'elle se promène partout sur le web et que je me la fasse piquer). Mon rêve à long terme reste de vivre de ma plume.

3- Si elle se révélait irréchappable et invendable au final, je ne voudrais pas non plus la publier : si vous lisez de la merde sur mon site et qu'ensuite je publie, ça me fait pas de la très bonne pub, non?

4- Elle fait 4 000 mots, ce qui serait un putain de long billet, même pour moi.

5- Je n'exclue pas, par contre, la possibilité de publier en feuilleton (comme Moufette) ma nouvelle déjà parue sur laquelle je viens de récupérer mes droits.

Frédéric Raymond a dit…

Et si, pour ton texte fantastique, tu flushais la scène autour du feu ? C'est un cliché et, en plus, ça entrave l'action. À moins qu'il ne s'y passe quelque chose de super cool, mais si tu es bloquée, je présume que non...

Gen a dit…

C'est pas la scène qui me bloque, c'est le fait que je repousse toujours la quête fantastique au bas de la liste des trucs à écrire. Elle s'enligne pour être assez longue, alors j'ai tendance à me concentrer sur les textes plus courts (et sur les appels de texte).

Pour te donner une idée du style de l'histoire, la première partie se passait dans une auberge et la seconde est autour du feu... ;) J'essaie de donner un nouvel éclairage aux lieux communs tant décriés par mon chum.

Frédéric Raymond a dit…

Sympa. J'espère lire ça un jour !

Rackham Le Rouge a dit…

Pfffbbbllll!


( Gen, je pense que ça serait bien que tu publies ici plus souvent. En plus, prolifique comme tu es...^^ )

Si tu veux me faire lire...
rackham_jack@aliceadsl.fr
Sinon, tu n'aurais pas pris assez de notes peut-être, ou pas les bonnes. Tu es trop partie à l'aventure ou quoi ? Y'a forcément une solution...

Quand à te faire piquer ta nouvelle, c'est déjà assez dur pour la publier...Enfin, bonne chance à toi pour ça, on arrive toujours à ses fins si on es tenace !
Besos
Jack

PS : Oui, à épisodes, c'est une idée...

Gen a dit…

Merci pour l'offre Rachkam... je verrai quand j'en serai au moins au deuxième jet :)

Pour moi, le plaisir d'écrire surpasse le plaisir d'être lue (en fait, être lue, c'est horriblement gênant!). Je m'habitue tranquillement, sur le blog, à cette "conséquence naturelle" de l'écrit. C'est plus facile quand c'est pas de la fiction. Sans doute parce que je suis beaucoup plus confiante en tant que personne qu'en tant qu'auteure.

Je crois que quand j'aurai plus de trucs publiables ou publiés dans mes valises, j'accepterai plus facilement d'en semer des petits bouts sur le web. Pour le moment, j'essaie de les faire publier ces petits bouts, alors ils sont précieux.

Quant à la nouvelle... non, je suis pas trop partie à l'aventure... c'est juste qu'on est trop en coulisse et pas assez dans l'action... mais l'action se passe en coulisse, alors...

Les Moufettes a dit…

Go feuilleton Go!!!!

Rackham Le Rouge a dit…

Bon, alors bonne suite à l'auteure ! La personne est déjà bien lancée, il me semble...^^
Besos !

Isa Lauzon a dit…

Lâche pas, Gen! Le chemin n'est pas toujours facile, mais il est tellement enrichissant!

J'adore tes billets, tu as un humour qui me rejoint. Alors c'est correct pour moi si tu préfères parler du quotidien dans ces lieux et conserver ta prose pour la publication!

Gen a dit…

Wow! J'en reviens pas d'à quel point c'est émotionnellement gratifiant de tenir un blog! Vous êtes tous tellement encourageants!

@Isa : Ah, ben, tant mieux si je te fais rire! :D Y'a tellement de gens que je décourage! :p